LouiZeForum

3D vrml
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  3Dchats / forums3Dchats / forums  

Share | 
 

 Willy Ronis

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23126
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Willy Ronis   Mon 14 Sep - 14:58

ce bel article me décide à le copier ici

copyright

Christine Kerdellant

http://www.lexpress.fr/culture/photographie/willy-ronis-le-photographe-du-contrepoint_786600.html


J'avais flashé sur le résumé dans Google news

Quote :
L'Express - ‎Il y a 1 heure‎
C'était le dernier des photographes "humanistes".

et d'abord ricané sur "humaniste" , en me demandant qui était un photographe non humaniste .

Des noms ! des noms !

Mais je ne ricane plus après avoir lu l'article ,
il est généreux ,


Quote :

C'était le dernier des photographes "humanistes". Christine Kerdellant avait rencontré Willy Ronis, mort à 99 ans le 12 septembre, à plusieurs reprises - la dernière fois à l'occasion d'un long entretien pour L'Express. Hommage.

Le plus émouvant des musées de photo de France se trouvait dans un modeste appartement du XXe arrondissement de Paris. L'ascenseur de l'immeuble contenait encore, repliée dans un coin et attachée à une chaîne, une petite chaise noire, vestige d'une époque où l'on employait des gardiens d'ascenseur pour appuyer sur les boutons. Au huitième étage, l'ascenseur arrivait dans le minuscule vestibule de Willy Ronis. Son bureau s'ouvrait sur le ciel et par la fenêtre du square montaient les cris des enfants.

"Vous savez, c'est le Paris que j'aime! disait Willy. Je ne suis pas un photographe des beaux quartiers". Le vieux monsieur au regard facétieux, qui tendait déjà une assiette de petits gâteaux, avait connu Picasso, Aragon et la France d'avant l'abbé Pierre. Il avait photographié nos rues pavées, nos guinguettes, nos quais de Seine cinquante ans avant Paris Plage et nos morutiers lorsqu'il en partait encore, de Fécamp, vers les tempêtes de Terre-Neuve.

Lui, le dernier témoin de cette école française de photographie - dite "humaniste", comme lui - vivait, au sommet de son HLM, entouré de livres, de photos et de souvenirs. Partout, des clichés, de lui, de ses amis. Partout, des tableaux de sa femme Marie-Anne, peintre, disparue en 1991. C'est elle qui pose pour le Nu provençal, l'une de ses photos les plus célèbres, avec Le garçon à la baguette ou La péniche aux enfants - celles qui ont accédé au statut (enviable?) de cliché commercial. Celles qui trônent sur les présentoirs de cartes postales ou en poster, dans les boutiques des musées. Symboles de Paris, de ce Paris en noir et blanc, ironique et sentimental, que les grands photographes du XXe siècle ont mis en boîte: ses amis Doisneau, Boubat, Isis, ou encore Cartier-Bresson... qui, lui, n'était pas son ami. "Trop individualiste... mais ne l'écrivez pas, surtout!" Willy Ronis n'a jamais été méchant.

Il ouvrait sans fausse pudeur ses tiroirs à secrets, ses livres, ses boîtes de photos. S'attardait sur un nu, encore un, celui d'une jeune femme blonde dans un refuge de montagne, dont il était amoureux, avant Marie-Anne. Racontait ses photos faites dans l'instant - sans mise en scène, d'un clic, ou deux, pas plus, il ne fallait pas gâcher la pellicule. Il parlait de Messiaen, Bartok, ou Bach. Surtout Bach. "Rien ne me donne autant d'émotion que la musique, disait-il. Le summum, c'est Bach, son contrepoint, la superposition de plusieurs mélodies". Ces superpositions harmoniques, lui qui avait rêvé de devenir musicien avant d'être contraint de remplacer son père au labo photo, il les faisait exister dans ses clichés, par la superposition des plans: sur chacune de ses grandes photos, comme La péniche ou Les Amoureux du Pont Neuf, on distingue plusieurs scènes, devant ou derrière la scène principale, comme un chant à deux ou trois voix. "Au moment où j'ai fait la photo, c'était comme si j'attendais ma basse à moi".

Willy a arrêté de courir les rues de Paname à la fin des années 1990: il ne pouvait plus grimper sur un banc, traverser une chaussée en courant, attendre indéfiniment l'instant magique. Mais il a encore fait quelques nus, chez lui, et quelques portraits, comme celui d'Isabelle Huppert "à sa demande, à elle". Et il fréquentait encore, parfois, les grandes expositions, ou les vernissages de ses amis photographes. Il avait accepté d'être l'invité d'honneur lors du lancement d'Arts Magazine, en juin 2005, pour raconter "le risque de ratage", "l'aléatoire", "l'instant inattendu où les acteurs sont en place mais où un événement, brusquement, vient habiter la photo". L'instant d'avant, il ne se passait rien, l'instant d'après, tout a disparu.

Willy s'est éteint à 99 ans, mais il se moquait bien d'être centenaire. Ceux qu'il aimait le plus - son fils, sa femme - l'avaient quitté depuis longtemps.

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23126
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Willy Ronis   Mon 14 Sep - 15:11

je suis dans ce trip là ,
allez savoir pourquoi Smile


je suis content quand j'ai l'impression de comprendre encore des choses ,

souvent il y a des oeuvres qui me donnent l'impression de rien comprendre à l'art .
Je me dis que c'est ma faute , et c'est parfois le cas

pas toujours ..

Hier j'ai passé quelque temps à calculer
- sans calculette -

quel âge pouvait bien avoir Willy lorsqu'il a fait son "NU provençal"

Comme il y avait un interveiw quelque part où il disait qu'il avait fait 3 clichés , je crois , en 47 ,
de sa femme ,

et comme il est mort à 98 ans ,
j'ai calculé que 2009 - 1947 = 62
et que
98 - 62 = 36 ans

et donc qu'il avait 36 ans , si je me gourre pas ,
et sans doute sa femme aussi ,
et donc c'est en Provence , il fait beau ,
ils ont une maison plutôt rustique ,
c'est sans doute des jours heureux ,
ah oui ça se voit dans la photo Smile


c'est peut être pas plus difficile que ça , l'art ,
faut être "dedans" , quoi


ps ..ah je sais pas si c'est ça "humaniste"

menfin , bon , il doit y avoir plusieurs manières d'être "humaniste "

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23126
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Willy Ronis   Mon 14 Sep - 15:28

de toute façon je n'ai jamais/pas toujours
pris le mot " sentimental " pour un gros mot ,

surtout en nos temps déraisonnables



Quote :
On avait mis les morts à table
On faisait des châteaux de sable
On prenait les loups pour des chiens

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23126
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Willy Ronis   Mon 14 Sep - 21:23

ce soir je lis un photographe ,Antoine d'Agata qui parle de Willy Ronis,
et finit ainsi sur son

"... sentiment d'impuissance amère face à la mort de Christian Poveda, un autre photographe obstiné dans ce même refus de céder au cynisme ambiant."


j'avais ce mot sur la langue ce matin , "cynisme " , par opposition
à "humaniste" ...

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23126
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Willy Ronis   Mon 14 Sep - 22:07

faut avouer qu'on se traîne ce mot comme un boulet Sad

Boulet


ex

Quote :
Brice Hontefeux n'a «rien de raciste», c'est un «humaniste (...) pétri de catholicisme social», comme l'a dit Eric Besson ce dimanche.


2 références en ce domaine

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23126
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Willy Ronis   Tue 15 Sep - 0:51

et d'un article du Monde

Quote :
les photos de Willy Ronis sont tendres, et même "sentimentales". "Vous ne trouverez pas une seule photo méchante, expliquait-il au Monde en 2005. Je n'ai jamais voulu donner des gens une image ridicule."

Et, alors que le passé qu'il décrit s'éloigne, ces photos alimentent à jamais la nostalgie d'une France pittoresque et fraternelle, proche de la carte postale. Une France de rêve plus que de souvenir.

menfin faut pas nous refaire la polémique Amélie Poulain LOL

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: Willy Ronis   

Back to top Go down
 
Willy Ronis
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Willy, c'est moi... pas l'autre !

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
LouiZeForum :: ARTS :: Photographie / Photography-
Jump to: