LouiZeForum

3D vrml
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  3Dchats / forums3Dchats / forums  
anipassion.com
Share | 
 

 contreimmigrationjetable.org

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22811
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: contreimmigrationjetable.org   Fri 28 Apr - 6:43






Quote :


Uni(e)s contre une immigration jetable
>> Ce vendredi 28 avril 2006, la pétition totalise 31745 signatures.
« Nous refusons le projet de loi CESEDA que prépare le gouvernement sur l’immigration !
La nouvelle réforme du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA) conduit à une négation radicale des droits fondamentaux de la personne. Elle restreint encore plus radicalement le droit au séjour pour les familles, les conjoints, les enfants, de toutes celles et ceux qui construisent leur vie en France. Elle entérine la quasi-disparition de cet outil d’« intégration » qu’était la carte de résident. (...) »


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
Coline
15/20


Number of posts : 52
Registration date : 2006-03-07

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Wed 17 May - 16:05

ça me soule car au moment où j'écris ça, on est entrain d'accepter cette loi horrible ! et on se sent impuissant !
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22811
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Wed 17 May - 16:42

impuissant ? ah ! humm
faut dire non , ou oui , ou m***
en tout cas dire , ce qu'on pense ....
là je met pas ces trucs comme profs , hein ,
encore que .....
je les met comme "citoyen" , je bosse assez sur ce forum ,
pas plus payé , j'estime que j'ai le droit ..
humm
ça
contreimmigrationjetable.org
ye une pétition là dedans .....

et puis je m'étais bien excité aussi sur les élèves qu'"on" veut virer de France ,
et là ya une pétition aussi :
j'avais écrit ici :
http://louisedesavoie.forumactif.com/viewtopic.forum?t=325

LouiseForum :: THINK :: Violence ::
Sans papiers ( Tchétchénie )

j'avais commencé pour 2 Tchétchènes , malheureusement ça s'est élargi à d'autres pays bien sûr ..

c'est sur les sans papiers qui sont scolarisés et qu ' "on" veut jeter à la mer ..
ya une pétition aussi quelque part ......

c'est pas que je crois beaucoup au pétitions et je suis pas le genre à embêter tous mes "contacts" mails en relayant 10 000 pétitions par jour , chaque fois que j'ai un coup de geule , non ,
je trouve ça un peu facile ...
par contre ici , sur un forum "non officiel " , je trouve que c'est possible , les gens sont pas obligés de venir ....
Ils viennent s'ils sont interessés , veux je dire .....


Et si Coline vient ici ça prouve bien qu'il n'y a pas que les cours d'Education civique qui apprennent le civisme et la générosité , ce que j'ai toujours cru , j'ai confiance dans les cerveaux des collégiens ,
surtout s'ils s'en servent hihi Smile

ps les photos de ce matin sont sur le site du collège

http://www2.ac-lyon.fr/etab/colleges/col-01/ldesavoie/20052006/mur42006.html

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
Coline
15/20


Number of posts : 52
Registration date : 2006-03-07

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Tue 23 May - 20:48

Smile mais ofet nous on a pas le droit de la signer la pétoche! c pô juste! Mais bon je vais demander à mes parents de le faire au moins on aura fait quelque chose !
N'empêche des fois je me demande ce que certains ont dans la tête...
Ils leur ont fait quoi ces pauvres immigrés ?
Rien !
Back to top Go down
View user profile
thepolice
+200
+200


Number of posts : 283
Localisation : au milieu des bouses de vaches
Registration date : 2005-07-18

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Wed 23 Aug - 21:52

I don't want that

moua moua moua
jaime bien ce forum on rigole bcp
Back to top Go down
View user profile http://thepilgrims.c.la
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22811
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Thu 24 Aug - 12:06

j'aime bien ce forum aussi

Quote :
proces d'un militant anti cpe a Tours
Mercredi 23 aout, de nouveau la repression antiCPE s'est activee.

JC BERRIER, militant anarchiste et du syndicat SUD SANTE/SOCIAUX etait appele a comparaitre devant le Tribunal correctionnel de Tours. Motifs : inscription de TAG et resistance avec violence a l'encontre de policiers.

Notre camarade avait inscrit sur un mur le 18 mars 2006, pendant une manifestation antiCPE, DES LOGEMENTS POUR TOUS ET TOUTES .

L'evacuation du squat de Cachan nous rappelle bien que la question du logement est un des problemes majeurs lie a la precarite.




http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=68446

punk not dead ? Tags not dead ??

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
shannoen
+100
+100


Number of posts : 186
Localisation : paris a manifeste contre le CPE
Registration date : 2005-09-16

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Sat 26 Aug - 0:50

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiikkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk

modéré....................


Last edited by on Sat 26 Aug - 0:52; edited 1 time in total
Back to top Go down
View user profile
shannoen
+100
+100


Number of posts : 186
Localisation : paris a manifeste contre le CPE
Registration date : 2005-09-16

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Sat 26 Aug - 0:51

signe aquelle
Back to top Go down
View user profile
Coline
15/20


Number of posts : 52
Registration date : 2006-03-07

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Tue 29 Aug - 21:10

lol je découvre la new technologie fo bi1 !!
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22811
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Tue 29 Aug - 21:39

bonnes vacances Coline Smile

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
Coline
15/20


Number of posts : 52
Registration date : 2006-03-07

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Wed 30 Aug - 15:51

merci à vs ossi même si el sont déjà fini! lol!
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22811
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Thu 5 Oct - 14:30

j'archive

Quote :
jeudi 5 octobre 2006, 7h03

George Bush entérine le projet de mur frontalier avec le Mexique


SCOTTSDALE, Arizona (Reuters) - Le président américain George Bush a signé mercredi la loi autorisant la construction d'un mur frontalier entre les Etats-Unis et le Mexique pour freiner l'immigration clandestine.
En vertu de cette loi, 1,2 milliard de dollars seront dépensés durant l'année fiscale qui a débuté le 1er octobre pour la construction de ces palissades et clôtures sur 1.125 km.
Les républicains voient dans cette décision un moyen de séduire une partie de leurs électeurs favorables à la répression de l'immigration, à l'approche des élections au Congrès du 7 novembre.
George Bush avait espéré persuader le Congrès d'adopter une réforme de l'immigration plus globale, assortie d'un programme d'accueil, un projet enterré par une partie des républicains.

Le Mexique a pris l'initiative du Congrès comme une gifle, Vicente Fox ayant toujours tenté, en six années à la présidence, de négocier un accord avec Washington sur l'immigration.
Le président élu Felipe Calderon, qui lui succèdera le 1er décembre, a également fustigé le projet.
"Cela ne résout pas le problème et, j'insiste, cela incitera de nombreux Latino-Américains à prendre davantage de risques, ce qui pourrait déboucher sur des décès", a-t-il dit lors d'une visite en Colombie.

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
isa
+2000
+2000


Number of posts : 7075
Localisation : INDRE ET LOIRE
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Thu 5 Oct - 15:52

un mur ? reflexion sont cinglés ... enfin bref ... no coment

Ben...

flower isa
Back to top Go down
View user profile http://isaworld.free.fr/site/
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22811
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Fri 20 Oct - 18:26

Quote :
jeudi 21 septembre 2006, 15h38
Aziz, expulsé de Cachan : ''Je veux retourner au pays''


Aziz (prénom modifié) vient d’obtenir une autorisation de séjour en France d’un an. Mais aujourd’hui, cet ancien architecte de 42 ans n’a qu’une idée en tête : « retourner en Algérie au plus vite ». Aziz est l’un des rares expulsés de l’ex-cité U de Cachan à envisager son retour au pays d’origine. « Je n’en veux plus de ce papier ! », dit-il en tenant du bout des doigts aux ongles noircis, le récépissé. Toutefois, il peine à récupérer ses quelques affaires extirpées par les autorités, le 17 août, lors de l’évacuation du bâtiment squatté. « Je me suis rendu sept fois à Orly ville pour qu’on me rende mes cartables, j’y ai mis les papiers de mon grand père qui est né en 1885, mes fiches de paye, mon permis de conduire, appareil photo, photos, outils de bricolage… Vous savez ce que m’a répondu l’huissier ? » Avec une boule à la gorge, il poursuit : « D’allez les chercher dans son slip ! ».


En le voyant à l’entrée du gymnase Belle Image, où une partie des expulsés ont trouvé refuge, on le prendrait pour un membre du comité de soutien, tellement son français est parfait. « Il résout beaucoup de problèmes, sans lui je serais perdu », acquiesce un de ses ex-colocataires de fortune. Malgré son visage buriné et ses yeux verts cernés, on le dit bon vivant, doté d'un sacré sens de l'humour. Avec un look sportif : baskets, jeans, t-shirt, bombers. Mais la force des événements le pousse à faire un constat personnel déterminé : « En venant en France il y a cinq ans, je me suis trompé de société. S’il y avait la possibilité d’effacer de ma mémoire le français, cette langue de Molière qui m’a déçu, je le ferais ».


Dans l’attente, il continue de se rendre chaque matin sur ses lieux de travail, où il effectue des missions au jour le jour pour une société de nettoyage… au noir. « Si j'avais le droit de travailler, bien sûr que je déclarerais mon activité, lance-t-il d’un geste désemparé. D’ailleurs, j’espère vous montrer un jour mes douze fiches de paye de l’année 2004 ». Cette année-là, Aziz avait déjà obtenu un titre de séjour d’un an pour des raisons médicales, qui l’autorisait à occuper un emploi légalement. L’expulsé passe seulement ses nuits à l’hôtel, qu’il paye lui-même, « 25 euros la nuit ». Le reste du temps, il vient au gymnase soutenir son ami gréviste de la faim et trouver un soutien moral : « il m’est impossible de vivre seul dorénavant, sinon je deviens fou ».


Un parcours semé d’embûches


Dans mon précédent post sur les expulsés de Cachan, je me suis demandée ce qui avait amené ces gens à cette situation. Aziz a vécu le parcours du combattant.


Dans les années 1990, les pressions politiques dans son pays étaient telle que la grande majorité de la population cherchait à s’échapper à tout prix. Selon lui, « il valait mieux rester ignorant plutôt que de lire la presse, et de connaître les trafics en tout genre et les complots qui s’opéraient ». Aziz a fait partie de ces milliers d’Algériens expatriés. D’autant qu’il voyait ses proches déserter les uns après les autres : un oncle assassiné, un frère parti aux Etats-Unis, deux sœurs venues en France. Cet entrepreneur dirigeait neuf ouvriers à Alger. « Je ne vivais pas dans la misère, sauf que je payais le prix de mon confort moralement ». Le gros pépin : « Quand je rentrais à la maison le soir, je voyais des gens égorgés devant moi ! Combien de temps pouvez-vous supporter cela ? ». C’est alors qu’en 2000, il décide de venir en France avec un visa touristique. Durant son séjour légal, ses diverses rencontres lui ont donné l’espoir de pouvoir obtenir une carte de résidence. Grosse erreur. Aziz a aussi connu le décès d’un proche qui l’a contraint à rester après l’expiration de son visa.


Hébergé d’abord par des amis et de la famille, il se met ensuite en colocation, pendant son année en situation régulière. A force d'attendre les résultats de ses démarches administratives en vue de prolonger son séjour, il tombe dans la clandestinité. Aziz commence à passer ses nuits à l’hôtel et trouve, en 2005, une chambre au squat de la cité universitaire de Cachan par le biais d’une connaissance.


Jusqu’au 17 août, lorsque les CRS viennent évacuer le bâtiment sur les ordres du ministère de l’Intérieur. « Ils nous tiraient par le bras, nous insultaient… j’ai eu deux minutes pour lire et signer 17 feuilles de procédure ! », raconte-t-il, en ajoutant d’un air désespéré : « C’est la première fois de ma vie que je porte des menottes et que j’entre dans une cellule ». Pour lui, c’est « une humiliation irréparable ».

Un abri dans un squat, donc, et un travail non déclaré. Hormis ces deux faits illicites, rien n’a été décelé chez cet homme lors de sa détention au centre de rétention de Mesnil-Amelot. Pas de trafic, pas de vol, pas de violence. Si bien qu’à sa sortie, le service de santé publique de Seine-et-Marne lui a délivré la fameuse attestation à présenter à la préfecture en vue du titre de séjour.


Mais Aziz ne veut plus bénéficier de cette aubaine : « vous savez, entre le sida et le choléra, je préfère le choléra car c’est une maladie curable. Pour moi, la France c’est le sida et l’Algérie, le choléra ».


Par Nadia Boudaoud

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22811
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Sat 4 Nov - 22:50

Quote :
samedi 4 novembre 2006, 16h02
A Sangatte, le problème des migrants reste entier



CALAIS (Pas-de-Calais) (Reuters) - Quatre ans jour pour jour après la fermeture du centre de la Croix-Rouge de Sangatte, 300 à 400 personnes ont défilé samedi après-midi dans les rues de Calais pour dénoncer la situation des centaines de migrants toujours présents dans la région.

Les manifestants, parmi lesquels une centaine de migrants, ont défilé du lieu de distribution des repas jusqu'au théâtre de la ville, derrière une banderole qui demandait : "les trottoirs sont ils l'avenir des demandeurs d'asile ?".

Peu après son arrivée au ministère de l'Intérieur, le 5 novembre 2002, Nicolas Sarkozy avait décidé de fermer le centre de la Croix rouge qui accueillait des immigrés en situation irrégulière de Sangatte, dans le but déclaré de diminuer l'attractivité supposé de ce lieu pour ceux qui espèrent un exil en Grande-Bretagne.

"Le constat d'échec est terrible", a estimé samedi Joël Loeuilleux, président de la section de Calais de la Ligue des Droits de l'Homme.

"Nicolas Sarkozy manipule l'opinion en faisant croire que le nombre de migrants diminue. C'est faux, depuis quatre ans et aujourd'hui encore, des gens souffrent, sont à la rue, sont désespérés", juge-t-il.

Les bénévoles des associations d'aide aux réfugiés dressent le même bilan. "Rien n'a changé, le problème est le même, identique", résument les membres de C-Sur, le collectif d'associations d'aide aux réfugiés.

"Il n'y a toujours aucune solution des politiques", regrette Jean-Claude Lenoir, un des bénévoles de C-Sur.

Depuis quatre ans, des dizaines de bénévoles se relaient pour aider les migrants. Des infirmières viennent bénévolement les soigner.

KURDES, AFGHANS,...

Les centaines de Kurdes, Afghans, Soudanais passent devant le bâtiment provisoire posé sur le port pour prendre un sachet en plastique contenant quelques victuailles.

Ils viennent aussi chercher du réconfort auprès des "bons Français" selon l'expression d'un jeune Soudanais, Omar, à Calais depuis un mois, qui les opposent "à ceux qui veulent nous chasser".

"Que faisons nous de mal ? Pourquoi sommes nous traités comme des chiens, on traite des gens comme ça en France ?" questionne Omar? Il déclare qu'il tentera à nouveau la nuit prochaine ou celle d'après un passage clandestin en Grande-Bretagne.

Depuis quatre ans, les autorités de l'Etat bataillent toujours contre la constitution d'un "point de fixation" dans le Calaisis pour des migrants toujours aussi nombreux à rêver de passage en Grande-Bretagne.

Le ministère de l'Intérieur refuse régularisation massive et accueil institutionnel des immigrants illégaux, car selon lui une telle politique ne ferait qu'empirer la situation.

Depuis la destruction du centre de Sangatte, le préfet du département a fait détruire les différents abris de fortune que les migrants et les bénévoles des associations ont tenté d'installer dans un hangar, sur le port ou dans un bois proche d'une zone industrielle au Nord de la ville.

"C'est du harcèlement permanent", dénonce Charles Framezelle di "Moustache", une figure du Calaisis, poursuivi en justice pour aide à l'immigration irrégulière.

A l'approche de l'hiver et dans des conditions météorologiques dégradées, les migrants vont tenter de trouver des refuges, églises, hangars pour ne pas passer leurs nuits dans le froid et sous la pluie.

"Une autre évolution négative depuis quatre ans est la manière dont la population réagit", regrette Joël Loeuilleux.

"Des habitants ont lancé une pétition contre la construction d'un local de douches", ajoute-t-il. Il pense que "la politique du gouvernement renforce le racisme et la xénophobie".

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22811
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Sat 10 Feb - 16:13

Quote :
Des confidences inédites de Chirac dans un livre-entretien
Par Emmanuel SEROT

PARIS (AFP) - Pour la première fois, Jacques Chirac se confie sur ses combats politiques et sa vie privée, à quelques mois de la fin de son mandat, dans un livre-entretien avec Pierre Péan, intitulé "L'inconnu de l'Elysée" dont l'hebdomadaire "Marianne" publie samedi quelques extraits.


Dans cet ouvrage, le président aborde, pour la critiquer violemment, la colonisation. Evoquant les Africains, il assure qu'"après leur avoir volé leur culture, on leur a volé leurs ressources, leurs matières premières en se servant de leur main-d'oeuvre locale. On leur a tout piqué et on a répété qu'ils n'étaient bons à rien. Maintenant, c'est la dernière étape : on leur pique leurs intelligences en leur distribuant des bourses, et on persiste à dire de ceux qui restent : +ces Nègres ne sont décidément bon à rien+".

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
Michèle
+1000
+1000


Number of posts : 1209
Localisation : Vincennes (son bois, son hippodrome, son château)
Registration date : 2005-09-23

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Sat 10 Feb - 23:51

plus généralement pour ceux qui ont le courage de lire cet article du Monde .. a propos des "confidences" de notre président
Quote :
'est un extraordinaire document. Jacques Chirac a rencontré à plusieurs reprises cet été, puis une dernière fois en janvier, le journaliste Pierre Péan, qui confessa François Mitterrand dans Une jeunesse française (Fayard, 1994). Il en est résulté un autre livre, L'Inconnu de l'Elysée, qui sera publié chez le même éditeur, le 17 février. L'hebdomadaire Marianne (daté 10-16 février) s'est assuré l'exclusivité de ses bonnes feuilles, parues samedi. Elles recèlent des scoops, quelques arrangements avec l'histoire et permettent de mieux lire l'actualité.


A dix semaines du premier tour de l'élection présidentielle, le chef de l'Etat s'exprime sur le candidat de la droite, Nicolas Sarkozy. Il remet les choses à leur place. Alors qu'il parle pour la première fois de sa fille Laurence, minée depuis l'âge de 15 ans par l'anorexie - "c'est vraiment le problème de ma vie" -, Pierre Péan l'interroge sur les trahisons politiques au regard de cette souffrance. "Je me fous éperdument que Sarkozy ou tel autre... Je me fous de beaucoup de choses." Il dit encore : "Je suis insensible à la haine et tout aussi insensible au découragement. Je ne crois pas aux sondages, qu'ils soient bons ou mauvais. C'est ma grande différence avec Sarkozy... Je lui dis toujours : "Arrête de te fier aux sondages !""

Il est vrai que le candidat Chirac ne leur a pas accordé une importance excessive en 1995. Et c'est ancien ! En 1969, Pierre Juillet, au trente-sixième dessous, présente à Georges Pompidou des enquêtes d'opinion déplorables. Au café, où se retrouve l'équipe de campagne, le candidat choisit la terrasse : "Il faut se montrer, avec les sondages que l'on a." Jacques Chirac de rétorquer : "Tout ça ne vaut rien. Vous serez élu." Une petite anecdote que le secrétaire général de l'Elysée, Frédéric Salat-Baroux, tient de la bouche du président et qu'il a soigneusement rapportée au Monde, il y a peu.

Soyons justes, si les bons sondages de Nicolas Sarkozy l'indiffèrent, le chef de l'Etat reconnaît beaucoup de qualités à son ministre de l'intérieur. "C'est un homme actif, intelligent, un homme politique de premier ordre." En 2002, lorsqu'il l'a nommé ministre de l'intérieur, il a considéré que "c'était un atout pour la majorité et pour la conduite de l'action publique". M. Chirac, qui a souvent reproché au président de l'UMP d'être libéral, atlantiste et communautariste, relève : "c'est une bonne chose, des évolutions de sa part" et "beaucoup de points de convergence".

Sur le communautarisme, "j'ai noté aujourd'hui son adhésion à un principe fondamental à mes yeux : la France n'est pas, et ne sera jamais une addition de communautés. La nation française est une et indivisible". Nicolas Sarkozy est "spontanément plus libéral que moi", souligne aussi le président, portant sur le libéralisme - qu'il appliqua lors des privatisations entre 1986 et 1988 - une cinglante condamnation. "Je suis convaincu que le libéralisme est voué au même échec que le communisme et qu'il conduira aux mêmes excès. L'un comme l'autre sont des perversions de la pensée humaine", dit-il.

Sarkozy l'a ulcéré quand il a critiqué, à Washington, le 12 septembre 2006, l'"arrogance" française et la "grandiloquence stérile" de son pays - il visait Dominique de Villepin - au moment de la crise irakienne à l'ONU. Prudent, M. Chirac se contente de dire qu'il " existe des différences d'approche, s'agissant notamment de la relation avec les Etats-Unis". Il s'explique longuement sur l'Irak, ayant "répété trente-six fois à Bush qu'il commettait une erreur monumentale".

Le président raconte aussi sa version de la prise de la mairie de Neuilly par Nicolas Sarkozy, au nez et à la barbe de Charles Pasqua, en 1983. " J'ai dû rendre un arbitrage. A Pasqua, j'ai dit : "Tu n'iras pas, tu vas laisser ta place à Sarkozy. Il est jeune. Il faut pousser les jeunes". A peine élu, Sarkozy n'a cessé d'expliquer que je n'y avais été pour rien. (...) Cela aurait dû faire tilt..." Bernard Pons a, en fait, souvent raconté que Jacques Chirac l'avait envoyé pour sonder Nicolas Sarkozy. Persuadé de sa détermination à y aller, le président du RPR avait tout simplement laissé faire.

Prudence encore sur la trahison de 1995 : "Il y a un défaut que je n'ai pas, c'est celui d'être rancunier. C'est un sentiment qui m'est totalement étranger." Il assaisonne davantage Edouard Balladur, moquant sa vanité. Mais reconnaît que le lâchage du premier ministre de l'époque, dont il raconte précisément les circonstances, lui a " fait de la peine".

Jeter la rancune à la rivière... Une célèbre expression de 1982, lorsque Giscard et Chirac projetaient de se réconcilier lors d'un déjeuner chez Drouant. Cette rivière n'est pas près de couler. Habituellement discret sur son vieil ennemi, M. Chirac se lâche. Il raconte le fameux dîner à Brégançon, où les Giscard avaient convié leur moniteur de ski et sa femme, en compagnie des Chirac. Les uns très habillés, sur la recommandation d'Anne-Aymone, les autres plutôt sport. Et très gênés. " Cela a été affreux. (...) On ne fait pas des choses comme ça. Ou alors on prévient. (...) Les deux invités étaient terrorisés. Vous vous rendez compte : ils se retrouvaient face au président de la République et au premier ministre, et à leurs épouses en robe longue."

Jacques Chirac explique pourquoi il conserve son amitié à Charles Pasqua, malgré ses fréquentations " hautement contestables". Jean-Charles Marchiani, par exemple, que Chirac nomma, à sa demande, préfet du Var : "un grand tort dans ma vie". "Dans toutes les histoires d'otages où il s'est attribué un rôle, c'était largement bidon", révèle-t-il. "Marchiani réclamait sans cesse de l'argent - que je ne lui donnais pas. Pasqua, lui, voulait que je prélève sur les fonds spéciaux de Matignon", ajoute-t-il.

C'est Jean-Marie Le Pen, auquel il fut opposé au second tour de 2002, qui fait l'objet de sa plus grande exécration. "J'ai toujours été allergique au Front national, c'est quasiment physique, je ne peux supporter tout ce qui est racisme et xénophobie", dit-il. Il s'explique sur la sulfureuse photo témoignant de sa poignée de main avec Le Pen, en 1987 - un coup monté par le président du FN, dit-il. Il "charge" aussi Balladur, qui a essayé de le convaincre, comme Pasqua de pactiser avec Le Pen en 1988 : "Cela Edouard, jamais ! On perdra peut-être les élections, mais si on les perd, ce ne sera pas pour cette raison-là."

Ces valeurs allant souvent de pair avec la défense des opprimés, cela donne lieu, chez Jacques Chirac, à des révélations étonnantes. Il dit comment, approché par le roi du Maroc, Hassan II, à la fin des années soixante, il s'était fait le militant discret de l'ANC (African National Congress), le mouvement qui luttait contre l'apartheid en Afrique du Sud. En clair son porteur de valises.

Il prouve son incontestable culture, ayant laissé dire pendant des années qu'il était "un analphabète"... "Je me disais, au moins on me fout la paix, j'ai mon domaine privé". Et ne cache pas son admiration pour François Mitterrand "homme très intelligent et cultivé, pas du tout comme moi" ! Ils font partie du même club, excessivement restreint, des chefs d'Etat réélus. Ils avaient le même conseiller en communication, René Pilhan. Ils ont désormais le même biographe.

Béatrice Gurrey

mais chuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuttttttttttttttttttt on n'en pense rien ,ce n'est pas le lieu pour s'exprimer sur ce sujet ptdr
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22811
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Sun 11 Feb - 0:03

humm pour rester dans le topic ( menfin c'est pas obligé LOLL , on est sur Louise Smile

j'ai revu hier sur Daylimotion - c'est facile à trouver - la vidéo sur "le bruit et les odeurs" .....

bien sûr , c'est ....puant .....

et je comprends qu'on puisse le ressortir pour montrer que toute la haine actuelle n'est pas récente ......

menfin , il n'attisait pas , je pense ,
le Président ,
il relayait ce qui montait dans l'opinion ,

avec son coté faussement "bon enfant" , humm
alors qu'aujourd'hui on est dans l'abjection la plus totale ......

enfin ...la plus totale , on n'en a pas fini je suppose , le discours de Toulon sera dépassé lui aussi Sad

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
Michèle
+1000
+1000


Number of posts : 1209
Localisation : Vincennes (son bois, son hippodrome, son château)
Registration date : 2005-09-23

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Sun 11 Feb - 0:15

chuuutttttttttttttttttttt
pas penser , pas réfléchir, pas froncer les sourcils ....ça donne des rides !!!

pas s'énerver, pas être amer ....ça crispe les machoires (et après ça coute une fortune chez le dentiste à cause d'"occlusion agressive " .... je t'en foutrai moi de l'occlusion agressive .... qui est-ce qui me fait grincer des dents ???? scratch )
pas penser problèmes , école , académie, agreg, boulot , bepc,bac , orientation .... études des enfants , avenir ....


est-ce qu'il y a une option "lavage de cerveau " au bac ???
parce que mon fiston veut passer le bac Dire straits ou eric Clapton option Red hot chili peppers lol!

repeat after me :

PAAAAASSSSSS PENNNNSSSSSSEEEEERRRRR, PAAAASSSSS FRONNCCCCEEEERRRRR LES SOOOOUUUURRRRCIIIIILLLLLSSSSSSSSSS
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22811
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Sun 15 Apr - 15:35

http://www.djibnet.com/news/story.php?id=10043


Quote :
Les martyrs du Golfe d’Aden
France 3 -

Les martyrs du Golfe d’Aden Fuyant la guerre ou la misère, des milliers de réfugiés venant de Somalie et d’Ethiopie tentent par tous moyens de gagner les côtes du Yémen, de l’autre côté du Golfe d’Aden. (Vendredi 30 mars 2007 à 20h50)


Daniel Grandclément a pu embarquer à bord de l’un de ces bateaux de l’enfer.

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: contreimmigrationjetable.org   Today at 21:20

Back to top Go down
 
contreimmigrationjetable.org
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
LouiZeForum :: La Vie / Life :: I think / donc je suis-
Jump to: