LouiZeForum

3D vrml
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  3Dchats / forums3Dchats / forums  

Share | 
 

 Sans papiers ( Tchétchénie et cie)

View previous topic View next topic Go down 
Go to page : Previous  1, 2, 3 ... 17 ... 33  Next
AuthorMessage
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 22 Jun - 11:52

Quote :


1) Ci-dessous (idem fichier joint) la réaction du RESF à la circulaire du 13 juin : M. Sarkozy réglemente la chasse à l'enfant. Mais réglementée ou pas, la chasse à l'enfant n'est pas supportable.

2) M. COVACI LIBERE Merci à toutes celles et tous ceux qui, nombreux à Nantes, en Loire-Atlantique et dans toute la France autour du Réseau Education Sans Frontières, ont oeuvré sans relâche pour obtenir que cet après-midi M. Covaci, placé en rétention depuis son interpellation par la Police de l'Air et des Frontières le mardi 13 juin, soit libéré.
Au terme d'une longue semaine de rétention dans les conditions que l'on sait (ou, quand on les ignore, que j'invite tout un chacun à essayer de
connaître...) , après l'humiliation de l'arrivée menottes aux poignets entre deux policiers et devant des proches au Tribunal Administratif vendredi dernier,... bref au terme de nouvelles souffrances comme en connaissent au quotidien depuis des semaines et des mois toutes les familles de notre entourage, M. Covaci est libre. Libre mais dans une situation administrative toujours compliquée.
Par cette mobilisation exemplaire, nous avons démontré que chaque fois que la même situation se représentera, nous serons en mesure de nous
opposer*, et qu'il faudra compter avec tous les réseaux de soutien de parents d'élèves et d'enseignants qui, à Nantes comme partout ailleurs en France, poussent comme des champignons.
Le vent tourne, le vent tourne ... souhaitons qu'il inspire la sagesse au Ministre de l'Intérieur. Frédéric (Nantes)

3) URGENT/ Il nous faut réagir vite. Il ne s'agit pas d'une enfant scolarisée. Mais la situation reste très choquante.
Madame KAMARA, d'origine sénégalaise, est arrivée en France en avril 2003. Dans son pays, elle vivait dans une région dangereuse (La Casamance). Son mari est assassiné. Elle est enlevée par les rebelles. Après bien des péripéties, elle est "débarquée"à la Roche sur Yon. Abandonnée, elle arrive à Cholet en aoùt 2003. Malgré les menaces qui lui sont faites, l'OFPRA lui refuse le statut de réfugié politique. Le 28 février 2006, elle dépose un recours devant la CRR qui n'a pas à ce jour statué.
Par deux fois, elle est convoquée par la police, le prétexte étant une enquête sur son mariage , puis le 20 juin, le contrôle de son passeport et ses domiciliations.
Alors qu'elle est à la gendarmerie de Vihiers, elle est arrêtée et tranférée en zone de rétention au commissariat d'Angers.
Le temps presse. Madame KAMARA doit être libérée. Adressez vos messages de protestation et l'exigence de voir Madame KAMARA libérée au Préfet de Maine et Loire: Par mail: cabinet-prefet@maine-et-loire.pref.gouv.fr Par télécopie: 02 41 88 04 63 Merci


CIRCULAIRE DU 13 JUIN 2006 : M. SARKOZY REGLEMENTE LA CHASSE A L'ENFANT

Même si elle est loin de régler toute la question des élèves sans papiers, la circulaire adressée aux préfets le 13 juin 2006 par le ministre de l'Intérieur est un indéniable encouragement pour tous ceux, enseignants, élèves et parents d'élèves, militants de la cause des droits de l'Homme qui, depuis deux ans se sont battus pied à pied aux côtés des familles et des jeunes victimes des lois iniques sur le séjour des étrangers. L'improvisation qui a présidé à la parution de ce texte (variations avec la morgue du petit blanc sur l'obligation d'avoir oublié la langue de ses parents, approximations fantaisistes sur le nombre de personnes concernées) prouve qu'il a été pris sous la pression des événements et de la mobilisation contre les menaces sur la sécurité des familles proférées par le ministre de l'Intérieur.
Déjà le 31 octobre dernier, ravalant ses rodomontades des mois précédents, Monsieur Sarkozy avait été obligé, sous la pression des écoles, de retarder les échéances une première fois en prenant sa circulaire reportant à la fin de l'année scolaire 2005-2006 l'expulsion des jeunes scolarisés et de leurs parents. C'était reporter l'ouverture de la chasse à l'enfant, pas y renoncer.
A l'approche du 30 juin, la bataille a repris. Les milliers de mobilisations dans les écoles, les lycées, les collèges, les villes, les villages aussi, les parrainages multipliés, les 60 000 signatures sur la pétition Nous les prenons sous notre protection, les milliers de messages publics offrant de prendre des enfants en vacances pour empêcher l'expulsion des parents, l'engagement de parlementaires et d'élus, souvent de gauche mais aussi parfois de droite, les prises de position de personnalités connues du monde des arts, des lettres, du spectacle, des sciences et du sport, la large médiatisation de la question, en France mais aussi à l'étranger, ont convaincu le ministre de l'Intérieur de lâcher du lest. le moins possible et sans s'en vanter.
C'est, en effet, à un recul à géométrie variable que correspond la circulaire ministérielle du 13 juin.
UN TEXTE LACUNAIRE
Quand bien même elle serait appliquée de façon très libérale, cette circulaire ne règlerait pas la question des sans papiers scolarisés.
Elle laisse dans le désespoirs les milliers de jeunes entrés entre 13 et 18 ans pour rejoindre leurs parents (ou l'un d'eux) régulièrement établis en France mais que les conditions draconiennes mises au regroupement familial empêchent de vivre légalement auprès de leur famille. Non expulsables pendant leur minorité, ils vivent comme des garçons et des filles comme les autres qui étudient, font du sport, ont des copains. et qui deviennent brutalement sans papiers à 18 ans. Entrés hors regroupement familial, pas de papiers. Dehors. Ils sont ainsi probablement plusieurs milliers (5 000 ? 10 000 ?) à s'être rêvé une vie et un avenir dans le pays de leurs parents et condamnés à l'exil ou à la clandestinité. Pourchassés.
La circulaire ignore les cas (peu nombreux mais humainement très douloureux) des mineurs isolés qui, pris en charge par l'ASE après l'âge de 15 ans, se retrouvent pour beaucoup sans papiers à leur majorité. Pourchassés.
Elle exclue explicitement de ses dispositions les familles « réadmises » vers le premier pays par lequel elles sont entrées dans l'Union européenne (accords Dublin II). Pour parler clair, Patimat et sa mère à Brest, Alek, David et leur mère à Lyon qui vivent cachés depuis des semaines sont toujours menacés d'expulsion immédiate. Quelques dizaines ou quelques centaines d'enfants et de parents qui vivent traqués, comme du gibier.
Reste enfin la question de tous les autres sans papiers, en particulier ceux parents de tout petits enfants, n'ayant pas encore atteint l'âge de la scolarité que Monsieur Sarkozy se propose toujours d'expulser. La chasse au nourrisson serait-elle plus honorable (ou moins risquée politiquement) que la chasse à l'enfant ?
Dans le meilleur des cas, la circulaire du 13 juin ne concernerait que 20 à 25% des sans papiers.

UN BRICOLAGE APPROXIMATIF
La circulaire du 13 juin ouvre donc l'éventualité d'une régularisation aux familles qui auraient refusé l'aide au retour que les préfectures sont chargées de proposer systématiquement.

L'entourloupe de l'aide au retour
Les sommes proposées sont une insulte à la dignité de ceux à qui elles sont offertes : 10 000 ? au maximum pour une famille de 3 enfants. Pas même un mois du salaire d'un ministre pour arracher définitivement 5 personnes à leur vie, trois enfants à leur école ! Ceux qui seraient néanmoins tentés d'accepter ces offres doivent se montrer prudents. Il est déjà arrivé par le passé que des familles à qui on avait remis la moitié de la somme au moment du départ et promis le reste à l'arrivée n'aient jamais perçu le solde ou l'aient touché en 12 mensualités, ce qui interdit de l'employer pour un investissement.
Une procédure dans la précipitation
La circulaire laisse 2 mois aux familles pour déposer leurs dossiers, jusqu'au 13 août. Deux mois, c'est court pour récupérer tous les papiers... notamment des certificats de scolarité, alors que les écoles seront fermées pendant l'été. Deux mois pendant lesquels il leur sera plus difficile de se faire aider et conseiller par les comités de soutien éventuels. Et au bout de ces deux mois, la préfecture aura un mois pour statuer. On imagine dans quelles conditions et avec quel sérieux les préfectures (dont une bonne partie des employés seront aussi en vacances) vont traiter tous les dossiers qui leur seront adressés. Certaines préfectures seraient même déjà en train de recruter des vacataires...
Des conditions parfois improvisées
Certaines des conditions mises à la régularisation en France de ceux qui refuseraient l'aide au retour sont claires : deux ans de présence en France, un enfant scolarisé en septembre 2005, né en France ou entré avant l'âge de 13 ans. Par contre, d'autres ouvrent la porte à l'arbitraire des préfectures (qui, rappelons-le, restent soumises aux impératifs démentiels et chiffrés d'expulsions fixés par le ministre). C'est ainsi que le ministère exige « l'absence de liens de cet enfants avec le pays dont il a la nationalité ». On se demande ce que cela signifie : pas le droit d'avoir de relations avec les grands-parents restés au pays ? Défense d'aimer le couscous quand on est d'Afrique du nord et le maffé quand on est d'Afrique subsaharienne ? Comprenne qui pourra.
Autre série de conditions bien difficiles à apprécier : « la réelle volonté d'intégration de ces familles caractérisée notamment par [.] leur maîtrise du français ». Comment mesure-t-on la « volonté d'intégration » ? Port du béret basque et des mocassins à pompons, la baguette sous le bras et le quart de rouge dans la poche obligatoires lors de l'entrevue en préfecture ? « Leur maîtrise du français » : phrase ambiguë qui témoigne d'une certaine imprécision dans le maniement de la langue du rédacteur de la circulaire [expulsé ?]. Ce peut être la maîtrise des parents, des enfants ou des deux catégorie. Le bon sens veut que ce soit d'abord celle des enfants. « Le sérieux des études » ? 9 en anglais, 8 en maths, on expulse ?

En réalité, ces conditions ne figurent dans le texte de la circulaire ministérielle que pour permettre aux préfectures d'adapter leur niveau d'exigence en matière de critères subjectifs et donc le nombre des régularisations réellement accordées au degré de mobilisation. Autrement dit, Monsieur Sarkozy pousse à la mobilisation ! Plus les parents, les enseignants, les élèves eux-mêmes et leurs soutiens seront nombreux et déterminés à accompagner les familles en préfectures, à contrôler ce qui s'y passe, plus les régularisations seront nombreuses et moins les victimes de la chasse à l'enfant le seront. Le RESF envisage de demander une audience au ministère de l'Intérieur afin de rappeler que s'il n'est pas question de discuter des critères de régularisation avec le ministre ou les préfectures, notre exigence demeure : pas un seul élève « disparu » pendant les vacances scolaires. Droit pour tous à la scolarisation dans des conditions normales : avec leurs parents, qui ont le droit (le devoir !)de les éduquer dans de bonnes conditions, et d'abord en gagnant leur vie.
La chasse à l'enfant rêvée il y a quelques temps par Monsieur Sarkozy a du plomb dans l'aile. Il a du en rabattre et la réglementer un peu. Pour autant, ce n'est pas assez. Non à la chasse à l'enfant, même réglementée !


à bientôt,

MR

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 22 Jun - 22:12

Quote :


jeudi 22 juin 2006, 20h02
Sarkozy invite "ceux qui n'aiment pas la France" à partir


agrandir la photo
AGEN, Lot-et-Garonne (Reuters) - "Ceux qui n'aiment pas la France" ne sont pas obligés d'y rester, a réaffirmé le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy.

Dans un discours prononcé à Agen (Lot-et-Garonne) dans la perspective de sa candidature à l'élection présidentielle de 2007, le président de l'UMP a repris un thème qu'il avait testé le 22 avril devant de nouveaux adhérents de l'UMP.

Il a dénoncé pêle-mêle "ceux qui ont délibérément choisi de vivre du travail des autres, ceux qui pensent que tout leur est dû sans qu'eux-mêmes ne doivent rien à personne (...), ceux qui, au lieu de se donner du mal pour gagner leur vie, préfèrent chercher dans les replis de l'Histoire une dette imaginaire que la France aurait contractée à leur égard (...), ceux qui préfèrent attiser la surenchère des mémoires pour exiger une compensation que personne ne leur doit plutôt que de chercher à s'intégrer par l'effort et par le travail."

"Ceux qui n'aiment pas la France, ceux qui exigent tout d'elle sans rien vouloir lui donner, je leur dis qu'ils ne sont pas obligés de rester sur le territoire national", a ajouté Nicolas Sarkozy.

"S'il y en a que cela gêne d'être en France, qu'ils ne se gênent pas pour quitter un pays qu'ils n'aiment pas", avait-il dit le 22 avril. Sa formule avait déchaîné les critiques de la gauche et suscité des commentaires goguenards à l'extrême droite, prompte à dénoncer un plagiat.


personne ne va arrêter ça ?????? !!!!!!!!!!!!!

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 22 Jun - 22:27

je ne pense pas "instrumentaliser" quiconque en rappellant ça :

http://www2.ac-lyon.fr/etab/colleges/col-01/ldesavoie/valeurs.html



valeurs ????????????

Quote :

"ceux qui ont délibérément choisi de vivre du travail des autres,
ceux qui pensent que tout leur est dû sans qu'eux-mêmes ne doivent rien à personne (...), ceux qui, au lieu de se donner du mal pour gagner leur vie, préfèrent chercher dans les replis de l'Histoire une dette imaginaire que la France aurait contractée à leur égard (...),
ceux qui préfèrent attiser la surenchère des mémoires pour exiger une compensation que personne ne leur doit plutôt que de chercher à s'intégrer par l'effort et par le travail."

mais où va -t-on ??????

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
isa
+2000
+2000


Number of posts : 7075
Localisation : INDRE ET LOIRE
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 26 Jun - 12:17

Quote :
Expulsions Enfants sans-papiers :
manifestation samedi à Paris

Quote :
L e 1er juillet est la fin du "sursis" accordé par le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy aux jeunes sans-papiers scolarisés et à leurs familles pour quitter la France. En amont de cette date, le Réseau éducation sans frontières (RESF) a multiplié les parrainages samedi 24 juin, partout dans le pays, pour tenter de les protéger d'une expulsion ou même les "cacher".
RESF et le collectif "Uni(e)s contre une immigration jetable" ont aussi prévu le 1er juillet de manifester dans Paris contre les expulsions.

http://permanent.nouvelobs.com/societe/20060626.OBS3098.html

flower isa
Back to top Go down
View user profile http://isaworld.free.fr/site/
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 26 Jun - 12:53

Quote :

"Les personnels des plate-formes aéroportuaires ne peuvent fermer les yeux sur ce qu'on leur demande de faire, écrivent-ils dans ce communiqué. Ils ont pour mission de faire voler des avions transportant des passagers ou du fret, pas des hommes et des femmes menottés et scotchés à leur siège".
Plusieurs syndicats du secteur aérien (Sud aérien, CGT Roissy, CFTC Roissy, CFDT Paris Nord et Roissy) et des syndicats étudiants et lycéens (Unef, UNL) ont signé cet appel lancé avec RESF, qui organise des mobilisations pour empêcher des expulsions d'élèves ou de parents d'élèves

bien , merci isa ,
faut que ça bouge

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 29 Jun - 10:21

wow génial !!!!

même à Bourg !!!!!!!!

Quote :


SNES AIN
18, rue jean Migonney
01000 Bourg en Bresse
04 74 22 11 83
snes-ain@wanadoo.fr
www.lyon.snes.edu/01

Aux syndiqués de l'Ain


Samedi 1er juillet : Opposons-nous largement à L'OUVERTURE DE LA CHASSE A L'ENFANT.

Des initiatives sont prévues partout en France.
A Bourg en Bresse : 11h - Rassemblement devant la Préfecture.

A l'appel de Réseau Education Sans Frontières 01 et avec le soutien de : Collectif pour l'égalité des droits et contre le racisme, UD CFDT, CIMADE, Eglise Réformée, Ras l'front, Mouvement d'Elles, LCR, Les Verts, Parti Socialiste, F.O.L, Emmaus, FSU, Sud éducation, Union syndicale Solidaires, PCF, UNL, Les Alternatifs, Attac, FCPE.

Prochaine réunion du Réseau éducation sans frontières de l'Ain mardi 4 juillet à 18 h à la maison des syndicats à Bourg. Venez discuter des cas concrets, apporter vos témoignages, organiser la solidarité, préparer les " parrainages ".


Vous trouverez ci-dessous le lien vers le tract appelant au rassemblement de samedi (à afficher et distribuer sans modération)...

http://www.lyon.snes.edu/01/IMG/pdf/tract_resf_01_07.pdf


Pour le secrétariat départemental,
Eric GUIRAUT


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 29 Jun - 10:34

Asheanor vient avec moi ! wow !

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 29 Jun - 10:39

http://www.educationsansfrontieres.org/article.php3?id_article=530

parrainages


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sat 1 Jul - 17:47

Pfréfecture de Bourg en Bresse le 1er juillet

















_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
isa
+2000
+2000


Number of posts : 7075
Localisation : INDRE ET LOIRE
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sat 1 Jul - 19:19

A tours aussi il y a eu Manif .... ainsi que vendredi ...

flower isa
Back to top Go down
View user profile http://isaworld.free.fr/site/
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sun 2 Jul - 13:27

http://playlist.yahoo.com/makeplaylist.dll?id=1443683&ru=y&b=dfshrkh270auo44a79ef2


http://fr.mediaframe.yahoo.com/launch?lid=wmv-300-p.1443683,rnv-300-p.1443684&.small=1&.intl=fr&c=dualpane&bw=http://&dw=http://fr.news.yahoo.com/video/datawindow.html&f=&a=0,30

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Tue 4 Jul - 14:17

Quote :


mardi 4 juillet 2006, 11h41
Arno Klarsfeld : "On ne peut régulariser automatiquement" les sans-papiers


agrandir la photo

PARIS (AFP) - Arno Klarsfeld, nommé par Nicolas Sarkozy médiateur des parents sans-papiers d'enfants scolarisés, a déclaré mardi matin sur RTL que le traitement de leur dossier se fera "obligatoirement au cas par cas" mais qu'"on ne peut pas régulariser automatiquement" toutes les familles.

"On ne peut pas régulariser automatiquement tous les parents d'enfants qui sont scolarisés. Parce que cela signifie que les frontières sont ouvertes et qu'il suffit de rentrer avec un enfant, de le scolariser et d'être automatiquement régularisable", a expliqué Me Klasfeld, lors d'un échange sur RTL avec un membre du Réseau Education sans frontières (RESF).

Rappelant qu'"on ne peut pas ouvrir les frontières", l'avocat a précisé que "c'est obligatoirement un traitement au cas par cas".

"La circulaire (permettant ces régularisations selon plusieurs critères, ndlr) qui est née de notre entretien avec Nicolas Sarkozy est très large. Elle est humaine, elle est généreuse" a-t-il plaidé.

Il a rappelé au moins trois critères de cette circulaire : "L'enfant doit être né en France ou être arrivé en France avant l'âge de 13 ans; Les parents doivent vivre en France depuis au moins 2 ans; l'enfant doit être scolarisé depuis septembre 2005".

"Donc", selon le médiateur, "cela permet de régulariser la plupart des enfants qui sont scolarisés, et tous ceux qui ont une attache forte avec la France resteront en France. Je peux rassurer les familles".

Revenant sur le délai de dépôt des dossiers fixé au 13 août, Arno Klarsfeld a assuré que "les dossiers ne doivent pas être traités jusqu'au 13 août. Les familles ont jusqu'au 13 août pour déposer leur dossier, c'est différent. Sinon les préfectures peuvent, peut-être, accélérer leur rythme".

Les préfectures ont entamé lundi les premiers examens de demandes de régularisation des parents sans-papiers d'enfants scolarisés mais n'accorderont pas forcément d'entretiens individuels aux demandeurs.

Au ministère de l'Intérieur, on précise que chaque préfecture "prenait ses dispositions" pour examiner les demandes de régularisation et qu'il n'y avait "aucune directive" du ministère hormis le fait que les demandes doivent être obligatoirement présentées avant le 13 août.

http://forum.revemonde.net/viewtopic.php?p=14246#14246

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Tue 4 Jul - 23:55

Quote :


1) D'abord l'urgence absolue : une famille tchétchène (4 enfants dont un bébé de 3 mois) est en rétention à Lyon. Ils doivent être expulsés vers la Pologne (puis probablement la bielorussie) demain mecredi. Il faut intervenir, très vite et très fort. Voir fichier joint.

2) D'autre part, un père de famille angolais Césario NKAZIANGANI, vit en France depuis plusieurs années avec son fils et sa fille (des jumeaux) Belothy Mpaka NGASSA et Alberto Ndumba NGASSA, . La mère des enfants est décédée en Angola. Il est donc leur seul parent direct et assure leur éducation et leur entretien. Ses enfants sont scolarisés à l'école primaire l'Epine Guyon 2 à Franconville (95130).
Monsieur NKAZIANGANI est déjà passé en rétention administrative en décembre 2005. Il avait été libéré en janvier 2006 en application de la circulaire du 31 octobre 2005.
Il entre donc de plein droit dans les dispositions de la circulaire du 13 juin 2006 (y compris dans ses interprétations les plus restrictives). Il doit donc être libéré au plus vite.
Préfecture du Val d'Oise : tel 01 34 25 25 25 fax : 01 30 32 51 85
Ministère de l'Intérieur Téléphone 01 40 07 60 60 Fax: 01 40 07 21 09


3) BOUJRAF Abdallah, lycéen, a été arrêté samedi 01 juillet. Il est depuis au centre de rétentiion de Vincennes et la police détient son passeport.
C'est un jeune majeur scolarisé sur L'EREA Jean jaurès (19°) né le 12 avril 1987 et résidant dans le 20° .Il est passé hier après midi devant le JLD du 35 bis qui a décidé sa mise en rétention. La Cimade vient de nous informer qu'il passera devant le tribunal administratif (rue de Jouy, métro Saint Paul) demain matin à 9 heures et à la cour d'appel du 35 bis demain ou jeudi (on rebalancera l'info dès qu'on l'aura).
Cela signifie que demain un certain nombre d'entre nous devra se mobiliser pour le TA qui est juste à coté de l'hôtel de ville.
En tout cas ce qui est sur c'est que nous devons etre nombreux pour nous opposer à ce qui doit rester un coup d'essai pour le ministère de l'intérieur.
Ministère de l'Intérieur Téléphone 01 40 07 60 60 Fax: 01 40 07 21 09


à bientôt,

Education sans Frontières

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Tue 4 Jul - 23:57

ici le "fichier joint"

Quote :


4 juillet 2006
LA CHASSE A L’ENFANT A COMMENCE DANS LE JURA!
Lénifiant, Monsieur Klarsfeld se répand dans les médias en assurant qu’aucune expulsion de famille ne se produira cet été (sauf celles qui doivent avoir lieu, lui arrive-t-il de préciser). Pendant ce temps, Monsieur Sarkozy est à la chasse. Mouladi SABIROV, sa femme, Kissa SABIROVA et leurs 4 enfants : Mogamed (12 ans), Mansour (9 ans), Madina (8 ans, scolarisée à l'école Georges Sand de Dole) et Khamzat (3 mois, né le 11 avril 2006 en France) sont au centre de rétention de Lyon St-Exupéry, en attente d’un avion qui doit les conduire à Varsovie (premier pays par lequel ils sont entrés dans l’Union européenne) d’où ils seront très probablement expulsés vers le pays qu’ils avaient fui.
Il ne s’agit certes pas d’une « reconduite à la frontière » (expulsion d’un étranger sans titre de séjour vers son pays d’origine) mais d’une « réadmission » (expulsion d’un demandeur d’asile vers le premier pays européen par lequel il est entré dans l’Union, accords dits Dublin II). Mais rien n’oblige les autorités françaises (ministère et préfecture) à exécuter cette « réadmission ». C’est tout à fait délibérément que M. Sarkozy et son préfet du Jura vont, demain, faire monter de force dans un avion des parents peut-être menottés sous les yeux de leurs quatre enfants dont un nouveau né de trois mois.
La mobilisation et l’indignation devant ce qui se préparait ont conduit M. Sarkozy à réglementer la chasse à l’enfant et à prendre un certain nombre de dispositions la limitant par sa circulaire du 13 juin. Mais, même limitée à certaines catégories, la chasse à l’enfant reste une infamie. Il faut empêcher l’expulsion de la famille Sabirov et de ses quatre enfants. Ils ont un avion prévu demain mercredi. C’est l’urgence absolue.

Département du Jura (39)

Préfecture 55, rue Saint-Désiré 39021 LONS-LE-SAUNIER
Tél. : 03 84 86 84 00 Télécopie : 03 84 24 71 29
E-mail pref39@jura.pref.gouv.fr site : www.jura.pref.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 5 Jul - 0:54

woww joli

Quote :


Communiqué de Presse


La Région Rhône-Alpes demande le retrait de la loi CESEDA, et soutien les parrainages Républicains des enfants sans papiers

Session du Conseil régional Rhône-Alpes des 29 et 30 juin 2006



Au l’initiative du groupe communiste la Conseillère Régionale du Rhône Sabiha Ahmine, a déposé un vœu, adopté par l’ensemble des groupes de gauche, engageant la Région Rhône-Alpes a apporter un soutien actif aux Parrainages Républicains d’enfants et de jeunes « sans papier » et leur famille, tout en demandant le retrait du projet de Loi CESEDA et l’arrêt des expulsions.



Contre la stigmatisation des migrants, cette véritable « guerre aux pauvres », La Vice Présidente aux lycées, Marie-France Vieux-Marcaud a rappelé dans sa réponse qu’il y a urgence pour le droit d’asile et les droits de l’homme dans notre pays. Avec le Réseau Education sans Frontière, avec la société civile et les citoyens de Rhône-Alpes, notre exécutif s’est engagé dès le mois d’octobre 2005 à défendre la dignité de ces enfants et leurs familles.



Aujourd’hui, à la veille des vacances, le gouvernement envisage à nouveau de les expulser, sans aucun respect de la constitution, de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, et sans aucune compassion pour les enfants en bas âge ou pour les femmes enceintes. On parle d’au moins 50.000 familles qui pourraient être expulsées. Nous disons Non : il faut stopper ces arrestations et expulsions qui se multiplient, engendrant d'insupportables drames humains. La droite, UMP UDF FN, n’a pas pris part au vote sous prétexte que ce n’est pas une question régionale

Vœu



1. Le Conseil Régional Rhône-Alpes apporte son soutien aux Parrainages Républicains d’enfants et de jeunes demandeurs d’asile et « sans papier »s vivant et scolarisés en Rhône-Alpes.

2. Il demande le retrait du projet de Loi CESEDA

3. Le Conseil Régional s’adresse en particulier à Monsieur le Préfet de Région, représentant de l’Etat en Rhône-Alpes, pour qu’il veille au respect de la Constitution, pour que cessent les expulsions d’enfants scolarisés et leurs familles, cette stigmatisation des migrants, cette véritable


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
isa
+2000
+2000


Number of posts : 7075
Localisation : INDRE ET LOIRE
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 5 Jul - 11:18

bah pas encore vu les infos ...

mais entendu a la radio ils veulent la repousser de deux mois !!!! c'est pour qu'ils puissent passer les vacances au calme ???????? !!!!!


flower isa
Back to top Go down
View user profile http://isaworld.free.fr/site/
isa
+2000
+2000


Number of posts : 7075
Localisation : INDRE ET LOIRE
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 5 Jul - 11:25

Quote :
SANS-PAPIERS

Menace d'expulsion
d'un lycéen parrainé

NOUVELOBS.COM | 04.07.06 | 10:57

Un Albanais parrainé par un enseignant et un élu Vert est sous le coup d'un arrêté de reconduite à la frontière.

Parrainé jeudi par l'un de ses enseignants et un élu Vert de la mairie de Bègles (Gironde), un lycéen albanais sans-papiers, objet d'un examen du tribunal administratif de Bordeaux, est sous le coup d'un arrêté de reconduite à la frontière, a-t-on appris lundi 3 juillet auprès de son avocat.
Me Pierre Landete, qui défend le jeune Erion Gjoni, âgé de 20 ans, a indiqué lundi au juge administratif le caractère "surprenant" de la mesure prise par le préfet de la Gironde le 26 juin dernier et signifiée par recommandé le jour-même de la cérémonie de parrainage organisée à la mairie de Bègles (Gironde).

Plus de contact avec sa famille

Alors qu'il fait l'objet d'une mesure "de protection d'un jeune majeur" de la part du juge des enfants, le jeune homme a été invité à quitter le territoire français. Le lycéen qui n'a plus de contact avec sa famille est placé sous l'autorité du service de l'enfance du département de la Gironde qui lui a fourni un logement.
Entré sur le territoire Français en 2003 après avoir subi des violences de la part de son beau-père, le jeune Albanais est scolarisé dans un lycée professionnel de Bègles et doit obtenir en fin de semaine les résultats du CAP "d'agent d'entreposage et de messagerie" qu'il vient de passer.
Le juge administratif a déclaré qu'il rendrait sa décision avant la fin de cette semaine.

http://permanent.nouvelobs.com/societe/20060704.OBS3932.html

flower isa
Back to top Go down
View user profile http://isaworld.free.fr/site/
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 5 Jul - 12:57

le Réseau sans frontière dit que repousser au 13 aout ça permet d'expulser pendant que les gens sont en vacances , c'est comme les augmentations de tarifs ................

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 6 Jul - 17:28

http://fr.news.yahoo.com/06072006/326/sarkozy-et-les-enfants-clandestins.html

Quote :


jeudi 6 juillet 2006, 13h20
Sarkozy et les enfants clandestins
Par Gabriel Bendayan, sa biographie

Cet article a été rédigé par un reporter d'AgoraVox, le journal média citoyen qui vous donne la parole.


Que signifie l'attitude de Nicolas Sarkozy à propos des enfants sans papiers ?

Depuis quelques semaines, l'immigration est en train de redevenir un problème préoccupant beaucoup les médias (après le foot, bien sûr). Que se passe-t-il ? Tout simplement qu'à partir de la fin de l'année scolaire, les enfants sans papiers scolarisés dans les écoles françaises sont à nouveau expulsables. Face à cela, des associations se mobilisent (comme le réseau Education sans frontière) pour exiger la régularisation de ces enfants (et donc de facto, de leurs parents) et la fin des reconduites à la frontière. Un gigantesque mouvement médiatique se développe, entre autres grâce aux soutiens de célébrités diverses et variées qui accomplissent là leur BA annuelle qui leur permet de se donner bonne conscience. (De temps en temps, les stars de la chanson font des concerts au bénéfice de la lutte contre la pauvreté ou contre le SIDA, dès que les caméras en parlent. L'avantage, avec les sans-papiers, c'est que ça revient assez souvent à la mode. En revanche, a-t-on vu beaucoup de célébrités s'intéresser au génocide du Darfour ? Combien ont-elles été à faire pression pour que la France intervienne diplomatiquement dans la guerre civile népalaise ? Il faut les excuser : les caméras ne parlent pas de ces quelques problèmes. En plus, il fait soit très chaud, soit très froid dans ces pays. Vraiment aucun intérêt.)


Mais revenons à nos moutons. Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy ne peut pas vraiment se permettre de faire des charters massifs d'enfants clandestins, même accompagnés de leurs parents. Des images de CRS forçant la porte de citoyens français cachant des enfants clandestins et leurs parents, ou des images de membres de la Police de l'air et des frontières menant des enfants dans un charter auraient un impact énorme sur l'opinion, et feraient passer Sarkozy pour un très dur, voire pour un boucher. Les personnes engagées à cacher des clandestins se sont déjà mises sur un pied d'égalité avec les Justes, ne se rendant pas compte qu'elles participent là au processus de banalisation de la Shoah. (La police française va-t-elle exécuter des otages ? Les clandestins seront-ils convoyés dans des wagons à bestiaux ? Sont-ils envoyés dans des usines à mort ?) Nul doute que ressortiraient les mots « rafles », « déportations » ou autre qualifications peu glorieuses qui sont habituellement réservées à la période vichyste. Et Sarkozy ne peut pas se permettre cela, car, outre qu'il perdrait tout le bénéfice qu'il a tiré des propos de Ségolène Royal sur la sécurité, cela lui ferait définitivement perdre toute la gauche (qui le déteste déjà) et le centre (qu'il a encore une chance de séduire). Surtout à dix mois des élections.

Mais en même temps, il ne peut pas non plus procéder à une régularisation massive. Outre le fait que ce serait fouler la loi du pied, cela risquerait de provoquer un appel d'air (car une régularisation massive voudrait de facto dire que toute personne inscrivant son enfant dans une école française obtiendrait un permis de séjour, automatiquement), sans compter que cela lui ferait perdre la face. Il perdrait toute chance de rallier à lui les électeurs de l'extrême droite et ne pourrait plus se présenter comme le champion de la loi et de l'ordre.


Alors, que fait Sarkozy ? C'est simple. Il gagne du temps.


Il a commencé par annoncer qu'il y aurait un examen des demandes de régularisation au cas par cas, en tenant compte de facteurs tels que la maîtrise du français, la volonté d'intégration, les résultats scolaires de l'enfant, et surtout les liens qui attachent l'enfant au pays d'où lui ou ses parents viennent. Face à l'afflux des demandes, il a nommé l'avocat Arno Klarsfeld médiateur pour coordonner les décisions des différentes préfectures. La première déclaration d'Arno Klarsfeld a été de prévenir qu'il n'y aurait aucune expulsion avant le 15 août, officiellement pour prendre le temps de traiter toutes les demandes.

Il n'y a pas besoin de continuer à chercher plus loin. Il n'y aura aucune expulsion cet été. La rentrée scolaire étant début septembre, il suffira aux clandestins de se cacher pendant quinze jours, et il me paraît très probable que les consignes données à la police seront de lever le pied au maximum. Et dès la rentrée, les enfants seront de nouveau inexpulsables. L'été prochain, se sera différent. Ou bien la gauche sera au pouvoir, et ce ne sera plus le problème de Sarkozy, ou bien il sera président, et il profitera du fait que, après une double élection aussi importante, l'opinion publique sera quasiment anesthésiée et acceptera tout et n'importe quoi sans broncher.


démenti par les faits :

Quote :


mercredi 5 juillet 2006, 11h00
"La chasse à l'enfant a commencé", s'inquiète Education sans frontières

PARIS (AP) - "La chasse à l'enfant a commencé", affirme mercredi le Réseau éducation sans frontières (RESF), qui rapporte l'arrestation de plusieurs étrangers menacés d'expulsion malgré la procédure de régularisation des élèves et parents d'élèves étrangers ouverte par le ministère de l'Intérieur.

Un Angolais, seul parent de deux enfants de dix ans scolarisés dans le Val-d'Oise, a été arrêté le 22 juin et placé en rétention au centre de Vincennes, affirme RESF. Selon le réseau, il s'apprêtait à déposer une demande pour bénéficier de la régularisation ouverte par le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy. "Il entre de plein droit dans les dispositions de la circulaire du 13 juin. Il doit donc être libéré au plus vite", demande un communiqué.

RESF rapporte également l'arrestation lundi d'une famille tchétchène de quatre enfants, dont une fille de 8 ans scolarisée à Dole (Jura). Retenus au centre de rétention de Lyon, ils devraient être reconduits vers la Pologne, le premier pays européen dans lequel ils sont entrés. Nicolas Sarkozy avait prévenu que la régularisation des parents d'enfants scolarisés ne concernerait pas les demandeurs d'asile passés par un autre pays européen.

Par ailleurs, un lycéen parisien de 19 ans a été arrêté samedi et placé en rétention à Vincennes et pourrait être expulsé. Il ne respecte pas les critères fixés par le ministère de l'Intérieur pour obtenir une régularisation, puisque la circulaire exclut les enfants arrivés en France après 13 ans. AP

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
isa
+2000
+2000


Number of posts : 7075
Localisation : INDRE ET LOIRE
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 6 Jul - 19:54

J'ai pas encore lu les posts mais.... tu sais qu'aujourd'hui il etait a Tours Sarko il y a eu une manif pour l'es expusions j'en sais pas plus ... Sad mais bon comme d'hab...

j'arrive pas a trouver de doc ...

flower
isa
Back to top Go down
View user profile http://isaworld.free.fr/site/
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 7 Jul - 10:55

le directeur de la police générale à la préfecture de police de Paris, dans un entretien publié dans "Le Monde" daté de vendredi :

Quote :
Yannick Blanc affirme que les peurs de certaines familles sont "illégitimes". "Je tiens à le dire, le discours sur la reprise des expulsions pendant l'été et la chasse aux enfants est très mal vécu par nos services. C'est quasiment diffamatoire", poursuit-il. "A Paris, nous n'interpellons pas les mineurs."

les aveugles sont des non voyants et les balayeurs des techniciens de surface......

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 7 Jul - 11:40

Quote :


7 juillet 2006


Madame, Monsieur,
Un jeune marocain de 19 ans, Abdallah Boujraf, est enfermé au centre de rétention de Vincennes. Il peut à chaque instant être placé sur un avion.
Ce garçon est arrivé en France à l’âge de 14 ans pour rejoindre son père qui travaille en France depuis 26 ans. Quand Abdallah a eu 18 ans, ses papiers lui ont été refusé car il était entré hors regroupement familial, le salaire de son père et ses conditions de logement ne lui permettant pas de faire venir sa famille. Abdallah a d’abord été élève du Lycée Turquetil puis de l’EREA (75019) où il a obtenu un CAP Peinture. Il est inscrit en Bac Pro l’année prochaine.
Il a été interpellé suite à une sombre affaire d’altercation avec un SDF. La police parle de vol, ce qu’il nie. Quoi qu’il en soit, l’affaire est bénigne et ne semble même pas devoir donner lieu à des poursuites… autre que son expulsion. En effet, les autorités prennent prétexte de ce « trouble à l’ordre public » pour le maintenir en rétention et organiser sa reconduite. Monsieur Sarkozy a supprimé la double peine : il n’en applique plus qu’une, le bannissement, sans jugement ! En effet, s’il y a eu délit, cela relève de la justice, pas de la police aux frontières ! En outre, la police a perquisitionné sans mandat le domicile de Monsieur Boujraf pour mettre la main sur le passeport de son fils.
Ses enseignants sont venus nombreux marquer leur soutien à leur élève lors de l’audience du Tribunal administratif le 5 juillet. Abdallah a été parrainé par plusieurs Conseillers régionaux lors de la séance de parrainage du 6 juillet.
Il est particulièrement important d’empêcher l’expulsion d’Abdallah. Pour lui, évidemment, et pour son père. Mais aussi pour tous ceux qui pourraient suivre ! En effet, le ministère de l’Intérieur, empêché de pratiquer la chasse à l’enfant promise pour cet été, est tenté de se rattraper en multipliant les expulsions de célibataires, y compris les jeunes majeurs scolarisés.
Il serait réellement utile que celles et ceux d’entre vous qui le peuvent, passent un coup de téléphone, envoient un fax ou un mail aux adresses suivantes pour marquer leur refus de ces pratiques.
Vous remerciant de ce que vous pourrez faire,
Cordialement,
Richard Moyon


j'ai copié ça

Quote :

Bonjour,

1) Abdallah BOUJRAF a été extrait du centre de rétention à 4 heures du
matin. Il est probablement en cours d'expulsion ! On a peut-être encore une
chance infime de le tirer de là :

1) Abdallah BOUJRAF est toujours enfermé à Vincennes. Il peu être expulsé
d'un instant à l'autre. En fichier joint le courrier que nous avons adressé
aux personnalités signataires de la pétition pour leur demander d'intervenir
auprès du ministère. Mais il est évident que nous sommes tous des
personnalités et tous habilités à faire savoir ce que nous pensons ! Il
n'est pas question, au moment où le gouvernement semble lâcher du lest sur
les familles de le laisser se venger sur les célibataires, les jeunes
majeurs scolarisés mais aussi les autres ! DES PAPIERS POUR ABDALLAH !

2) Le communiqué ..fichier joint

à cette adresse :

cabcom.prefecturepoliceparis@interieur.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 7 Jul - 22:57

bin...... ils sont plus rapides que moi Sad

Quote :


Protestations après l'expulsion d'un lycéen marocain


agrandir la photo
PARIS (Reuters) - Des associations et élus de gauche s'élèvent contre l'expulsion de France d'un Marocain sans papiers de 19 ans.

Abdallah Boujraf est premier lycéen victime d'une telle mesure depuis la fin de la période scolaire.

Selon les autorités, ce jeune arrivé en France à l'âge de 14 ans ne correspondait pas aux critères de régularisation de la circulaire Sarkozy. Il serait soupçonné d'avoir commis une agression dans le Xe arrondissement de Paris.

Le Réseau éducation sans frontières (RESF), qui coordonne la mobilisation en faveur des familles d'enfants scolarisés en France, avait tenté dans la matinée d'alerter l'opinion sur le sort réservé à l'adolescent.

Abdallah Boujraf a été extrait d'un centre de rétention à 4 heures du matin et mis dans un avion à destination du Maroc quelques heures plus tard.

Le député socialiste Jack Lang a écrit sa "révolte" au ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, soulignant que le lycéen vivait en France depuis cinq ans.

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
isa
+2000
+2000


Number of posts : 7075
Localisation : INDRE ET LOIRE
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sat 8 Jul - 12:29

Quote :
Abdallah Boujraf a été extrait d'un centre de rétention à 4 heures du matin et mis dans un avion à destination du Maroc quelques heures plus tard.

ben..

flower isa
Back to top Go down
View user profile http://isaworld.free.fr/site/
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22810
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 10 Jul - 23:29





Quote :
Le mouvement des sans-papiers s'est amplifié vendredi avec l'occupation temporaire du cabinet et du domicile d'Arno Klarsfeld, médiateur national récemment nommé par Nicolas Sarkozy, par des clandestins cependant qu'un lycéen marocain de 19 ans était expulsé.
• Jack Guez (AFP/AFP - samedi 8 juillet 2006, 8h32)

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Today at 5:26

Back to top Go down
 
Sans papiers ( Tchétchénie et cie)
View previous topic View next topic Back to top 
Page 2 of 33Go to page : Previous  1, 2, 3 ... 17 ... 33  Next
 Similar topics
-
» Chiens loups Tchécoslovaques
» [résolu]Antivir me signale sans arrêt que j'ai un virus quand j'utilise firefox
» transferer SANS FIL la video d'un pc sur une tv
» [Résolu] Clavier sans fil faisant des siennes...
» Question sur d-Link sans fil ?

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
LouiZeForum :: La Vie / Life :: I think / donc je suis-
Jump to: