LouiZeForum

3D vrml
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  3Dchats / forums3Dchats / forums  

Share | 
 

 Ils ne mouraient pas

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23084
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Ils ne mouraient pas   Sat 20 May - 16:55

Pendant que les médias victims cherchent des secrets qui n'interessent personne ( LOL excuse moi isa Smile

je vais voir comme se porte l'exploitation de l'homme par son patron Smile

Quote :


Secrets de tournage

--------------------------------------------------------------------------------

La genèse du film
Ce projet est né de la lecture, par les cinéastes, d'un ouvrage qui connut un certain retentissement lors de sa parution en 1998 au Seuil : Souffrance en France (sous-titré La Banalisation de l'injustice sociale). Son auteur, Christophe Dejours, est psychiatre, psychanalyste et professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers, où il dirige le Laboratoire de Psychologie du Travail et de l'Action (LPTA). Dans ce livre, il lève le voile sur une réalité méconnue : la souffrance au travail. "Ce livre fondateur parle de la souffrance subjective de ceux qui travaillent et de la banalisation du mal dans le système néolibéral. Suite à cette lecture, nous avons eu besoin de faire quelque chose de notre côté, à notre façon, de poser un geste cinématographique. Pas en réponse mais plutôt en continuité : dessiller les esprits, participer à la réflexion, nourrir le débat public. Ce débat qui est quasi inexistant dans l'espace public", notent les réalisateurs.

Le travail, c'est la santé ?
Les cinéastes précisent leur démarche "(...) Une des idées fortes, pour nous, c'est que la peur et la menace au licenciement sont devenus des outils de management (...) On exige de ceux qui travaillent des performances toujours supérieures en matière de productivité, de disponibilité, de discipline et de don de soi (...) La peur s'est inscrite dans les rapports de travail. Elle engendre des conduites d'obéissance, de soumission et d'individualisme. [Dejours] explique que dans ce nouveau système de management basé sur la peur, la tolérance à l'injustice, la souffrance personnelle et la souffrance infligée à autrui sont devenues des situations ordinaires (...) Mais les laissés-pour- compte sont de plus en plus nombreux, et on les retrouve dans les quelques rares consultations qui ne suivent plus la demande..."

Couple de cinéastes
Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil ont déjà signé ensemble plusieurs documentaires, parmi lesquels Pêcheurs à cheval, vision poétique du monde des pêcheurs, en 1993, Arbres, qui a bénéficié d'une sortie en salles en 2002, tout comme le très remarqué Pardevant notaire, réalisé en 1999 et sorti en salles en 2004.

Huis clos
Pour traiter le thème de la souffrance au travail, les réalisateurs ou eu l'idée de filmer des consultations. Ils justifient ce choix : "Le film raconte un hors-champ qu'il est impossible de filmer frontalement : la souffrance au travail. D'abord, filmer le travail à l'intérieur des entreprises est très difficile voire impossible. Ce sont des lieux de pouvoir où le regard d'observateur critique du cinéaste n'est pas le bienvenu. Ensuite, et surtout, la souffrance subjective est invisible sur les lieux mêmes du travail. Il faut trouver d'autres moyens, d'autres lieux où les choses peuvent se dire, comme les consultations. Finalement, nous sommes allés chercher la parole sur la souffrance là où elle est elle-même renvoyée : dans la discrétion du cabinet médical. Le huis clos, quand il est bien choisi, peut être hautement révélateur de réalités complexes. C'est aussi un espace très cinématographique, qui magnifie les gestes du corps, les expressions et la parole (...) Dans ces situations d'entretiens, il y a une vérité, une authenticité qui relève du document. C'est là, on ne peut pas le nier. C'est toute la force du documentaire. On y croit, ça parle et ça nous parle."

La parole des patients, et celle des médecins
Les cinéastes ont filmé des consultations dans trois hôpitaux publics franciliens. Ils ont tout d'abord rencontré, à l'automne 2002, Marie Pezé, psychologue et psychanalyste qui créa en 1995 une des toutes premières consultations spécialisées "souffrance et travail" à l'hôpital Max-Fourestier de Nanterre. C'est elle qui les a guidés vers les deux autres consultations, également dirigées par des praticiens spécialisés, à Garches et à Créteil. Il faut noter que parallèlement à ce travail quotidien, ces trois médecins mènent une réflexion en réseau, avec entre autres l'équipe du laboratoire de Christophe Dejours au CNAM. Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés se termine d'ailleurs par une discussion entre les médecins, une séquence que les réalisateurs conçoivent "comme un prolongement à la parole des patients".

Les attentes des patients
Les réalisateurs reviennent sur le choix des patients : "Ce qui nous a le plus étonné sur ce film, c'est l'engagement des patients, libre et gratuit. (...) Tous ces patients -nous en avons filmé 37 de fin avril à septembre 2004- forcent notre respect. La seule raison qui les motive à nous laisser filmer la situation d'entretien, c'est l'idée que leur témoignage puisse être utile. Que cela puisse faire bouger les choses. Ensuite à nous d'être à la hauteur de cette confiance et de cette attente (...) Pour le choix des situations, il fallait retrouver la diversité professionnelle et la complémentarité des situations de souffrance au travail (...) Au-delà des spécificités de chaque consultation, il était important d'avoir, par exemple, une ouvrière et un cadre, une femme et un homme, un jeune et un moins jeune (...) C'est important de voir qu'entre l'ouvrière et le cadre, on retrouve le même discours ?et le montage travaille sur ces liens. Il s'agit donc bien d'une nouvelle forme d'organisation collective de travail qui s'est généralisée et qui génère des pathologies."

Comme le dit la fable...
Le titre du film est emprunté à la fable de La Fontaine Les animaux malades de la Peste : "La Peste (puisqu'il faut l'appeler par son nom) / Capable d'enrichir en un jour l'Achéron / Faisait aux animaux la guerre / Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés / On n'en voyait point d'occupés / A chercher le soutien d'une mourante vie." La morale de cette fable est "Selon que vous serez puissant ou misérable / Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir."


http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=108678.html

Quote :


Synopsis
Chaque semaine, dans trois hôpitaux publics de la région parisienne, une psychologue et deux médecins reçoivent des hommes et des femmes malades de leur travail. Ouvrière à la chaîne, directeur d'agence, aide-soignante, gérante de magasin...
Tour à tour, quatre personnes racontent leur souffrance au travail dans le cadre d'un entretien unique. Les trois professionnels spécialisés écoutent et établissent peu à peu la relation entre la souffrance individuelle du patient et les nouvelles formes d'organisation du travail.
A travers l'intimité, l'intensité et la vérité de tous ces drames ordinaires pris sur le vif, le film témoigne de la banalisation du mal dans le monde du travail. Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés est un huis clos cinématographique où prend corps et sens une réalité invisible et silencieuse : la souffrance au travail.

"Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés"





http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/36/07/52/18472255.jpg


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
isa
+2000
+2000
avatar

Number of posts : 7076
Localisation : INDRE ET LOIRE
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Ils ne mouraient pas   Sat 20 May - 19:20

Smile tu me diras comment était ce film mais bon le peu que j'ai lu ... surtout que ce film je l'ai pas vu ..

Quote :
Chaque semaine, dans trois hôpitaux publics de la région parisienne, une psychologue et deux médecins reçoivent des hommes et des femmes malades de leur travail.

bon faut pas généraliser non plus ... zut pas vu ce film je peux pas en parler .

bon bonne séance alors ...

flower isa

_________________
http://mixed3d.free.fr/spip/?feed=rss2
Back to top Go down
View user profile http://isaworld.free.fr/site/
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23084
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Ils ne mouraient pas   Sat 20 May - 19:32

en fait j'avais pas lu ce que j'ai copié collé LOL

franchement ça a l'air ..................hyper chiant comme film , LOL

bon je vais ya aller quand même je crois

1 - je suis maso
lol
2 - c'est quand même l'avenir , ça :
plus de contrat de travail ( tous cpe ) , et plus de travail en plus !
le bonheur absolu !
mieux que les 35 heures : les 70 heures .......par semaine , pours les heureux élus .... immigation choisie , salarie choisis , patrons subis .....


ah voilà


tiens , plus drôle .....

des élèves me rendent des boulots sur clés USB et là ya souvent d'autres trucs dessus
( on ne rigole pas au fond !)
du papa ou de la grande soeur .....

ce matin justement j'avais une cjé usab avec dessus des tas de trucs d ce que j'ai découvert être la clé USB d'une grande soeur , que j'ai donc eu comme élève bien sûr ( ça rajeunit pas , arggggg ) et qsui doit avoir plus de 20 ans.....
je suis pas ( trop ) fouineur mais j'ai vite vu que c'était le genre de blagues qui traînent sur le net , et notament pour les gens qui bossent dans les bureaux .......

Je voulais mettre ça dans "humour" , mais je vais le mettre ici ........

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23084
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Ils ne mouraient pas   Sat 20 May - 19:39

http://www2.ac-lyon.fr/etab/colleges/col-01/ldesavoie/20052006/forum/jeuxboulot.pps

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23084
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Ils ne mouraient pas   Sat 20 May - 19:43

http://www2.ac-lyon.fr/etab/colleges/col-01/ldesavoie/20052006/forum/ELEPHANTETSERPENT.doc

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
boubours
+200
+200
avatar

Number of posts : 362
Localisation : Sur la Terre, en France , dans l'Ain, a s'baraque !!!
Registration date : 2005-05-08

PostSubject: Re: Ils ne mouraient pas   Mon 22 May - 12:41

ouai bas bonne lecture hein !!!!!!


study study study study study

_________________
la GBM n'a pas disparue, .....allez voir dans cinéma....
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: Ils ne mouraient pas   

Back to top Go down
 
Ils ne mouraient pas
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
LouiZeForum :: ARTS :: Cinéma / movies-
Jump to: