LouiZeForum

3D vrml
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  3Dchats / forums3Dchats / forums  

Share | 
 

 Sans papiers ( Tchétchénie et cie)

View previous topic View next topic Go down 
Go to page : Previous  1 ... 17 ... 30, 31, 32, 33  Next
AuthorMessage
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 27 Jan - 0:39

RESF wrote:










La double peine existe encore

Monsieur Joao do Almeida, angolais, est en France depuis 2000. Soit 14 ans de présence en France

Il vit avec une compagne en situation régulière, carte de dix ans. Ils ont eu deux enfants nés en 2002 et 2006, donc âgé de 12 et de 8 ans. Madame avait de son côté deux enfants qui sont élevés par le couple. Là encore cette vie de famille, la présence des enfants pendant toutes ces années n'ont pas abouti à une régularisation. Pourquoi ?

La famille vit à Lyon, les deux enfants les plus jeunes sont scolarisés à Mermoz, les deux aînés sont au lycée Paul Santy Lyon 7.

Monsieur de Almeida est enfermé au Centre de Rétention de Lyon depuis samedi 25 janvier 2014.

C'est l'engrenage fatal aux sans papiers : pas de papiers, donc pas de travail, mais il faut vivre, élever les enfants, les mettre à l'abri, on en arrive donc au travail au noir ou à la falsification de papier. Monsieur de Almeida a été condamné pour usage de faux à de la prison, Il a purgé sa peine. Il devrait être libéré et régularisé pour que lui et sa famille puisse vivre dignement.

Mais il a été transféré directement de la prison au Cra avec un OQTF de la préfecture de l'Ain. Il a été condamné pour usage de faux papiers, dont il avait besoin pour travailler. Et maintenant il risque l'expulsion pour lui et sa famille risque d'être démembrée.

Vous avez dit injuste ?


Merci de faxer ou de mailer à la préfecture de l'Ain
Préfet : Laurent TOUVET laurent.touvet@ain.gouv.fr
Secrétaire général : Dominique LEPIDI dominique.lepidi@ain.gouv.fr
directeur de la réglementation : Christophe Nogaredes christophe.nogaredes@ain.gouv.fr
Directeur du cabinet : Rémi BOURDU remi.bourdu@ain.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 6 Feb - 22:37

RESF wrote:



Deux situations d’urgence, à Rouen et à Lyon :

A Rouen, une famille kosovare de 3 enfants scolarisés, victimes de Dublin III, risque l’expulsion vers la Hongrie... pays où le droit d’asile est si peu pris en compte et les réfugiés tellement maltraités que plusieurs ONG demandent la fin des réadmissions. A l’arrivée en Hongrie, cette famille sera probablement détenue comme la majorité des demandeurs d’asile, sans avoir la possibilité d’exercer un recours contre cette détention avant 60 jours.

A Lyon, c’est un père et beau-père de quatre enfants, victime, lui, de la double-peine que l’on s’acharne à vouloir expulser.



1/ - Le préfet de Seine-Maritime veut expulser une famille Kosovare

La famille UKZMALI, composée d’un couple et de ses trois enfants, a fui le Kosovo parce qu’ils étaient en danger de mort. Les enfants sont tous scolarisés à Rouen: Lirim est au collège Georges Braque, Elira est au collège Fontenelle, Lorena est à l’école maternelle Guillaume Lion.
La famille est arrivée en France en juillet 2013. Repérés en Hongrie, ils se sont vu refuser le droit de demander l’asile en France ; ce sont des victimes du règlement Dublin 3 dont le gouvernement prend prétexte pour obliger les réfugiés à demander l'asile dans le premier pays par lequel ils ont transité pour parvenir sur le territoire de l'UE.
La mère et la fille très traumatisées par les menaces subies au Kosovo sont toutes les deux suivies en psychiatrie ; Madame Ukzmali a dû être hospitalisée. Son état est très grave comme l’attestent les certificats médicaux.
Un recours pour refus de séjour est actuellement pendant devant la cour d’appel de Douai.
Ce matin 5 février le Préfet a pris un arrêté de réadmission en Hongrie et les a assignés à résidence. Ils risquent l’expulsion à tout moment, RESF s’opposera à tout éloignement et luttera pour qu’ils obtiennent leur régularisation



Pour interpeler la préfecture de Seine-Maritime

Téléphone : 02 32 76 50 00
Fax : 02 32 76 54 53
courrier@seine-maritime.gouv.fr
Fax service des étrangers : 02 32 76 54 56
Préfet: Pierre-Henry MACCIONI, préfet de région Haute-Normandie pierre.maccioni@seine-maritime.pref.gouv.fr
Secrétaire général : Éric MAIRE eric.maire@seine-maritime.gouv.fr
Directeur de cabinet : Romuald DE PONTBRIAND
Chef du service de l’immigration : Chantal GYS chantal.gys@seine-maritime.pref.gouv.fr



2/ - A Lyon, un père et beau-père de 4 enfants, victime de la double-peine

Quatre enfants risquent de perdre leur père ou beau père, une femme de perdre son compagnon. Les deux plus jeunes Charlène et Chloé, 10 et 8 ans, sont scolarisées à l’école Pasteur à Lyon 8. Leurs aînées sont au lycée Louise Labbé. Ces quatre enfants sont nées en France, leur maman est en situation régulière.
Monsieur Joao do Almeida, angolais, est le père des plus jeunes, mais il vit avec leur mère et ses deux filles depuis plus de 10 ans. Monsieur Joao do Almeida est en France depuis 2000. Soit 14 ans de présence en France.
Malheureusement, il a été condamné et a fait quatre ans de prison. Les liens familiaux se sont maintenus et la famille espérait se retrouver lorsqu’il aurait effectué sa peine. Hélas, Monsieur Almeida a été transféré le 25 janvier directement de la prison au centre de rétention à la suite d’une Obligation à Quitter le Territoire Français prise par la Préfecture de l’Ain pour être expulsé.
Cette décision choque les enseignants et les parents d’élèves : elle conduit à disloquer une famille. Elle applique la double peine que nous pensions abandonnée. Monsieur Joao do Almeida a payé son dû à la société et c’est bien normal, mais pourquoi cette famille devrait elle être séparée ? pourquoi ses enfants et sa compagne devraient-ils, eux, être privés de père et de compagnon ? Pourquoi devraient-ils subir cette condamnation supplémentaire alors qu’ils ne sont responsables de rien ?



Pour écrire au Préfet de l'Ain
Téléphone : 04 74 32 30 00
Fax : 04 74 23 26 56
Préfet : Laurent TOUVET laurent.touvet@ain.gouv.fr
Secrétaire général : Dominique LEPIDI dominique.lepidi@ain.gouv.fr
Directeur de la réglementation : Christophe Nogaredes christophe.nogaredes@ain.gouv.fr
Directeur du cabinet : Rémi BOURDU remi.bourdu@ain.gouv.fr


Et là où se prennent réellement les décisions :

A l'Elysée :
Secrétaire général : pierre-rene.lemas@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr
Chef de cabinet : pierre.besnard@elysee.fr

Conseiller politique : aquilino.morelle@elysee.fr

A Matignon :
premier-ministre@pm.gouv.fr
jean-marc.ayrault@pm.gouv.fr

A l'Intérieur :
Dircab: thierry.lataste@interieur.gouv.fr
Dircab adjoint thomas.andrieu@interieur.gouv.fr
Conseiller immigration : raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet sebastien.gros@interieur.gouv.fr


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 28 Feb - 20:58

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Prefet_de_lAin_FRANCE_NOTRE_DROIT_DASILE_est_en_danger/?cUAgbbb

RESF wrote:


FRANCE, NOTRE DROIT D'ASILE est en danger!

Monsieur le Préfet de l'Ain:

Nous vous demandons de respecter ce qui est encore garanti par la loi concernant le droit d'asile :
Droit à un accueil digne pour tous, quelque soit sa situation familiale, administrative, son âge, son sexe :
-accès à une domiciliation sans délai
-accès à un hébergement « légal ».
-accès à l'ATA
-accès à un accompagnement social et juridique
-accès à l'école
-accès aux soins

Depuis plusieurs années, de manière récurrente et depuis un an et demi de manière permanente des personnes, des familles sont « abandonnées par l'état » dans les rues de Bourg en Bresse (01), laissées au bon vouloir de quelques « bonnes volontés » au grand soulagement des autorités compétentes.
Une centaine de personnes a été mise à l'abri dans un bâtiment désaffecté, Il reste actuellement encore une cinquantaine de personnes, en application de la décision de justice, elles devraient quitter les lieux dans quelques semaines.
Nous demandons qu'une solution d'hébergement soit trouvée pour tous, ainsi qu'un réel accompagnement social et juridique conformément à l'esprit de la Convention de Genève.

Pétition lancée par le collectif solidarité migrant de l'Ain



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 10 Mar - 13:48

RESF wrote:



Deux situations dramatiques, illustrations de "l'humanité" revendiquée par M. Valls.


1) Un Ivoirien arrêté le 13 février à Lyon est en cours de transfert à Roissy, ligoté de la tête aux pieds. Il sera mis dans l'avion pour Abidjan de 13h45, probablement dans la même tenue. Une politique de brutes, mais des brutes de gauche !



2) UN JEUNE KOSOVAR EXPULSE DEMAIN !

Gëzim est repassé vendredi devant le JLD qui a prolongé la rétention, et surtout, un nouvel avion lui a été annoncé pour mardi 11 mars

Gëzim KUÇI, jeune kosovar de 23 ans, arrivé en France en août 2013 pour y demander l'asile, va entamer sa 5ème semaine de rétention au CRA de Metz parce que le Préfet du Doubs a refusé de lui accorder la possibilité de déposer sa demande d'asile en France : comme Gëzim a transité par la Hongrie pour quitter le Kosovo et rejoindre la France, il doit y être renvoyé coûte que coûte, au nom d'un accord européen destructeur du droit d'asile (Dublin II et III) qui instaure le "pays d'asile forcé".

Pourtant, le 12 mars 2014, soit mercredi prochain, les 6 mois pendant lesquels Gëzim était soumis aux refus de la préfecture arriveront à échéance : à partir de cette date en effet, l'Etat français ne serait plus en capacité légale de renvoyer Gëzim en Hongrie et devrait au contraire l'autoriser à demander l'asile en France.

Mais, après deux refus d'embarquer dans un avion à destination de Budapest, les 11 et 26 février, une nouvelle "présentation à l'avion" lui a été signifiée pour mardi 11 mars... Gëzim a pourtant montré par deux fois sa détermination à ne pas être expulsé vers un pays où il n'a JAMAIS demandé l'asile et qui n'a pas l'intention de le lui accorder, où il a été violemment maltraité par la police, dont il ne parle pas la langue.

Il ne reste que peu de temps pour tenter d'arrêter la force qui s'acharne à broyer la vie de Gëzim.

Mailer courrier pour exiger sa libération et son admission à demander l'asile en France à :
Préfet du Doubs : stephane.fratacci@doubs.gouv.fr
Secétaire Général : joel.mathurin@doubs.gouv.fr
Directrice Réglementation : marie-france.barraux@doubs.gouv.fr
Directrice Cabinet : isabelle.epaillard-patriat@doubs.gouv.fr

A l'Elysée :

Secrétaire général : pierre-rene.lemas@elysee.fr

Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Chef de cabinet : Isabelle.sima@elysee.fr

Conseiller politique : aquilino.morelle@elysee.fr



Matignon :

premier-ministre@pm.gouv.fr

jean-marc.ayrault@pm.gouv.fr



A l'Intérieur :

Dircab thierry.lataste@interieur.gouv.fr

Dircab adjoint thomas.andrieu@interieur.gouv.fr

Conseiller immigration : raphael.sodini@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet sec.chefcab@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet sebastien.gros@interieur.gouv.fr.












_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sun 16 Mar - 14:02

RESF wrote:

URGENTISSIME !!! Appels à mails et fax pour éviter l’expulsion imminente du futur père d’un enfant français dont la compagne est malade


Guillaume PEGHEBE ZIEPOP, né le 10/01/1980 à Douala (Cameroun), a été interpellé le 26/02 à Cergy. Pris de panique, il a déclaré une fausse identité et n'a pas évoqué sa situation familiale. Le préfet du Val d'Oise a prononcé une OQTF sans délai et l'a placé en rétention le même jour au centre de rétention du Mesnil Amelot (CRA 3).

Guillaume PEGHEBE est entré en France en 2004 et y réside depuis cette date. Il vit en concubinage depuis 2011 avec Madame Mariame LORRE DIALLO, ressortissante française. Le couple réside depuis 2012 à Vitry-sur-Seine (94). Monsieur contribue à l’éducation du fils de sa compagne, Mattéo, 9 ans, né d’une première union et scolarisé au groupe scolaire Saint-André à Choisy le Roi. Mariame est enceinte de deux mois.

Le couple avait effectué toutes les démarches pour se marier en décembre 2013. Mais la mère de Guillaume n'ayant pas obtenu de visa pour venir du Cameroun, le mariage a été reporté au 26/04/2014 à la mairie de Vitry-sur-Seine.

Tous les recours juridiques (TA, JLD et CA) ont été épuisés. Monsieur PEGHEBE est en rétention (1ère prolongation) jusqu'au 23/03. Le consulat du Cameroun semble être très "coopératif" avec l'administration française: sa compagne a été très froidement reçue lorsqu'elle y est allée pour essayer de défendre la cause de son compagnon. Guillaume PEGHEBE a été auditionné par ce même Consulat le 13/03. Le rendez-vous s'est très mal passé pour lui: Il a la certitude qu'un laissez-passer sera délivré, puisque le Consulat semble faire primer "la situation irrégulière et les accords passés avec la France" sur les droits légitimes de son ressortissant.

Mariame se trouve dans une condition de santé très vulnérable, car elle a été diagnostiquée d’une discopathie dégénérative dévolutive des cervicales et ses grossesses sont toujours à risques (elle a déjà subi la perte d’un enfant au 8ème mois de sa grossesse, en 2013)

Guillaume – qui a adressé un courrier en vain à la préfecture du Val d’Oise pour demander l’abrogation gracieuse de son OQTF - peut-être expulsé à n’importe quel moment.

Ne laissons pas faire ! Ne laissons pas une famille être démembrée encore une fois ! Ne laissons pas un orphelin venir au monde !

Ce futur père d’un enfant français doit être libéré pour retrouver sa compagne enceinte et malade ainsi que l’enfant de celle-ci... et régularisé!

Pour montrer votre indignation et votre refus de cette nouvelle indignité commise en votre nom auprès des expulseurs, (en restant courtois malgré votre colère):

Préfecture du Val d’Oise

Téléphone: 1 34 20 95 95

Fax : 01 77 63 60 11

prefecture@val-doise.gouv.fr
Préfet : Jean-Luc Nevache jean-luc.nevache@val-doise.gouv.fr

Directeur du cabinet : Gilles PRIETO gilles.prieto@val-doise.gouv.fr

Secrétaire général : Jean-Noël CHAVANNE jean-noel.chavanne@val-doise.gouv.fr

Préfète pour l'égalité des chances: Sylvie FEUCHER sylvie.feucher@val-doise.gouv.fr

Et là ou se prennent vraiment les décisions :

A l'Elysée :

Secrétaire général : pierre-rene.lemas@elysee.fr

Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Chef de cabinet : isabelle.sima@elysee.fr

Conseiller politique : aquilino.morelle@elysee.fr

A Matignon :

premier-ministre@pm.gouv.fr
jean-marc.ayrault@pm.gouv.fr

A l'Intérieur :

Dircab : thierry.lataste@interieur.gouv.fr

Dircab adjoint : thomas.andrieu@interieur.gouv.fr

Conseiller immigration : raphael.sodini@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : sec.chefcab@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : sebastien.gros@interieur.gouv.fr



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sat 22 Mar - 14:36

resf wrote:



1) Voir en fin de message la situation à Rennes dont le centre de rétention semble se spécialiser dans l'expulsion de pères de familles.

2) Romani ROMOI, né le 21/03/1990, a été interpellé le 18/03/2014, à 16 h lors d'un contrôle policier massif dans le quartier Wilson à Reims.

Du commissariat de Reims il a été conduit le même soir au Centre de Rétention de Metz.

Arrivé en France le 30 juillet 2009 il est hébergé avec sa mère à l'Armée du Salut à Reims.

Sa mère, malade, a obtenu une autorisation provisoire de séjour (APS) pour raison de santé, plusieurs fois renouvelée, avec autorisation de travail.

Elle travaille donc, dans la limite de ce que sa santé permet.

Son fils Romani, qui est son seul soutien, travaille autant qu'il le peut pour l'aider malgré les difficultés liées à sa situation administrative.

Leurs demandes d'asile renouvelées compte tenu des menaces qui pèsent sur leur famille en Géorgie ont été rejetées par l'OFPRA comme par le CNDA.

La seule famille de Romani est en France où sa mère à impérativement besoin de sa présence et de son aide.

C'est pourquoi nous vous demandons instamment, Monsieur le Préfet, d'abroger l’Obligation de Quitter le Territoire Français prise à l’encontre de M. Romani ROMOI afin de lui permettre de continuer à être présent auprès de sa mère et de lui apporter aide et soutien.





Téléphonez, faxez, mailez à la préfecture de la Marne :

Préfet : pierre.dartout@marne.gouv.fr tél : 03 26 26 10 10 fax : 03 26 26 10 23

Directeur de cabinet : jean-edmond.beyssier@marne.gouv.fr fax : 03 26 26 11

Secrétaire Général : francis.soutric@marne.gouv.fr fax : 03 26 26 11 33

DRLP : eric.dhellemme@marne.gouv.fr

Quoi que vous pensiez de cette situation, veillez à rester courtois

Et ne pas oublier d’adresser également mails et fax …

A l'Elysée :

Secrétaire général : pierre-rene.lemas@elysee.fr

Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Chef de cabinet : isabelle.sima@elysee.fr

Conseiller politique : aquilino.morelle@elysee.fr



A Matignon :

premier-ministre@pm.gouv.fr
jean-marc.ayrault@pm.gouv.fr



A l'Intérieur :

Dircab : thierry.lataste@interieur.gouv.fr

Dircab adjoint : thomas.andrieu@interieur.gouv.fr

Conseiller immigration : raphael.sodini@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : sec.chefcab@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : sebastien.gros@interieur.gouv.fr







2) Mr A., père de famille serbe, a été expulsé le 21 mars au matin.

Sa compagne bosniaque se retrouve seule à Rennes avec 4 enfants : Des jumeaux âgés de 3 ans, un fils de 4.5 ans et une fille de 17 ans, née d'une première union, qui se retrouve sans représentant légal en France.

Un co-retenu qui partageait la chambre de Mr A. raconte : "Ils sont venus à 4h ce matin. Ils sont rentrés brutalement dans la chambre. Ils étaient 10. Il y avait des policiers du CRA et des gros bras en civil. Ils ont sauté sur Mr A, l'ont menotté puis l'ont embarqué".

Selon la Cimade, Mr A a été expulsé par un vol pour Belgrade au départ de l'aéroport du Bourget.

Le tel de Mr A est toujours sur messagerie...



Il reste 2 pères de famille au CRA de Rennes ce soir : Mr B, père de famille tchétchène arrêté à Rennes et Mr I, père de famille daghestanais arrêté à Laval.



Rappel : Demain manifestation régionale contre les CRA et les expulsions. RV à 14h30 devant l'aéroport de Rennes Saint Jacques.



Venez nombreux manifester contre cette politique répressive absurde et inhumaine !

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 28 Mar - 19:03

RESF wrote:


Le calendrier de la honte

Vols prévus (et très certainement quelques autres …)

- 27 mars : Aly Touré, étudiant de Rennes, en France depuis 2008

et

- Guillaume Peghebe Ziepop , futur père d'un enfant français

- 28 mars : Jiankai QIU, père chinois de deux enfants en France depuis 2010

- 30 mars : Tamas SMOIAN, Kurde géorgien de 20 ans, débouté du droit d’asile avec sa famille

Manuel Valls fait de la traque des sans-papiers et déboutés du droit d’asile le fer de lance de sa politique d’immigration. Perfectionnant les méthodes de ses prédécesseurs, indiquant aux préfets la marche à suivre pas à pas (circulaire du 11 mars 2014) pour atteindre ses objectifs évidemment chiffrés, « Les éloignements forcés atteints (en 2013) sont au plus haut niveau depuis 2006 », il peut se vanter, il est bien le seul du gouvernement, d’atteindre ses objectifs. Des méthodes parfaitement au point : A Rennes, laboratoire de l’excellence pour la machine à enfermer et à expulser, tout refus de régularisation s’accompagne d’enfermements ou d’assignation à résidence et de l’obligation de venir deux fois par semaine signer dans les locaux de la police aux frontières (PAF). Après les queues devant les préfectures, c’est la queue devant la PAF. Tout est préparé pour expulser en express, réduire le coût de la rétention, et éviter faire tâche dans le paysage : passeports retenus, vols prévus. Le piège se referme sur les expulsables selon Valls, les centres de rétention administrative (CRA) se remplissent.

Avec Valls, un « clou » chasse l’autre : à peine un père est-il libéré par la justice (cela arrive !) ou expulsé (le plus souvent), qu’un autre est aussitôt enfermé. C’est ainsi qu’un nouveau père de famille d’Ille & Vilaine est au CRA depuis lundi ! Ruslan A, Daghestanais en France depuis 2010, père de 2 enfants, dont l’un est scolarisé à l'école de Moulin du Comte à Rennes est derrière les grillages du centre de rétention de St Jacques de la Lande, grillages que le préfet, dorénavant, a fait cacher derrière des bâches. De crainte de susciter compassion et indignation ?

Valls et Hollande croient peut-être séduire les électeurs de droite en reprenant jusqu'à la caricature les sales méthodes du quinquennat précédent. C'est raté, naturellement. Au contraire, ils obtiennent le résultat inverse, écœurant et poussant ainsi à l'abstention ceux qui avaient contribué à élire Hollande.

En Lozère, à Rennes, et ailleurs, on continue à dire ASSEZ ! Et assez fort pour le faire entendre,

Chronique de l’intolérable : http://www.educationsansfrontieres.org/article46785.html







1/ M. Jiankai QIU, chinois, résidant avec sa famille à La Courneuve (93), arrêté le 19 février 2014 suite à un contrôle sur son lieu de travail, est enfermé depuis le 19/02/14 au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, en vue de son expulsion, sur ordre du préfet de la Seine-Saint-Denis.


M. QIU est en France depuis 2010, il vit avec sa femme et leurs deux enfants. Philiper âgé de 2 ans et demi et Emilie qui aura 1 an le 06/03/14 ! Philiper est inscrit pour la rentrée scolaire 2014-2015 en petite section maternelle à l'école maternelle Robespierre. M. Jiankai QIU travaille dans la restauration et subvient ainsi aux besoins de sa famille.

Pour sa libération et l'annulation de l'Obligation de Quitter le Territoire Français, faxez mailez au préfet de la Seine-Saint-Denis :

Préfet : Philippe GALLI

pref-secretariat-prefet@seine-saint-denis.gouv.fr

Fax secrétariat préfet : 01 41 60 58 07

Secrétaire général : Hugues BESANCENOT

hugues.besancenot@seine-saint-denis.gouv.fr

Fax : 01 41 60 59 28

Directeur de cabinet : Jean-Marc SENATEUR

jean-marc.senateur@seine-saint-denis.pref.gouv.fr





2/ Guillaume Peghebe Ziepop, Camerounais, retenu au CRA 3 du Mesnil-Amelot, depuis le 26/02/2014

Guillaume Peghebe Ziepop réside à Vitry sur Seine où il vit en couple depuis 2011 avec sa compagne Lorre Diallo de nationalité française. Les bancs sont publiés pour le mariage, le 26 avril prochain, un mariage déjà prévu en décembre dernier, mais le couple l'a reporté en raison de l'absence de visa de la mère du futur époux, qui ne pouvait donc assister au mariage.

Guillaume Peghebe Ziepop participe à l'éducation de Matteo, 9 ans, fils de sa future conjointe. Cet enfant est scolarisé à l'école privée Saint André de Choisy le roi, (94).

Madame Diallo est enceinte de deux mois et présente une grossesse à risque, elle a déjà perdu un enfant au 8ème mois de sa grossesse en 2013.

http://www.educationsansfrontieres.org/article49246.html

Guillaume a bien été emmené à l'aéroport ce matin, mais a refusé d'embarquer. Il a été ramené au CRA, mais reste expulsable (et sous la "contrainte" cette fois) à tout moment.



Préfecture du Val d’Oise

Téléphone: 1 34 20 95 95

Fax : 01 77 63 60 11

prefecture@val-doise.gouv.fr
Préfet : Jean-Luc Nevache jean-luc.nevache@val-doise.gouv.fr

Directeur du cabinet : Gilles PRIETO gilles.prieto@val-doise.gouv..fr

Secrétaire général : Jean-Noël CHAVANNE jean-noel.chavanne@val-doise..gouv..fr

Préfète pour l'égalité des chances: Sylvie FEUCHER sylvie.feucher@val-doise.gouv.fr



3/ Aly TOURE, étudiant à Rennes 2, vol prévu dès le 27 mars

Arrivé en France en 2008 avec un visa étudiant, Aly, de nationalité guinéenne, était t l'année dernière en master 2 MASS à Rennes 2, il n'a pas validé son diplôme. Il est inscrit cette année en licence d'informatique à Rennes 1.

La préfecture de Rennes a refusé de lui renouveler son TS étudiant et lui a délivré une OQTF en novembre 2013, confirmée par le TA en février 2014. Jusqu'à ce qu'on lui retire son récépissé en décembre, Aly travaillait en CDI depuis 3 ans chez KFC.

Aly est assigné à résidence depuis fin janvier avec obligation de signer à la PAF deux fois par semaine.
Depuis 3 ans, Aly a une copine française, étudiante à Brest. Ils se sont pacsés le 12 mars à Morlaix. Aly a donc fait parvenir ce nouvel élément à la préfecture. Alors qu'il se présentait pour signer à la PAF le 25 mars, un placement en rétention lui a été notifié avec annonce d'un vol dès jeudi matin 11h au départ de Roissy.

La préfecture de Rennes justifie son placement en rétention au motif qu’Aly a quitté le département (interdit quand assignation à résidence) pour signer son pacse à Morlaix !

Délai trop court pour un recours, OQTF exécutoire, passeport retenu par la pref 35 et vol programmé, la copine d'Aly et toute sa famille sont assommés par une décision aussi brutale qu'expéditive ! Aly a retiré un dossier d'asile, ce qui normalement empêche son expulsion à la date initialement prévue. La mobilisation étudiante s'organise, le 26 mars, une centaine d’étudiants de Rennes 2 se rassemblent pour exiger sa libération et sa régularisation. La seule réponse de l'administration a été une évacuation policière musclée.

http://sans-patrie.blog4ever.com/articles

35 Préfecture d’Ille et Vilaine

Tél: 02 99 02 10 35
Fax: 02 99 02 10 15
contact@ille-et-vilaine.pref.gouv.fr

Préfet : Patrick STRZODA, préfet de région Bretagne, préfet de la zone de défense et de sécurité Ouest

patrick.strzoda@ille-et-vilaine.pref.gouv.fr

Secrétaire général : Claude FLEUTIAUX

claude.fleutiaux@ille-et-vilaine.gouv.fr

Tél : 02 99 02 14 34

Fax : 02 99 02 14 09
Directrice de cabinet: Frédérique CAMILLERI



4/ Tamas SMOIAN, vol prévu pour le 30 mars

Tamas, kurde géorgien de 20 ans et sa famille (il a un frère et une sœur d’un an et 14 ans) sont entrés en France en janvier 2012 en provenance de Pologne, où la famille avait été arrêtée et s'est fait confisquer les passeports. Elle est déboutée du droit d'asile (OFPRA, CNDA). Ils vivent dans la misère matérielle, hébergés par le 115 et pour le reste, Restos du coeur et Secours populaire. Tamas a été arrêté à Paris pour un petit larcin, mais il est enfermé au CRA de Vincennes depuis le 8 mars pour son absence de titre de séjour. Il devrait repasser devant le JLD le 3 avril.

Expulsion prévue le 30 mars, deux jours avant son second passage devant le JLD

Préfet de Police de Paris,

mel : prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr

fax : 01 53 71 67 23



Et là ou se prennent vraiment les décisions :



A l'Elysée :

Secrétaire général : pierre-rene.lemas@elysee.fr

Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Chef de cabinet : isabelle.sima@elysee.fr

Conseiller politique : aquilino.morelle@elysee.fr



A Matignon :

premier-ministre@pm.gouv.fr
jean-marc.ayrault@pm.gouv.fr



A l'Intérieur :

Dircab : thierry.lataste@interieur.gouv.fr

Dircab adjoint : thomas.andrieu@interieur.gouv.fr

Conseiller immigration : raphael.sodini@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : sec.chefcab@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : sebastien.gros@interieur.gouv.fr








Nathalie



Le 27 mars 2014 12:29, Pierre L a écrit :

pour Peghebe guillaume vol vers Douala prévu ce jour ....



Le 27 mars 2014 12:27, armelle gardien a écrit :



Proposition de RESF INFO , je serai à nouveau devant un ordi vers 3 heures , je ferai le toilettage du texte



Le calendrier de la honte ;

Vols prévus (et très certainement quelques autres …)

- 27 mars : Aly Touré, étudiant de Rennes, en France depuis 2008

- 28 mars : Guillaume PEGHEBE ZIEPOP, futur père d'un enfant français

- et Jiankai QIU, père chinois de deux enfants en France depuis 2010

· 30 mars : Tamas SMOIAN Kurde Géorgien de 20 ans, débouté du droit d’asile avec sa famille

Manuel Valls fait de la traque des sans papiers déboutés d’asile le fer de lance de sa politique d’immigration. Perfectionnant les méthodes de ses prédécesseurs, indiquant aux préfets la marche à suivre pas à pas (circulaire du 11 mars 2014) pour atteindre ses objectifs évidemment chiffrés, « Les éloignements forcés atteints (en 2013) sont au plus haut niveau depuis 2006 », il peut se vanter, il est bien le seul du gouvernement, d’atteindre ses objectifs. Des méthodes parfaitement au point : A Rennes, laboratoire de l’excellence pour la machine à enfermer et à expulser, tout refus de régularisation s’accompagne d’assignation à résidence, et d’obligation de venirdeux fois par semaine signer à la police (PAF). Après les queues devant les préfectures, c’est la queue à la PAF. Tout est préparé pour expulser en express, réduire le cout de la rétention, et éviter faire tache dans le paysage : passeports retenus, vols prévus. Le piège se referme sur eux, les CRA se remplissent.

Un nouveau père de famille du 35 est au CRA depuis lundi ! Ruslan A, daghestanais en France depuis 2010, père de 2 enfants, dont un scolarisé à l'école de Moulin du Comte.



Valls et Hollande croient peut-être séduire les électeurs de droite en reprenant jusqu'à la caricature ses sales méthodes. C'est raté, naturellement. Au contraire, ils obtiennent le résultat inverse, écœurant et poussant à l'abstention ceux qui avaient contribué à élire Hollande.

En Lozère, à Rennes, et ailleurs, on continue à dire ASSEZ ! et assez fort pour le faire entendre,

Chronique de l’intolérable : http://www.educationsansfrontieres.org/article46785.html







1/ M. Jiankai QIU, père de famille de La Courneuve (93), de nationalité chinoise, arrêté le 19 février 2014 suite à un contrôle sur son lieu de travail est enfermé depuis le 19/02/14 au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, en vue de son expulsion, sur ordre du préfet de la Seine-Saint-Denis.


M. QIU est en France depuis 2010, il vit avec sa femme et leurs deux enfants. Philiper âgé de 2 ans et demi et Emilie qui aura 1 an le 06/03/14 ! Philiper est inscrit pour la rentrée scolaire 2014-2015 en petite section maternelle à l'école maternelle Robespierre. M. Jiankai QIU travaille dans la restauration et subvient ainsi aux besoins de sa famille .

Pour sa libération et l'annulation de l'Obligation de Quitter le Territoire Français, faxez mailez au préfet de la Seine-Saint-Denis :



Préfet : Philippe GALLI

pref-secretariat-prefet@seine-saint-denis.gouv.fr

Fax secrétariat préfet : 01 41 60 58 07

Secrétaire général : Hugues BESANCENOT

hugues.besancenot@seine-saint-denis.gouv.fr

Fax : 01 41 60 59 28


Directeur de cabinet : Jean-Marc SENATEUR


jean-marc.senateur@seine-saint-denis.pref.gouv.fr





2/

Guillaume PEGHEBE ZIEPOP, camarounais, retenu au CRA 3 du Mesnil-Amelot depuis le 26/02/2014



Guillaume PEGHEBE ZIEPOP réside à à Vitry sur Seine où il vit en couple depuis 2011 avec sa compagne Lorre Diallo de nationalité française, les bancs sont publiés pour le mariage le 26 avril prochain, un mariage déjà prévu en décembre dernier, mais le couple l'a reporté en raison de l'absence de visa de la mère du futur époux, qui ne pouvait donc assister au mariage.

Guillaume PEGHEBE ZIEPOP participe à l'éducation de Matteo, 9 ans, fils de sa future conjointe. Cet enfant est scolarisé à l'école privée Saint André de Choisy le roi, (94).

Madame Diallo est enceinte de deux mois et présente une grossesse à risque, elle a déjà perdu un enfant au 8ème mois de sa grossesse en 2013.

http://www.educationsansfrontieres.org/article49246.html



Préfecture du Val d’Oise

Téléphone: 1 34 20 95 95

Fax : 01 77 63 60 11

prefecture@val-doise.gouv.fr
Préfet : Jean-Luc Nevache jean-luc.nevache@val-doise.gouv.fr

Directeur du cabinet : Gilles PRIETO gilles.prieto@val-doise.gouv.fr

Secrétaire général : Jean-Noël CHAVANNE jean-noel.chavanne@val-doise.gouv...fr

Préfète pour l'égalité des chances: Sylvie FEUCHER sylvie.feucher@val-doise.gouv.fr







3/ Aly TOURE est arrivé en France en 2008 avec un visa étudiant.
Etudiant l'année dernière en master 2 MASS à Rennes 2, il n'a pas validé son diplôme. Il est inscrit cette année en licence d'informatique à Rennes 1.

La préfecture de Rennes a refusé de lui renouveler son TS étudiant et lui a délivré une OQTF en novembre 2013, confirmée par le TA en février 2014. Jusqu'à ce qu'on lui retire son récépissé en décembre, Aly travaillait en CDI depuis 3 ans chez KFC.
Aly est assigné à résidence depuis fin janvier avec obligation de signer à la PAF deux fois par semaine.
Depuis 3 ans, Aly a une copine française, étudiante à Brest. Ils se sont pacsés le 12 mars à Morlaix. Aly a donc fait parvenir ce nouvel élément à la préfecture..

Alors qu'il se présentait pour signer à la PAF, un placement en rétention lui a été notifié avec annonce d'un vol dès jeudi matin 11h au départ de Roissy.

Le placement en rétention est justifié par la pref 35 car Aly a quitté le département (interdit quand assignation à résidence) pour signer son pacse à Morlaix !

Délai trop court pour un recours, OQTF exécutoire, passeport retenu par la pref 35 et vol programmé, la copine d'Aly et toute sa famille sont assommés par une décision aussi brutale qu'expéditive !

Aly a retiré un dossier d'asile, ce qui normalement empêche son expulsion à la date initialement prévue.
La mobilisation étudiante s'organise, une centaine d’étudiants de Rennes 2 se rassemblent pour exiger sa libération et sa régularisation. La seule réponse de l'administration a été une évacuation policière musclée.

http://sans-patrie.blog4ever.com/articles



4/ Tamas SMOIAN, vol prévu pour le 30 mars

Tamas, kurde géorgien de 20 ans et sa famille (il a un frère et une sœur d’un an et 14 ans ) sont entrés en France en janvier 2012 en provenance de Pologne, où la famille avait été arrêtée et s'est fait confisquer les passeports. Elle est déboutée du droit d'asile (OFPRA, CNDA). Ils vivent dans la misère matérielle, hébergés par le 115 et pour le reste Restos du coeur et Secours populaire. Tamas arrêté à Paris pour un larcin, est enfermé au CRA de Vincennes depuis le 8 mars Il doit repasser devant le JLD le 3 avril; si par hasard il n'y a pas de réponse de l'OFPRA avant le nouveau JLD, il y a une possibilité de libération.
Expulsion prévue le 30 mars, deux jours avant son second passage devant le JLD

Coordonnées du Préfet de Police de Paris,

mel : prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr

fax : 01 53 71 67 23





Et là ou se prennent vraiment les décisions :



A l'Elysée :

Secrétaire général : pierre-rene.lemas@elysee.fr

Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Chef de cabinet : isabelle.sima@elysee.fr

Conseiller politique : aquilino.morelle@elysee.fr



A Matignon :

premier-ministre@pm.gouv.fr
jean-marc.ayrault@pm.gouv.fr



A l'Intérieur :

Dircab : thierry.lataste@interieur.gouv.fr

Dircab adjoint : thomas.andrieu@interieur.gouv.fr

Conseiller immigration : raphael.sodini@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : sec.chefcab@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : sebastien.gros@interieur.gouv.fr








--------------------------------------------------------------------------------

http://static.avast.com/emails/avast-mail-stamp.png
Ce courrier électronique ne contient aucun virus ou logiciel malveillant parce que la protection Antivirus avast! est active.






Le calendrier de la honte ;

Vols prévus (et très certainement quelques autres …)

- 27 mars : Aly Touré, étudiant de Rennes, en France depuis 2008

- 28 mars : Guillaume PEGHEBE ZIEPOP, futur père d'un enfant français

- et Jiankai QIU, père chinois de deux enfants en France depuis 2010

· 30 mars : Tamas SMOIAN Kurde Géorgien de 20 ans, débouté du droit d’asile avec sa famille

Manuel Valls fait de la traque des sans papiers déboutés d’asile le fer de lance de sa politique d’immigration. Perfectionnant les méthodes de ses prédécesseurs, indiquant aux préfets la marche à suivre pas à pas (circulaire du 11 mars 2014) pour atteindre ses objectifs évidemment chiffrés, « Les éloignements forcés atteints (en 2013) sont au plus haut niveau depuis 2006 », il peut se vanter, il est bien le seul du gouvernement, d’atteindre ses objectifs. Des méthodes parfaitement au point : A Rennes, laboratoire de l’excellence pour la machine à enfermer et à expulser, tout refus de régularisation s’accompagne d’assignation à résidence, et d’obligation de venirdeux fois par semaine signer à la police (PAF). Après les queues devant les préfectures, c’est la queue à la PAF. Tout est préparé pour expulser en express, réduire le cout de la rétention, et éviter faire tache dans le paysage : passeports retenus, vols prévus. Le piège se referme sur eux, les CRA se remplissent.

Un nouveau père de famille du 35 est au CRA depuis lundi ! Ruslan A, daghestanais en France depuis 2010, père de 2 enfants, dont un scolarisé à l'école de Moulin du Comte.



Valls et Hollande croient peut-être séduire les électeurs de droite en reprenant jusqu'à la caricature ses sales méthodes. C'est raté, naturellement. Au contraire, ils obtiennent le résultat inverse, écœurant et poussant à l'abstention ceux qui avaient contribué à élire Hollande.

En Lozère, à Rennes, et ailleurs, on continue à dire ASSEZ ! et assez fort pour le faire entendre,

Chronique de l’intolérable : http://www.educationsansfrontieres.org/article46785.html







1/ M. Jiankai QIU, père de famille de La Courneuve (93), de nationalité chinoise, arrêté le 19 février 2014 suite à un contrôle sur son lieu de travail est enfermé depuis le 19/02/14 au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, en vue de son expulsion, sur ordre du préfet de la Seine-Saint-Denis.


M. QIU est en France depuis 2010, il vit avec sa femme et leurs deux enfants. Philiper âgé de 2 ans et demi et Emilie qui aura 1 an le 06/03/14 ! Philiper est inscrit pour la rentrée scolaire 2014-2015 en petite section maternelle à l'école maternelle Robespierre. M. Jiankai QIU travaille dans la restauration et subvient ainsi aux besoins de sa famille .




Pour sa libération et l'annulation de l'Obligation de Quitter le Territoire Français, faxez mailez au préfet de la Seine-Saint-Denis :



Préfet : Philippe GALLI

pref-secretariat-prefet@seine-saint-denis.gouv.fr

Fax secrétariat préfet : 01 41 60 58 07

Secrétaire général : Hugues BESANCENOT

hugues.besancenot@seine-saint-denis.gouv.fr

Fax : 01 41 60 59 28


Directeur de cabinet : Jean-Marc SENATEUR


jean-marc.senateur@seine-saint-denis.pref.gouv.fr





2/

Guillaume PEGHEBE ZIEPOP, camarounais, retenu au CRA 3 du Mesnil-Amelot depuis le 26/02/2014



Guillaume PEGHEBE ZIEPOP réside à à Vitry sur Seine où il vit en couple depuis 2011 avec sa compagne Lorre Diallo de nationalité française, les bancs sont publiés pour le mariage le 26 avril prochain, un mariage déjà prévu en décembre dernier, mais le couple l'a reporté en raison de l'absence de visa de la mère du futur époux, qui ne pouvait donc assister au mariage.

Guillaume PEGHEBE ZIEPOP participe à l'éducation de Matteo, 9 ans, fils de sa future conjointe. Cet enfant est scolarisé à l'école privée Saint André de Choisy le roi, (94).

Madame Diallo est enceinte de deux mois et présente une grossesse à risque, elle a déjà perdu un enfant au 8ème mois de sa grossesse en 2013.

http://www.educationsansfrontieres.org/article49246.html



Préfecture du Val d’Oise

Téléphone: 1 34 20 95 95

Fax : 01 77 63 60 11

prefecture@val-doise.gouv.fr
Préfet : Jean-Luc Nevache jean-luc.nevache@val-doise.gouv.fr

Directeur du cabinet : Gilles PRIETO gilles.prieto@val-doise.gouv.fr

Secrétaire général : Jean-Noël CHAVANNE jean-noel.chavanne@val-doise.gouv..fr

Préfète pour l'égalité des chances: Sylvie FEUCHER sylvie.feucher@val-doise.gouv.fr







3/ Aly TOURE est arrivé en France en 2008 avec un visa étudiant.
Etudiant l'année dernière en master 2 MASS à Rennes 2, il n'a pas validé son diplôme. Il est inscrit cette année en licence d'informatique à Rennes 1.

La préfecture de Rennes a refusé de lui renouveler son TS étudiant et lui a délivré une OQTF en novembre 2013, confirmée par le TA en février 2014. Jusqu'à ce qu'on lui retire son récépissé en décembre, Aly travaillait en CDI depuis 3 ans chez KFC.
Aly est assigné à résidence depuis fin janvier avec obligation de signer à la PAF deux fois par semaine.
Depuis 3 ans, Aly a une copine française, étudiante à Brest. Ils se sont pacsés le 12 mars à Morlaix. Aly a donc fait parvenir ce nouvel élément à la préfecture..

Alors qu'il se présentait pour signer à la PAF, un placement en rétention lui a été notifié avec annonce d'un vol dès jeudi matin 11h au départ de Roissy.

Le placement en rétention est justifié par la pref 35 car Aly a quitté le département (interdit quand assignation à résidence) pour signer son pacse à Morlaix !

Délai trop court pour un recours, OQTF exécutoire, passeport retenu par la pref 35 et vol programmé, la copine d'Aly et toute sa famille sont assommés par une décision aussi brutale qu'expéditive !

Aly a retiré un dossier d'asile, ce qui normalement empêche son expulsion à la date initialement prévue.
La mobilisation étudiante s'organise, une centaine d’étudiants de Rennes 2 se rassemblent pour exiger sa libération et sa régularisation. La seule réponse de l'administration a été une évacuation policière musclée.

http://sans-patrie.blog4ever.com/articles





4/ Tamas SMOIAN, vol prévu pour le 30 mars

Tamas, kurde géorgien de 20 ans et sa famille (il a un frère et une sœur d’un an et 14 ans ) sont entrés en France en janvier 2012 en provenance de Pologne, où la famille avait été arrêtée et s'est fait confisquer les passeports. Elle est déboutée du droit d'asile (OFPRA, CNDA). Ils vivent dans la misère matérielle, hébergés par le 115 et pour le reste Restos du coeur et Secours populaire. Tamas arrêté à Paris pour un larcin, est enfermé au CRA de Vincennes depuis le 8 mars Il doit repasser devant le JLD le 3 avril; si par hasard il n'y a pas de réponse de l'OFPRA avant le nouveau JLD, il y a une possibilité de libération.
Expulsion prévue le 30 mars, deux jours avant son second passage devant le JLD

Coordonnées du Préfet de Police de Paris,

mel : prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr

fax : 01 53 71 67 23





Et là ou se prennent vraiment les décisions :



A l'Elysée :

Secrétaire général : pierre-rene.lemas@elysee.fr

Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Chef de cabinet : isabelle.sima@elysee.fr

Conseiller politique : aquilino.morelle@elysee.fr



A Matignon :

premier-ministre@pm.gouv.fr
jean-marc.ayrault@pm.gouv.fr



A l'Intérieur :

Dircab : thierry.lataste@interieur.gouv.fr

Dircab adjoint : thomas.andrieu@interieur.gouv.fr

Conseiller immigration : raphael.sodini@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : sec.chefcab@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : sebastien.gros@interieur.gouv.fr




_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sun 6 Apr - 11:46

RESF wrote:









La fabrique des orphelins : ni mariage, ni enfant pour le futur père d’un bébé français que le préfet du Val d’Oise veut expulser à tout prix


Guillaume PEGHEBE ZIEPOP, Camerounais, réside en France depuis 2004. Depuis 2011, il vit avec une Française, Mariame LORRE DIALLO. Celle-ci a un fils de 9 ans, Mattéo, né d’une première union, et Guillaume contribue à son éducation.


Le couple espérait se marier en décembre 2013 mais la mère du futur époux s’est vu refuser un visa pour assister à la cérémonie. Repoussé, le mariage doit avoir lieu à Vitry-sur-Seine (94), où réside la famille, le 26 avril prochain.


Mariame, enceinte de deux mois, a déjà perdu un enfant au 8ème mois d’une précédente grossesse en 2013. Sa grossesse actuelle est particulièrement risquée.


Guillaume a été interpelé le 26 février à Cergy. Pris de panique, il a déclaré une fausse identité et n’a pas évoqué sa situation familiale. Le préfet du Val d’Oise a prononcé une OQTF sans délai et l’a placé en rétention le même jour au centre de rétention du Mesnil Amelot (CRA 3).


Tous les recours juridiques ont été épuisés. Le consulat du Cameroun, très coopératif, a délivré un laissez-passer consulaire, « faisant privilégier la situation irrégulière et les accords passés avec la France » sur les droits légitimes de son ressortissant, futur père d’un enfant français.


Malgré les interventions d’élus, la situation familiale de Guillaume, le préfet du Val d’Oise campe sur ses positions : il refuse au futur père non seulement de connaître son enfant, mais de pouvoir l’éduquer et de se marier avec la mère. Il l’expulsera quel que soit le prix à payer pour cette famille. Guillaume a été victime d’une première tentative d’expulsion le 27 mars. Il a refusé d’embarquer et a été ramené en rétention.


Mais Jean-Luc NEVACHE, préfet du Val d’Oise et excellent exécutant des ordres de l’ex-ministre de l’intérieur et ci-devant premier ministre, n’a pas l’intention de lâcher sa proie : Guillaume PEGHEBE ZIEPOP sera expulsé dimanche 6 avril à 11h!


Quant au préfet du Val de Marne, contacté, pour lui, il est exclu de « piétiner les plates-bandes d’un collègue »... Entre préfets de Valls, on se serre les coudes !


L’acharnement contre ce futur père, sinistre illustration de la politique de brute initiée par Valls dans la continuité de celle menée par Sarkozy, fera donc quatre victimes : un père qui ne connaîtra jamais son enfant qui grandira sans lui, une mère enceinte désormais isolée et un enfant de 9 ans qui réclame celui qui l’entoure d’affection et l’élève.


Le changement dans la continuité, c’est bien ce que martelait Hollande lors de la nomination de Valls. Le démantèlement des familles et les enfants sans père sont effectivement devenus la grande spécialité du quinquennat de Hollande après avoir été celle du quinquennat de Sarkozy.


Pour dire aux expulseurs ce que vous pensez (en restant courtois), pour empêcher ce nouveau démembrement d’une famille, pour que Guillaume soit libéré, téléphonez !


Téléphone préfecture du Val d’Oise : 01 34 20 95 95


Matignon : 01 42 75 80 00


Elysée : 01 42 92 81 00


Beauvau (ministère de l’intérieur): 01 49 27 49 27, demander le cabinet.

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sat 12 Apr - 13:18

RESF wrote:


RESF Info important

URGENTISSIME !!!

Ce matin, le juge de la liberté et de la détention a maintenu Abdelwahab ANRANE en rétention. Son expulsion est prévue pour mercredi 16 avril sur un vol Lille-Alger au départ de Lesquin.

Il laisserait ici son épouse malade et ses trois enfants ( dont deux nés en France). Manel, huit ans, en CE1 à l’école Desbordes Valmore (Lille) ne serait plus accompagnée puisque chaque jour c’est son père qui la conduit à l’école depuis Roubaix où ils habitent.

Abdelwahab ANRANE a quitté l’Algérie en 2009 avec sa femme et leur premier enfant pour rejoindre sa famille majoritairement établie sur la métropole lilloise. Le préfet du Nord a délivré une OQTF sans délai de départ et l’a placé en rétention le 5 avril. Les recours juridiques (TA, JLD) sont quasiment épuisés. La Cour d’appel administrative de Douai doit encore se prononcer dimanche. Tout tout petit espoir…Très mince espoir.

Ne laissons pas une famille

être démembrée encore une fois ! Stop au démantèlement des familles



Ce père doit

être libéré et régularisé dans le cadre de la circulaire Valls qui peut s’appliquer puisqu’en septembre cela fera cinq ans que la famille vit ici.



Pour signifier notre indignation et notre refus, (modèle en fin de message) interpellons la Préfecture en restant courtois :



PREFECTURE du NORD : 12-14 rue Jean sans Peur –59000 LILLE
tel : 03 20 30 59 59
fax : 03 20 57 08 02 www.nord.gouv.fr
Préfet et Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais : Dominique BUR

dominique.bur@nord.pref.gouv.fr



http://www.nord.gouv.fr/Contactez-nous

Et là ou se prennent vraiment les décisions :

A l'Elysée :

Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr

Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Conseiller politique : aquilino.morelle@elysee.fr

A Matignon :

premier-ministre@pm.gouv.fr
manuel.valls@pm.gouv.fr

sebastien.gros@pm.gouv.fr

Ministère de l’Intérieur :
mise à jour le 08/04/2014
Attention: cabinet en cours de constitution à la suite du remaniement du 2 avril 2014
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet),
Fax: 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet: Thierry Lataste: thierry.lataste@interieur.gouv.fr
Dir'cab adjoint: Thomas Andrieu: thomas.andrieu@interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration: Raphael Sodini: raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet: Chef de cabinet : Gabriel Kunde gabriel.kunde@interieur.gouv.fr et sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Directrice de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité à la direction générale des étrangers en France: Muriel Nguyen: muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
Directeur général des étrangers en France: Luc Derepas luc.derepas@interieur.gouv.fr

-------------------

Modèle de courrier :



Monsieur le Préfet ,



Je me permets d'attirer votre attention sur la situation critique d'un ressortissant algérien, Monsieur Abdelwahab AMRANE retenu au CRA de Lesquin depuis le 05/04/2014, sur le fondement d'une OQTF sans délai prise par vos services.



Monsieur Abdelwahab ANRANE est domicilié à Roubaix où il vit en famille avec son épouse et leurs trois enfants dont deux nés en France.



Vous pouvez imaginer l'état d'angoisse de Mme et des enfants qui réclament sans arrêt leur père. L'expulsion de Abdelwahab ANRANE aurait des conséquences néfastes sur la survie de cette famille et sur la scolarisation des enfants parfaitement intégrés en France où l’ainée a vécu la majorité de sa vie, où les plus jeunes sont nés.

C'est pourquoi je vous demande d'annuler la mesure d'éloignement du territoire de Monsieur Abdelwahab ANRANE et son élargissement du centre de rétention de Lesquin et l’étude bienveillante de la situation réelle pour ne pas fragiliser plus une famille bien intégrée dans la ville.



Ce geste humanitaire vous honorera.



Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, en l'assurance de ma considération républicaine.



Prénom Nom

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 16 Apr - 12:43

RESF wrote:



Trois pères de famille enfermés aux CRA du Mesnil-Amelot et de Vincennes risquent l’expulsion, dont l’un dès demain 16 avril !

Les hommes changent à Beauvau, mais les habitudes restent, et ce, d’autant plus que le précédent locataire a laissé des ordres en partant... ordres que les préfets sont d’autant plus enclins à exécuter que leur ex-patron est aujourd’hui à la tête du gouvernement. La Valls des enfermements de pères de famille continue donc.

En région parisienne, trois pères risquent l’expulsion, trois nouvelles familles peuvent être démembrées à tout moment, dont l’une dès demain matin.

Il faut que cela cesse, il faut que la circulaire Valls du 11 mars soit abrogée !

En attendant, pour éviter que d’autres enfants grandissent sans leur père, que des mères restent seules avec eux,

Pour que l’intérêt supérieur des enfants prévale sur la l’idéologie du rejet que manient avec constance le ministère de l’intérieur et le premier ministre,

Téléphonez, mailez, faxez (en restant courtois) pour signifier votre indignation et votre refus de ce que, au sommet de la République, on prépare en votre nom.



1/ - URGENT +++++ Demain mercredi 16 avril, un vol est programmé pour M. Mujahid MUSHTAQ, père de famille courneuvien en France depuis 12 ans. Un nourrisson de 3 mois, une petite fille âgée de 21 mois seulement et leur mère se retrouveront à la rue et sans ressources !

Téléphone de la préfecture du Val d’Oise : 01 34 20 95 95
Téléphone de la préfecture de la Seine-Saint-Denis : 01 41 60 60 60
Matignon : 01 42 75 80 00
Elysée : 01 42 92 81 00

Beauvau (ministère de l’intérieur): 01 49 27 49 27, demander le cabinet.

Pour sa libération et l'annulation de l'Obligation de Quitter le Territoire Français, faxez mailez au préfet du Val d'Oise : (modèle de courrier ci-dessous)

Préfet : jean-luc.nevache@val-doise.gouv.fr
Secrétaire général : jean-noël.chavanne@val-doise.gouv.fr
Directeur de cabinet : gilles.prieto@val-doise.gouv.fr



Monsieur le Préfet,

Je me permets d'attirer votre attention sur la situation de M.Mujahid MUSHTAQ, de nationalité pakistanaise, arrêté le 10/03/2014 sur son lieu de travail à Domont (Val d'Oise) et placé en centre de rétention administrative du Mesnil Amelot sur la base d'une Obligation de Quitter le Territoire français du même jour que vous avez pris à son encontre.

Monsieur se trouve toujours en attente d'une décision du préfet de la Seine-Saint-Denis, suite à sa demande de délivrance d'un titre de séjour « vie privée et familiale » déposée le 06 juin 2013.

Monsieur vit de manière continue sur le territoire français depuis 2002. Son épouse, Mme Saira MUHAMMAD, l'a rejoint en 2011 pour y demander l'asile mais a été déboutée de sa demande. Le couple demeure à la Courneuve, chez le frère de Monsieur. Deux enfants sont nés en France :

-Fatima née le 03/06/2012 à Saint-Denis

-Muhammad Ryan né le 17/01/2014 à Saint-Denis

Monsieur, soucieux de régulariser sa situation vis à vis du séjour, a déposé plusieurs demandes de titre de séjour, notamment en 2005 et 2009 pour raisons de santé. En effet, M.Mujahid MUSHTAQ

rencontre un problème médical pour lequel il est suivi régulièrement. Il doit être présenté ce lundi 14 avril à l'hôpital de Meaux pour voir un médecin.

M.Mujahid MUSHTAQ est le seul à faire vivre sa famille, grâces aux petits travaux qu'il effectue dans le bâtiment ou chez des particuliers.

Il menait une vie sans problème avec son épouse et ses enfants qui vivent depuis l’arrestation dans l’angoisse d’être séparés du principal soutien psychologique et financier, jusque-là le seul par son travail à subvenir aux besoins de la famille. La rétention de est une atteinte grave au droit à leur vie privée et familiale et à l'intérêt supérieur de ses enfants.

Parce que la place de M.Mujahid MUSHTAQ, n’est pas en rétention mais auprès de sa famille, je vous demande, Monsieur le Préfet, de renoncer instamment à l'expulsion de ce père de famille et d'abroger l'obligation de quitter le territoire français dont il fait l'objet.

Recevez, Monsieur le Préfet, l’expression de mes sentiments citoyens les plus respectueux.

Pour le Réseau Education Sans Frontière

Prénom NOM


Pour sa régularisation, faxez mailez au préfet de la Seine-Saint-Denis :

Préfet : Philippe GALLI
pref-secretariat-prefet@seine-saint-denis.gouv.fr
Fax secrétariat préfet : 01 41 60 58 07
Secrétaire général : Hugues BESANCENOT
hugues.besancenot@seine-saint-denis.gouv.fr
Fax : 01 41 60 59 28
Directeur de cabinet : Jean-Marc SENATEUR
jean-marc.senateur@seine-saint-denis.pref.gouv.fr

Monsieur le Préfet,

Je me permets d'attirer votre attention sur la situation de M.Mujahid MUSHTAQ, de nationalité pakistanaise, arrêté le 10/03/2014 sur son lieu de travail à Deaumont sur Oise et placé en centre de rétention du Mesnil Amelot sur la base d'une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) du même jour, prise à son encontre par votre homologue du 95.

Monsieur se trouve toujours en attente d'une décision de votre part, suite à sa demande de délivrance d'un titre de séjour « vie privée et familiale » déposée auprès de vos services le 06 juin 2013.

Monsieur vit de manière continue sur le territoire français depuis 2002. Son épouse, Mme Saira MUHAMMAD, l'a rejoint en 2011 pour y demander l'asile mais a été déboutée de sa demande. Le couple demeure à la Courneuve, chez le frère de Monsieur. Deux enfants sont nés en France :

-Fatima née le 03/06/2012 à Saint-Denis

-Muhammad Ryan né le 17/01/2014 à Saint-Denis

Monsieur, soucieux de régulariser sa situation vis à vis du séjour, a déposé plusieurs demandes de titre de séjour, notamment en 2005 et 2009 pour raisons de santé. En effet, M.Mujahid MUSHTAQ

rencontre un problème médical pour lequel il est suivi régulièrement. Il doit être présenté ce lundi 14 avril à l'hôpital de Meaux pour voir un médecin.

M.Mujahid MUSHTAQ est le seul à faire vivre sa famille, grâces aux petits travaux qu'il effectue dans le bâtiment ou chez des particuliers.

Il menait une vie sans problème avec son épouse et ses enfants qui vivent depuis l’arrestation dans l’angoisse d’être séparés du principal soutien psychologique et financier, jusque-là le seul par son travail à subvenir aux besoins de la famille. La rétention de est une atteinte grave au droit à leur vie privée et familiale et à l'intérêt supérieur de ses enfants.

Parce que la place de M.Mujahid MUSHTAQ, n’est pas en rétention mais auprès de sa famille, je vous demande, Monsieur le Préfet, d'intervenir auprès de votre homologue du Val d'Oise afin de permettre à cette famille de rester unie et de réexaminer la situation de M. Mujahid MUSHTAQ en vue de sa régularisation

Recevez, Monsieur le Préfet, l’expression de mes sentiments citoyens les plus respectueux.

Pour le Réseau Education Sans Frontières

Prénom NOM



Et là ou se prennent vraiment les décisions :

A l'Elysée :

Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr
Conseiller politique : aquilino.morelle@elysee.fr

A Matignon :

premier-ministre@pm.gouv.fr
manuel.valls@pm.gouv.fr

Ministère de l’Intérieur :

mise à jour le 08/04/2014
Attention: cabinet en cours de constitution à la suite du remaniement du 2 avril 2014
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet),
Fax: 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet: Thierry Lataste: thierry.lataste@interieur.gouv.fr
Dir'cab adjoint: Thomas Andrieu: thomas.andrieu@interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration: Raphael Sodini: raphael.sodini@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet : Gabriel Kunde :
gabriel.kunde@interieur.gouv.fret sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Directrice de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité à la direction générale des étrangers en France: Muriel Nguyen:muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
Directeur général des étrangers en France: Luc Derepasluc.derepas@interieur.gouv.fr



2/ - MOBILISATION pour la libération de 2 papas de la Courneuve en CRA-2 à Vincennes.
Ils ont été tous les 2 arrêtés en même temps dans un atelier de confection de La Courneuve.
Ils ont une vie de famille en France et sont domiciliés à la Courneuve. L’un est le père d’un enfant de 5 ans, scolarisé en maternelle à La Courneuve, l’autre est le père de deux très jeunes enfants (de 18 mois et de 3 ans). L’aîné est inscrit en maternelle pour la rentrée 2014-2015

Arrêtés le 8/04/2014 avec OQTF du même jour du préfet de police de Paris et placement en CRA-2 de Vincennes

OQTF confirmée par TA

JLD : maintien rétention le 13/04/2014 et la Cour d'appel confirme le 15/04/2014

Nouvelle comparution devant JLD dans 20 jours, mardi 05/05/2014

Attention, ils portent tous les 2 le même nom.

Situation de Monsieur Bing Jin LI

Mr Bing Jin LI né le 24/01/1985

En France depuis 2009

N° étranger Mr 7503783279

Marié en Chine le 16/03/2009 avec Mme Li LI née le 10/05/1984, en France depuis en 2010,

1 enfant né en Chine Junhao le 15/08/2009, scolarisé en maternelle à La Courneuve école Anatole France depuis 2 mois en maternelle supérieure

Pas de dossier de demande de régularisation

Locataires en titre de leur appartement.

Une première arrestation dans les mêmes circonstances en juin 2013, rétention et libération
Les enseignants ont tout de suite réagi. Ils ont écrit une pétition signée des enseignants et des parents les deux derniers jours de classe avant les vacances.



75 Préfecture de Police de Paris

4 bld du Palais 75195 PARIS RP
téléphone : 01 53 71 53 71 ou 01 53 73 53 73
www.prefecture-police-paris.interieur.gouv.fr/

Préfet : Bernard BOUCAULT

Fax cabinet du préfet : 01 53 71 67 23
Directeur de cabinet: Laurent NUNEZ
Chef de cabinet: Virginie SENE-ROUQUIER

Fax direction de la police générale : 01 53 71 57 10

prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr



Modèle de lettre :



Monsieur Bing Jin LI

Nationalité chinoise

Né le 24/01/1985

N° étranger : 7503783279

Monsieur le Préfet,

Je me permets d'attirer votre attention sur la situation dramatique dans laquelle se trouve la famille de Monsieur Bing Jin LI depuis le 08/04/2014, date de la mise en rétention de ce père de famille résidant à La Courneuve.

Arrêté le 8 avril 2014 suite à un contrôle sur son lieu de travail, Monsieur Bing Jin LI, père de famille a été placé au centre de rétention de Vincennes - 2 sur la base d'une Obligation de Quitter le Territoire Français que vous avez prise le même jour à son encontre.

Monsieur Bing Jin LI, né le 24/01/1985 en Chine, est en France depuis 2009. Marié en Chine, sa femme l'a rejoint en 2010. Ils vivent à La Courneuve avec leur fils, Junhao LI, né le 15/08/2009 et scolarisé dans l'école maternelle Anatole France à La Courneuve.

L'arrestation du père de Junhao a provoqué une forte réaction de la communauté éducative comme l'attestent les signatures des pétitions demandant la libération du papa de Junhao au nom de l'intérêt supérieur de cet enfant.

Monsieur Bing Jin LI menait une vie sans problème avec son épouse et son fils. Son activité professionnelle lui permettait de répondre aux besoins de sa femme et de son fils. Ceux-ci sont maintenant plongés dans l'angoisse de la séparation et privés de leur principal soutien sur le plan affectif et matériel. Cela constitue une atteinte grave au droit à la vie privée et familiale de Mr et Mme LI et une atteinte grave à l'intérêt supérieur de ce jeune enfant qui a besoin de son père auprès de lui.

Parce que la place de Monsieur Bing Jin LI n’est pas en rétention mais auprès de sa famille, je vous demande, Monsieur le Préfet, de libérer ce père de famille et de bien vouloir abroger l'obligation de quitter le territoire français dont il fait l'objet.

Recevez, Monsieur le Préfet, l’expression de mes sentiments citoyens les plus respectueux.

Réseau éducation sans frontières
Prénom, Nom

Situation de Monsieur Mr Xin Feng LI

né le 24/09/1985

En France depuis en 2006

Marié en France en 2010 avec Mme Fa Bel YU, en France depuis 2009 EF en 2009 2 enfants nés en France

Céline née à Paris le 03/02/2011

Olivic né à Paris le 11/10/2012

Cline serait inscrite pour la rentrée 2014/2015 à l'école Maternelle Angela Davis

Pas de dossier de demande de régularisation – à leur arrivée, une demande d'asile rejetée

Locataires en titre

Famille en France :

Sa mère – 10 ans de présence – VPF – titre 1 an



Modèle de lettre :



Objet : demande de libération et abrogation de l'OQTF

Monsieur Xin Feng LI

Nationalité chinoise



Monsieur le Préfet,

Je me permets d'attirer votre attention sur la situation dramatique dans laquelle se trouve la famille de Monsieur Xin Feng LI depuis le 08/04/2014, date de la mise en rétention de ce père de famille résidant à La Courneuve.

Arrêté le 8 avril 2014 suite à un contrôle sur son lieu de travail, Monsieur Xin Feng LI, père de 2 enfants a été placé au centre de rétention de Vincennes - 2 sur la base d'une Obligation de Quitter le Territoire Français que vous avez prise le même jour à son encontre.

Monsieur Xin Feng LI, né le 24/09/1985 en Chine, est en France depuis 2006. Il s'est marié à Paris avec Mme Fa Bel YU. Ils vivent à La Courneuve avec leurs deux enfants :

- Céline, née à Paris le 03/02/2011, inscrite en maternelle pour la rentrée prochaine

- Olivic, né à Paris le 11/10/2012

Monsieur Bing Jin LI menait une vie sans problème avec son épouse et leurs deux enfants. Son activité professionnelle lui permettait de répondre aux besoins de sa famille.

Ceux-ci sont maintenant plongés dans l'angoisse de la séparation et privés de leur principal soutien sur le plan affectif et matériel. Cela constitue une atteinte grave au droit à la vie privée et familiale de Mr et Mme LI et une atteinte grave à l'intérêt supérieur de leurs deux jeunes enfants, âgés respectivement de 3 ans et de 18 mois qui ont besoin de leur père auprès d'eux.

Parce que la place de Monsieur Xin Feng LI n’est pas en rétention mais auprès de sa famille, je vous demande, Monsieur le Préfet, de libérer ce père de famille et de bien vouloir abroger l'obligation de quitter le territoire français dont il fait l'objet.

Recevez, Monsieur le Préfet, l’expression de mes sentiments citoyens les plus respectueux.

RESF
Nom, Prénom



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 14 May - 20:19

RESF wrote:
Expulsion demain 14 mai d’un futur père dont l’épouse, enceinte de 8 mois, est hospitalisée.

Artur OZMANYAN, Arménien yézide est arrivé en France, à Reims (51) il y a 8 mois avec sa femme Zozan OZMANOYAN, née HASSOYAN. Le rejet de sa demande d'asile par l'OFPRA le 14/11/2013 a été suivie d'une OQTF du 03/12/2013 pour Artur et Zozan (demandes d’asile en procédures prioritaires selon laquelle les recours à la CNDA ne sont pas suspensifs). Ayant à cette époque changé d’hébergement et passant de l’Armée du Salut à l’HUDA de la Croix-Rouge, ils n’ont jamais reçu les OQTF.

Des recours contre les décisions de l’OFPRA ont été déposés auprès de la CNDA, dont ils attendent la convocation, mais leurs demandes d’asile ayant été traitées en procédure prioritaire, ces recours ne sont pas suspensifs.

Artur a été interpelé le 14 avril la rue à Reims lors d'un contrôle et placé le même jour en rétention au CRA de Metz. Le JLD a prolongé sa rétention, puis le TA de Nancy a rejeté son recours le 29/04/2014.

Son expulsion pour l'Arménie est annoncée pour demain mercredi 14 mai.

Depuis 10 jours, Artur a entamé une grève de la faim

Sa femme, Zozan, enceinte de 5 mois, a fait une tentative de suicide le 09/05/2014 qui a échoué grâce à l'intervention d'un voisin. Depuis, elle est hospitalisée en psychiatrie au CHU de Reims. Elle déclare son intention de se supprimer si son mari Artur devait être expulsé. Sa sortie de l'hôpital serait prévue demain...

NE LAISSON PAS EXPULSER CE FUTUR PERE dont l’enfant à naître a le droit fondamental de vivre avec ses deux parents !

NE LAISSONS PAS LA FRANCE BAFOUER UNE NOUVELLE FOIS LES PRINCIPES QUI FONDENT SON PACTE REPUBLICAIN

ET REFUSONS DE LAISSER CETTE FUTURE MERE SEULE ET DESESPEREE

Manifestez votre indignation et votre refus de laissez faire en votre nom cette nouvelle indignité (en restant courtois malgré votre légitime colère)

Téléphonez, faxez, mailez à la préfecture de la Marne :
Préfet : pierre.dartout@marne.gouv.fr
tél : 03 26 26 10 10 fax : 03 26 26 10 23
Directeur de cabinet : jean-edmond..beyssier@marne.gouv.fr
fax : 03 26 26 11
Secrétaire Général : francis.soutric@marne.gouv.fr
fax : 03 26 26 11 33
DRLP : eric.dhellemme@marne.gouv.fr

Et puis, là où se prennent réellement les décisions et où siègent les expulseurs en chef :

A l'Elysée :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

A Matignon :
premier-ministre@pm.gouv.fr
manuel.valls@pm.gouv.fr

Ministère de l’Intérieur :
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet),
Fax: 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet: Thierry Lataste: thierry.lataste@interieur.gouv.fr
Dir'cab adjoints: Eric Morvan: eric.morvan@interieur.gouv.fr et Pierre-Antoine Molina : pierre-antoine.molina@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet : Gabriel Kunde : gabriel.kunde@interieur.gouv.fr et sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration: Raphael Sodini: raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Directrice de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité à la direction générale des étrangers en France: Muriel Nguyen:muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
Directeur général des étrangers en France: Luc Derepas luc.derepas@interieur.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 15 May - 19:15

RESF wrote:
Une politique de brute !

1) Un lycéen de Beauvais assigné à résidence et maintenant arrêté et placé en rétention.

2) La mère chinoise d'une élève de 5e au collège Garcia lorca (La Plaine St-Denis) et d'un enfant de 15 mois en rétention dans l'ile de la Cité, à Paris.

3) Kristina MEHTALLARI, jeune albanaise et son petit enfant de 3 ans ont été placés au CRA de Metz après 20h hier soir (13 mai) par la préfecture de Meurthe et Moselle (OQTF d’octobre 2013, confirmée par le TA. Le couple avait visiblement fait l’objet d’une assignation à résidence en décembre 2013 (d’une durée de 25 jours). Elle serait enceinte d’au moins 5 mois.

Pire encore, les policiers n’ayant pas trouvé le père lors de l’interpellation, ils ont quand même arrêté la femme et son enfant et la préfecture de Meurthe et Moselle a décidé de les placer au CRA et d’exécuter l’éloignement. Le départ s’est fait comme toujours au petit matin pour un vol prévu à Roissy vers 11h. Ils ont été expulsés. Ce qu'ils appellent la fermeté et l'humanité.

4) Une presque bonne nouvelle quand même : Arthur OZMANYAN, Arménien au sujet de qui nous vous avions sollicité dans le dernier resf.info a été libéré le 13 mai, après 30 jours de rétention "seulement" (il aurait pu en faire 45 !). Vos interventions n'y sont sans doute pas pour rien.



Pour éviter l’expulsion vers le Congo RDC d’un lycéen Ngombo, téléphonez, faxez, mailez à la préfecture de l’Oise. Et puis, là où se prennent réellement les décisions et où siègent les expulseurs en chef. Un modèle de courrier est présenté ci-dessous mais vous pouvez manifester votre indignation personnelle et votre refus de laisser faire en votre nom cette nouvelle indignité (en restant courtois malgré votre légitime colère).

1. Message destiné aux autorités de l’Oise,

2. Message destiné aux autorités nationales



1. Téléphonez, faxez aux autorités de l’Oise, préfecture Oise tel 03 44 06 12 60 Service des étrangers : Fax : 03 44 06 11 30.

prefecture@oise.gouv.fr

HYPERLINK "mailto:prefecture@oise.gouv.fr,emmmanuel.berthier@oise.gouv.fr,julien.marion@oise.gouv.fr,jean-michel.delvert@oise.gouv.fr,herve.adeux@oise.gouv.fr"emmmanuel.berthier@oise.gouv.fr

julien.marion@oise.gouv.fr

jean-michel.delvert@oise.gouv.frHYPERLINK "mailto:prefecture@oise.gouv.fr,emmmanuel.berthier@oise.gouv.fr,julien.marion@oise.gouv.fr,jean-michel.delvert@oise.gouv.fr,herve.adeux@oise.gouv.fr"

HYPERLINK "mailto:prefecture@oise.gouv.fr,emmmanuel.berthier@oise.gouv.fr,julien.marion@oise.gouv.fr,jean-michel.delvert@oise.gouv.fr,herve.adeux@oise.gouv.fr"herve.adeux@oise.gouv.fr

sophie.deloison@oise.gouv.fr



Monsieur le Préfet, Monsieur le Directeur de cabinet, Monsieur le secrétaire général, Monsieur le Directeur des libertés publiques, Madame la responsable du service des étrangers,

Le mardi 13 mai, Monsieur Ngombo NDOMBASI a été arrêté à l'hôtel de police de Beauvais dans le cadre de son assignation à résidence. Puis il a été emmené au Centre de Rétention Administrative d'Oissel, près de Rouen.

Ngombo est arrivé Beauvais en 2011. Né le 11 novembre 1994, il était encore mineur quand il est arrivé en France. Mais les tests osseux l'ont déclaré majeur et il n'a pas été pris en charge par l'ASE. Il a alors vécu 6 mois dehors, sous le pont de Paris de Beauvais avec les autres demandeurs d'asile jusqu'à ce que le Tribunal Administratif d'Amiens vous oblige à l'héberger en novembre 2011.

Après quelques mois d’hébergement à Fleurines où il était isolé et sans perspective, il réussit à revenir sur Beauvais et à être scolarisé en octobre 2012 au lycée Corot à Beauvais d'abord en classe de FLS. Puis, très motivé, il intègre dès janvier 2013 la classe de CAP maçonnerie. Il est aujourd'hui en 2ème année de CAP et doit passer une épreuve jeudi 15 mai. Il a été cité au tableau d'honneur. Ses professeurs disent de lui que c'est un élève sérieux, motivé et qu'il devrait avoir son CAP sans problème. Ngombo est vraiment un jeune très courageux qui partait le ventre vide à 5 h du matin pour se rendre jusqu'à son lieu de stage. Il est motivé et travailleur.

Sa demande d'asile a été rejetée. Ngombo a ensuite reçu une Obligation à Quitter le Territoire Français (OQTF) contre laquelle il a fait un recours qui devait être audiencé le 10 juin au tribunal administratif d’Amiens. Assigné à résidence depuis le 24 avril, il vivait depuis dans l’angoisse d’une arrestation. Nous pensions que ce ne serait pas le cas d’autant plus que ses examens commencent le 15 mai.

Nous dénonçons cet acharnement et nous vous demandons, Monsieur le Préfet de l’Oise, d’abroger l’OQTF et de libérer Ngombo DOMBASI. Nous vous demandons Monsieur le Préfet de l’Oise de réexaminer sa situation pour qu’un titre de séjour lui soit accordé et que Ngombo puisse poursuive et terminer ses études en classe terminale de CAP maçonnerie au lycée professionnel Corot de Beauvais.

Nom Prenom

2. Message destiné aux autorités nationales

jean-pierre.jouyet@elysee.fr

sylvie.hubac@elysee.fr

premier-ministre@pm.gouv.fr

manuel.valls@pm.gouv.fr

bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr

thierry.lataste@interieur.gouv.fr

eric.morvan@interieur.gouv.fr

pierre-HYPERLINK "http://webmail22.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_OUTBOX&IDMSG=6603&check=&SORTBY=1"antoine.molina@interieur.gouv.fr

gabriel.kunde@interieur.gouv.fr

sec.chefcab@interieur.gouv.fr

raphael.sodini@interieur.gouv.fr

HYPERLINK "http://webmail22.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_OUTBOX&IDMSG=6603&check=&SORTBY=1"muriel.nguyen@interieur.gouv.fr

luc.derepas@interieur.gouv.fr



Messieurs

Le mardi 13 mai, Ngombo NDOMBASI a été arrêté à l'hôtel de police de BEAUVAIS (Oise) dans le cadre de son assignation à résidence. Puis il a été emmené au Centre de Rétention Administrative d'Oissel, près de Rouen.

Ngombo est arrivé Beauvais en 2011. Né le 11 novembre 1994, il était encore mineur quand il est arrivé en France. Mais les tests osseux l'ont déclaré majeur et il n'a pas été pris en charge par l'ASE. Il a alors vécu 6 mois dehors, sous le pont de Paris de Beauvais avec les autres demandeurs d'asile jusqu'à ce que le Tribunal Administratif d'Amiens oblige le Préfet de l'Oise à l'héberger en novembre 2011.

Après quelques mois d’hébergement à Fleurines où il était isolé et sans perspective, il réussit à être scolarisé en octobre 2012 au lycée Corot à Beauvais d'abord en classe de FLS. Puis, très motivé, il intègre dès janvier 2013 la classe de CAP maçonnerie. Il est aujourd'hui en 2ème année de CAP et doit passer une épreuve jeudi 15 mai. Il est d'ailleurs très inquiet à ce sujet. Il a été cité au tableau d'honneur. Ses professeurs disent de lui que c'est un élève sérieux, motivé et qu'il devrait avoir son CAP sans problème. Ngombo est vraiment un jeune très courageux qui partait le ventre vide à 5 h du matin pour se rendre jusqu'à son lieu de stage. Il est motivé et travailleur.

Sa demande d'asile a été rejetée. Ngombo a ensuite reçu une Obligation à Quitter le Territoire Français (OQTF) contre laquelle il a fait un recours qui devait être audiencé le 10 juin au tribunal administratif d’Amiens. Assigné à résidence depuis le 24 avril, il vivait depuis dans l’angoisse d’une arrestation. Nous pensions que ce ne serait pas le cas d’autant plus que ses examens commencent le 15 mai. Mais tout ceci n’a pas pesé pour le Préfet

Nous dénonçons cet acharnement et nous demandons à Monsieur le Préfet de l’Oise d’abroger l’OQTF et de libérer Ngombo DOMBASI. Nous demandons au Préfet de l’Oise de réexaminer sa situation pour qu’un titre de séjour lui soit accordé et que Ngombo puisse poursuive et terminer ses études en classe terminale de CAP maçonnerie au lycée professionnel Corot de Beauvais.

Nom Prénom

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 30 May - 11:43

RESF wrote:


Deux arméniens qui vivaient à Clermont-Ferrand risquent d'être expulsés demain mercredi 28 mai à 13h30 à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle.





- Arsen Arakelyan, 23 ans n'a pas terminé sa procédure de demande d'asile car il n'a pas encore été convoqué par la CNDA. Sa mère était avec lui à Clermont-Ferrand. Elle est extrêmement inquiète car son mari a été tué et son autre fils tabassé.

- Arman. Knajyan, vivait avec sa femme, 3 enfants ( 2 scolarisés à l'école Paul Bert, un bébé né en France), et leur grand-mère à Clermont-Ferrand.



Arrêté, il est enfermé en centre de rétention depuis plus d'un mois. La Mairie de Clermont a émis un vœu lors du dernier Conseil Municipal, demandant sa libération et sa régularisation. L'école de ses enfants s'est largement mobilisée pour demander à ce qu'ils puissent continuer leur scolarité en France. Ce sont des élèves très sérieux et très appréciés à l'école comme dans les activités sportives.



Nous apprenons aujourd'hui, que monsieur Knajyan et le jeune Arsen Arakelyan devraient être expulsés demain dans le pays qu'ils ont fui, alors même qu'eux et leur sa famille ont quitté l'Arménie car il n'y étaient plus en sécurité.



Nous vous invitons tous (particuliers, associations, syndicats...) à écrire d'urgence au ministère de l'intérieur et à la Préfecture ( pref-cabinet@puy-de-dome.gouv.fr ). Vos mails peuvent prendre cette forme :



Monsieur le Préfet,

C'est avec une vive émotion que nous apprenons l'expulsion imminente de Monsieur Arman Knajyan vers l'Arménie.

Nous nous insurgeons contre cette expulsion qui met en péril la vie d'un homme qui a demandé l'asile dans notre pays.

Nous nous insurgeons contre le sort fait à cette famille appréciée de tous, à cette mère qui devra subvenir seule aux besoins de sa famille, une personne âgée malade et trois enfants, dont un très jeune et deux scolarisés à l'école Paul Bert. Les parents d'élèves de l'école Paul Bert où Manvel et Sargis Knajyan sont scolarisés depuis deux ans sont choqués du sort réservé à deux élèves sérieux et agréables, très bien intégrés à l'école comme dans les activités sportives.

Militants et communauté éducative ont sollicité la semaine dernière une entrevue à laquelle vous n'avez pas donné suite. La Mairie de Clermont a émis un vœu lors du dernier Conseil Municipal, demandant sa libération et sa régularisation.

Dans le respect des droits fondamentaux et de la dignité des individus, contre la mise en danger délibérée qui semble se profiler, nous vous demandons de mettre un terme à la procédure d'expulsion, et de laisser M. Knajyan revenir vivre, à Clermont-Ferrand, auprès de sa famille et de ses amis.

En espérant une réaction juste de votre part, veuillez recevoir nos salutations.

Et pour s'adresser à ceux qui prennent véritablement les décisions

jean-pierre.jouyet@elysee.fr

sylvie.hubac@elysee.fr

premier-ministre@pm.gouv.fr

manuel.valls@pm.gouv.fr

bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr

thierry.lataste@interieur.gouv.fr

eric.morvan@interieur.gouv.fr

sec.chefcab@interieur.gouv.fr




_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 26 Jun - 13:19

resf wrote:


Expulsion demain, 26 juin, d'une mère seule et de ses deux enfants, dont un bébé de huit mois avec une jambe plâtrée.
Valentina S. a été arrêtée aujourd’hui à Auch et envoyée au CRA de Cornebarrieu directement par la police cet après-midi, avec ses 2 filles, pour être expulsée demain.​

Cette famille kosovar, menacée dans son pays d'origine, est en France depuis 3 ans. Assignés en résidence à l'hôtel sans ressources depuis 6 mois, ils ont été mis à la rue par la Préfecture qui refusait de payer l'hôtel. Puis ré-assigné en résidence en hôtel en raison de la maladie de la petite Ajana.

Le père menacé d'expulsion a laissée sa femme et ses deux filles Adela (22 mois) et Ajana (8 mois) dans l'espoir qu'Ajana (malade,

hypotonie et fragilité osseuse) puisse restée et être soignée.

La Préfecture du Gers n’a tenu aucun compte de l’état de santé de Ajana, qui a une jambe dans le plâtre pour 2 semaines, et qui avait rendez-vous chez le pédiatre mardi prochain en raison de ses problèmes de santé - alors même que ceux-ci ont justifié la nouvelle assignation à résidence !!!​

​Ils vont oser expulser une mère seule avec deux enfants en bas âge, dont un bébé malade... Ils ont enfermés cette mère et ses deux enfants!

Pour refuser cette nouvelle forfaiture, vous pouvez téléphone, adresser un fax ou un courrier au préfet du Gers, bon soldat de Valls et Cazeneuve. (en restant courtois)


Coordonnées de la préfecture du Gers :

Téléphone: 05 62 61 44 00

Fax: 05 62 05 47 78

Courriel: préfecture@gers.gouv.fe

Préfet : Jean-Marc SABATHERetour ligne manuel
Téléphone : 05-62-61-43-00Retour ligne manuel
Courriel : prefet@gers.gouv.fr

Directeur de cabinet : Jean-Paul LACOUTURERetour ligne manuel
Téléphone : 05-62-61-43-02Retour ligne manuel
Courriel : directeur-cabinet@gers.gouv.frRetour ligne manuel
secrétaire général : Christian CHASSAINGRetour ligne manuel
Téléphone : 05-62-61-45-00Retour ligne manuel
Courriel : secretaire-general@gers.gouv.fr

secrétaire général : Christian CHASSAINGRetour ligne manuel
Téléphone : 05-62-61-45-00Retour ligne manuel
Courriel : secretaire-general@gers.gouv.fr

​​Et là où se prennent vraiment les décisions:

jean-pierre.jouyet@elysee.fr

sylvie.hubac@elysee.fr

premier-ministre@pm.gouv.fr

manuel.valls@pm.gouv.fr

bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr

thierry.lataste@interieur.gouv.fr

eric.morvan@interieur..gouv.fr

sec.chefcab@interieur..gouv.fr



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 3 Jul - 17:12

RESF wrote:



Alkasim, 17 ans et demi, Carine, 15 ans et demi, sont en prison. Ils risquent l’expulsion !

Alkasim Mahamat, Tchadien, lycéen au lycée Charlie Chaplin de Décines (69) est en prison depuis le 2 avril 2014. Trois mois !

Carine Mazedi Ngomaka, Congolaise, collégienne en 3ème, au lycée Martin Luther King à Lyon est en prison depuis le 6 juin 2014.

Carine aura fini sa peine de prison le 5 juillet, Alkassim le 2 août. Ils ne doivent pas être expulsés !

A une condamnation injuste ne doit pas s’ajouter une expulsion vers des territoires qu’ils ont fuis.

Ces deux jeunes lycéens du Rhône paient actuellement le prix fort pour la politique d’austérité et de la politique d’immigration du gouvernement. Etrangers, arrivés en France, seuls et mineurs, ils ont d’abord été pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) qui s’occupe des mineurs en danger et qui est financée par le Conseil Général du Rhône.

Mais le Parquet de Lyon et le Conseil général du Rhône ont entrepris, avec la Police de l’Air et des Frontières (PAF), de chasser les mineurs étrangers isolés des dispositifs d’Aide Sociale à l’Enfance, ASE, (foyers d’hébergement, centres de formation, aide financière pour manger…) pour les expulser ensuite de France.

Pour cela c’est très simple, il suffit de dire qu’ils sont majeurs. Grâce à une machine qui dit l’âge ! Cela s’appelle les tests osseux à partir d’une radiographie ou d’un scanner. Des tests osseux dont de nombreuses autorités, comme encore récemment le Haut Conseil à la santé publique, ont souligné le caractère aléatoire et inadapté à d’autres fins que de recherche.

D’après ces tests, Alkasim aurait entre 18 et 35 ans.

Carine aurait 18 ans au poignet droit, entre 21 et 35 ans à la clavicule, minorité exclue. Attention pas entre 17 et 34 ans ! La machine ne se trompe pas et vous admirerez sa grande précision. Ils sont donc considérés comme majeurs, et donc jugés comme fraudeurs aux aides sociales et condamnés.

Alkasim a été condamné le 2 avril à 4 mois de prison ferme, 5 ans d’interdiction de territoire, 260 000 euros de remboursement au Conseil général pour ses 2 ans de prise en charge.

Carine a été condamnée à 1 mois de prison ferme pour les mêmes motifs et elle aussi à un remboursement exorbitant.

Ils risquent, en plus, au terme de leur peine, d’être conduits directement de la prison à l’aéroport pour être expulsés vers le pays qu’ils ont fui ! Il faut empêcher que soit ajoutée une seconde ignominie à la première !

Empêchons leur expulsion !

Le préfet du Rhône pref-secretariat-prefet@rhone.gouv.fr

Le secrétaire général pref-sg-pref69@rhone.gouv.fr

Le directeur de cabinet du préfet pref-dircab-pref69@rhone.gouv.fr

La directrice de la citoyenneté, de l'immigration et de l'intégration catherine. meric@rhone.gouv.fr

Fax :

Préfecture du Rhône : 04-78-60-49-38
Ministère de l’Intérieur : 01-40-07-13- 90
Ministère de la Justice : 01-44-77-60-00

Mels :

Préfecture du Rhône

pref-dircab-pref69@rhone.gouv.fr
magali.gretteau@rhone.gouv.fr
jean-francois.carenco@rhone.pref.gouv.fr

Elysée et Ministère de l’Intérieur

jean-pierre.jouyet@elysee.fr
sylvie.hubac@elysee.fr
premier-ministre@pm.gouv.fr


manuel.valls@pm.gouv.fr
bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
thierry.lataste@interieur.gouv.fr
eric.morvan@interieur.gouv.fr
sec.chefcab@interieur.gouv.fr
antoine.molina@interieur.gouv.fr
gabriel.kunde@interieur.gouv.fr
muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
luc.derepas@interieur.gouv.fr

Ministère de la Justice :
christiane.taubira@justice.gouv.fr

N’oubliez pas non plus :
Pétition nationale pour les mineurs isolés étrangers www.resf.info/P2755

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Tue 8 Jul - 13:42

RESF wrote:


Non à la chasse au jeune étranger



Carine Mazedi, collégienne de 15 ans et demi, est née à Kinshasa au Congo, le 29 novembre 1998.

Elle est arrivée en France le 14 août 2012. Mineure isolée, elle est confiée à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), hébergée dans un foyer le 20 septembre 2012 et placée sous tutelle le 08 avril 2013. Carine a intégré le collège du quartier « les Battières » en octobre 2012, en classe de 4ème, en 2013-2014, elle a intégré la classe de 3ème prépa pro au Lycée professionnel Martin Luther King. C’est une élève sérieuse qui a le projet de faire une formation en cuisine, et à fait des stages satisfaisants en vue de cette orientation.

Le 3 juin 2014, Carine a été convoqué, à 9 h à la PAF (police aux frontières), pour des tests osseux. En fin d’après-midi, elle est revenue en pleurs, accompagnée de deux policiers qui voulaient monter dans sa chambre, afin de perquisitionner celle-ci dans l’éventualité de trouver des papiers, des documents, des photos pouvant confirmer sa minorité ou sa majorité. Ils ont fouillé, toute la chambre, placard, bureau, sacs, album photos…Ils ont également demandé à l’éducatrice qui les avait accompagnés, de calmer Carine qui était très angoissée et effrayée au vu de ce qui se déroulait. Carine se trouvait totalement désarmée face à cette situation qu’elle ne comprenait pas. Ne trouvant rien, ils l’ont remmené en garde à vue, afin de lui faire passer des examens osseux.

La commission nationale des droits de l’homme (CNDH) écrit dans son avis du 26 juin 2014 : Pour « garantir les droits des jeunes isolés étrangers à un établissement loyal de leur minorité », « le CNDH recommande qu’il soit mis fin à la pratique actuelle consistant à ordonner des expertises médico-légales de détermination de l’âge reposant sur des examens physiques du jeune isolé étranger. L’évaluation de l’âge à partir d’un examen osseux, des parties génitales, du système pileux et/ ou de la dentition doit être interdite » (Recommandation 2).

On comprend l’avis de la CNDH quand on voit le résultat des tests osseux pour Carine : entre 18 et 35 ans, une fourchette de 17 ans rien que ça ! Une fourchette d’incertitude aussi longue que sa vie.

Mais c’est pourtant sur cette base que Carine a été accusée de fraude sur son âge. L’ASE, financée par le Conseil Général du Rhône, fait la chasse aux mineurs étrangers et conteste systématiquement avec l’aide de la Police au Frontières (PAF) leur minorité. On a vu comment la police oblige une gamine à subir les tests osseux, trainée de force dans un centre spécialisé, déshabillée, mise dans un scanner pour un résultat qui ferait rire si les conséquences n’étaient aussi tragiques. Carine a été jugée le 05 juin 2014 et condamnée à un mois de prison ferme.

Elle devait sortir le samedi 5 juillet, mais la préfecture du Rhône a décidé de poursuivre la persécution en lui délivrant une obligation à quitter le territoire français (OQTF) et en la plaçant en centre de rétention administrative en vue de son expulsion. Le tribunal administratif se réunit le mercredi 9 juillet à 10 h pour juger de la validité administrative de l’OQTF et sans doute le juge de liberté siègera l’après midi du même jour pour décider lui de la légalité de la mise en rétention de cette collégienne qu’on a empêché de finir son année scolaire, de passer le brevet, de construire sa vie simplement parce qu’elle est étrangère.

Voilà les faits, à nous tous de dire ce que nous en pensons à ceux qui décident au nom de la réduction des dépenses et de chasse à l’étranger.

CARINE DOIT RESTER EN FRANCE ET POURSUIVRE SES ETUDES.


NI PRISON, NI RETENTION, NI EXPULSION POUR LES MINEURS ETRANGERS ! !

Le préfet du Rhône pref-secretariat-prefet@rhone.gouv.fr

Le secrétaire général pref-sg-pref69@rhone.gouv.fr

Le directeur de cabinet du préfet pref-dircab-pref69@rhone.gouv.fr

La directrice de la citoyenneté, de l'immigration et de l'intégration catherine. meric@rhone.gouv.fr

Fax :

Préfecture du Rhône : 04-78-60-49-38
Ministère de l’Intérieur : 01-40-07-13- 90
Ministère de la Justice : 01-44-77-60-00

Mels :

Préfecture du Rhône

pref-dircab-pref69@rhone.gouv.fr
magali.gretteau@rhone.gouv.fr
jean-francois.carenco@rhone.pref.gouv.fr

Elysée et Ministère de l’Intérieur

jean-pierre.jouyet@elysee..fr
sylvie.hubac@elysee.fr
premier-ministre@pm.gouv.fr


manuel.valls@pm.gouv.fr
bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
thierry.lataste@interieur..gouv.fr
eric.morvan@interieur.gouv.fr
sec.chefcab@interieur.gouv.fr
antoine.molina@interieur.gouv.fr
gabriel.kunde@interieur.gouv.fr
muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
luc.derepas@interieur.gouv.fr

Ministère de la Justice :
christiane.taubira@justice.gouv.fr

N’oubliez pas non plus :
Pétition nationale pour les mineurs isolés étrangers www.resf.info/P2755



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sat 19 Jul - 13:54

RESF wrote:
Alkasim Mahamat vient du Tchad où il est né en 1997, ses parents vivent en Lybie et lui s'est embarqué pour traverser la Méditerranée et chercher un avenir meilleur en Europe. Débarqué à Lampedusa, il a déclaré être né en 1991 donc majeur pour pouvoir demander l'asile et ensuite passer en France, pays francophone. Puis il est venu en France avec son acte de naissance authentique le déclarant mineur et a été pris en charge par l'ASE, Aide Sociale à l'Enfance, financée par le Conseil Général du Rhône en tant que mineur isolé étranger en 2012.



Depuis 2012, en application de la politique d’austérité et de la politique d’immigration du gouvernement, le Parquet de Lyon et le Conseil général du Rhône ont entrepris, avec la Police de l’Air et des Frontières (PAF), de chasser les mineurs étrangers arrivés seuls en France des dispositifs d’Aide Sociale à l’Enfance, ASE, (foyers d’hébergement, centres de formation, aide financière pour manger…) pour les expulser ensuite de France.

Pour cela c’est très simple, il suffit de dire qu’ils sont majeurs. Qu’importe que leurs papiers disent qu’ils ont moins de 18 ans, qu’importe que leurs Etats déclarent ces papiers valides, les autorités ont une machine qui dit l’âge ! Cela s’appelle les tests osseux à partir d’une radiographie ou d’un scanner.



La machine a déclaré qu'Alkasim était majeur. Donc qu'il escroquait les services sociaux et que son acte de naissance était faux puisqu'il avait déclaré une autre date en Italie. Il a été auditionné 4 fois de suite par la police. Trois fois il a raconté son histoire et affirmé que sa date de naissance réelle était 1997. La quatrième fois, il a CRAQUE ET SOUS LA PRESSION, dit qu'il était né en 1992. Sur cette base, il a été jugé en comparution immédiate et condamné à 4 mois de prison ferme, plus de 200 000 euros de remboursement à l'ASE et cinq ans d'interdiction de séjour sur le territoire français. Alkasim, lycéen au lycée Charlie Chaplin de Décines (69) est en prison depuis le 2 avril 2014. Le 18 juillet, son jugement est passé en appel, la cour a maintenu intégralement le premier jugement. Elle n'a entendu aucun des arguments de l'avocat.



Alkasim va sortir de prison le 2 août 2014, mis en rétention et expulsé.



Nous n'acceptons pas cette décision qui ne tient aucun compte de la réalité humaine d'un jeune qui cherche un avenir en France, travaille correctement au lycée, est soutenu par ses profs et ses éducateurs et qui risque de voir tout cela s'écrouler parce qu'à un moment il a "avoué" qu'il était majeur.





Disons haut et fort et très nombreux notre opposition à cette politique qui transforme un très jeune homme en délinquant au lieu de l'aider à devenir un adulte participant activement à la société française.







Elysée et Ministère de l’Intérieur

jean-pierre.jouyet@elysee.fr
sylvie.hubac@elysee.fr
premier-ministre@pm.gouv.fr


manuel.valls@pm.gouv.fr
bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
thierry.lataste@interieur.gouv.fr
eric.morvan@interieur.gouv.fr
sec.chefcab@interieur.gouv.fr
antoine.molina@interieur.gouv.fr
gabriel.kunde@interieur.gouv.fr
muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
luc.derepas@interieur.gouv.fr

Ministère de la Justice :
christiane.taubira@justice.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 24 Jul - 0:05

RESF wrote:
RESF Info URGENT & IMPORTANT

Safaudine, jeune majeur afghan, est en rétention. Son expulsion semble imminente. Il devait embarquer aujourd'hui à 12h45, mais vient d'être ramené au CRA du Mesnil-Amelot... il peut être expulsé à n'importe quel moment.
Refusons la sale besogne des expulseurs. Refusons que cet été soit celui de l'expulsion des jeunes majeurs!

Safaudine est un jeune afghan, issu de l’ethnie hazara. Il a fui son pays suite à l’assassinat de ses deux parents par les Talibans.
Safaudine est passé par la Hongrie où il a dû poser une demande d’asile contre son gré. Il y a passé 11 mois et 26 jours. Nous ne voulons pas que sa situation Dublin II serve de prétexte pour un renvoi en Hongrie.
Safaudine est accueilli par l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) de la Marne au printemps. Sa minorité est mise en doute. Safaudine refuse que son âge soit contesté, il met en avant la taskera qui est l’équivalent de l’acte de naissance en Afghanistan. Comme beaucoup d’autres MIE (Mineur Isolé Etranger), Safaudine sera reconnu mineur.
Ce jeune adolescent fait part de son désir de demander l’asile en France, sa vie étant en danger en Afghanistan en raison de son appartenance ethnique, mais aussi de sa forte occidentalisation. Safaudine est épris de liberté, et très attiré par la culture anglo-saxonne. Sa vie est de ce fait menacée sur son sol natal.


L’adolescent a dû patienter pour déposer sa demande d’asile jusqu’à 17 ans et demi, en raison de la politique de l’ASE marnaise envers les MIE.
Le jeune afghan est scolarisé au lycée Stéphane Hessel à Épernay 51. Il doit rentrer en 2 ème année de CAP commerce en septembre.


Safaudine a introduit un recours jeudi 17 juillet afin de pouvoir déposer sa demande d’asile en France, ses attaches, ses liens affectifs sont aujourd’hui en France.


C’est un jeune homme brillant, respectueux des personnes et lieux, serviable, profondément humain. Malgré toutes les épreuves par lesquelles il est passé, ce jeune homme ne se plaint jamais et s’accroche à sa scolarité, il reste convaincu que la France reste une terre d’accueil !
Aujourd’hui Safaudine, est en rétention alors qu’il vient d’avoir 18 ans. Il doit pouvoir étudier ici, vivre ici et ce parce qu’il a choisi notre pays sachant que c’est le pays des droits de l’Homme.


Téléphonez, faxez, mailez à la préfecture de la Marne :


Exemple courrier


Monsieur le Préfet,


Safaudine est un jeune afghan, issu de l’ethnie hazara. Il a fui son pays suite à l’assassinat de ses deux parents par les Talibans.


Safaudine est passé par la Hongrie où il a dû poser une demande d’asile contre son gré. Il y a passé 11 mois et 26 jours. Nous ne voulons pas que sa situation Dublin II serve de prétexte pour un renvoi en Hongrie.
Safaudine est accueilli par l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) de la Marne au printemps. Sa minorité est mise en doute. Safaudine refuse que son âge soit contesté, il met en avant la taskera qui est l’équivalent de l’acte de naissance en Afghanistan. Comme beaucoup d’autres MIE (Mineur Isolé Etranger), Safaudine sera reconnu mineur.
Ce jeune adolescent fait part de son désir de demander l’asile en France, sa vie étant en danger en Afghanistan en raison de son appartenance ethnique, mais aussi de sa forte occidentalisation. Safaudine est épris de liberté, et très attiré par la culture anglo-saxonne. Sa vie est de ce fait menacée sur son sol natal.
L’adolescent a dû patienter pour déposer sa demande d’asile jusqu’à 17 ans et demi, en raison de la politique de l’ASE marnaise envers les MIE.


Le jeune afghan est scolarisé au lycée Stéphane Hessel à Épernay 51. Il doit rentrer en 2 ème année de CAP commerce en septembre.
C’est un jeune homme brillant, respectueux des personnes et lieux, serviable, profondément humain. Malgré toutes les épreuves par lesquelles il est passé, ce jeune homme ne se plaint jamais et s’accroche à sa scolarité, il reste convaincu que la France reste une terre d’accueil !
Aujourd’hui Safaudine, est en rétention alors qu’il vient d’avoir 18 ans. Il doit pouvoir étudier ici, vivre ici et ce parce qu’il a choisi notre pays sachant que c’est le pays des droits de l’Homme.


Nous vous demandons d’intervenir pour libérer Safaudine du centre de rétention administrative du Mesnil Amelot, et de l’autoriser à déposer sa demande d’asile en France où il a ses attaches, en dépit de celle qu’il a signée sous la contrainte en Hongrie.


En espérant une réaction juste de votre part, veuillez recevoir nos salutations.


Signature


NOM Prénom

Téléphonez, faxez, mailez à la préfecture de la Marne :
Préfet : pierre.dartout@marne.gouv.fr tél : 03 26 26 10 10 fax : 03 26 26 10 23

Directeur de cabinet : jean-edmond.beyssier@marne.gouv.fr fax : 03 26 26 11

Secrétaire Général : francis.soutric@marne.gouv.fr fax : 03 26 26 11 33

DRLP (Directeur de la Réglementation et des Libertés Publiques) : eric.dhellemme@marne.gouv.fr



Et ne pas oublier d’adresser également mails et fax là où les décisions se prennent vraiment …


Téléphonez, faxez, mailez à la préfecture de la Marne :
Préfet : pierre.dartout@marne.gouv.fr
tél : 03 26 26 10 10 fax : 03 26 26 10 23
Directeur de cabinet : jean-edmond..beyssier@marne.gouv.fr
fax : 03 26 26 11
Secrétaire Général : francis.soutric@marne.gouv.fr
fax : 03 26 26 11 33
DRLP : eric.dhellemme@marne.gouv.fr


Et puis, là où se prennent réellement les décisions et où siègent les expulseurs en chef :


l’Elysée :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr


Matignon :
premier-ministre@pm.gouv.fr
manuel.valls@pm.gouv.fr


Ministère de l’Intérieur :
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet),
Fax : 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet : Thierry Lataste : thierry.lataste@interieur.gouv.fr
Dir’cab adjoints : Eric Morvan : eric.morvan@interieur.gouv.fr et Pierre-Antoine Molina : pierre-antoine.molina@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet : Gabriel Kunde : gabriel.kunde@interieur.gouv.fr et sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration : Raphael Sodini : raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Directrice de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité à la direction générale des étrangers en France : Muriel Nguyen :muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
Directeur général des étrangers en France : Luc Derepas luc.derepas@interieur.gouv.fr


Ministère de la Justice :
christiane.taubira@justice.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 18 Aug - 22:58

RESF wrote:


RESF Info URGENT & IMPORTANT

Une nouvelle famille risque d’être démembrée : un père de famille de trois enfants sera expulsé demain 19 août, avant d’avoir pu exercer ses droits

NE LAISSONS PAS FAIRE !

M. Veselin IVANOV, de nationalité bulgare, sous le coup d’une interdiction du territoire français datée du 31/01/2012 croupit depuis le 14 août au centre de rétention du Mesnil Amelot n°2 par la volonté de la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Il réside en France depuis 2009 avec sa concubine bulgare et leurs 3 enfants :

- Vasil GALABOV, (6 ans), qui est scolarisé à Cachan depuis 3 ans. Cet enfant souffre d’une pathologie qui nécessite un traitement médical inaccessible pour lui en Bulgarie. Il bénéficie d’une prise en charge médicale en France depuis 5 ans et est suivi par un médecin à l’hôpital de Romainville.
- Atanas GALABOV (9 ans), est lui aussi à Cachan depuis 4 ans.
- Le couple vient d’avoir une petite fille, née en mai 2014, Mellisa IVANOV

La famille est hébergée par le 115 à Romainville (93).

Pour empêcher ce nouveau démantèlement, pour que ses enfants puissent grandir avec leur père, pour que sa compagne ne se retrouve pas seule avec leurs enfants …

… Et parce que cette politique inhumaine qui brise des familles, pour des raisons purement idéologiques et électoralistes ne peut continuer

… Et parce que la fabrique à orphelins, ça suffit !

Faisons savoir à la préfecture de Seine Saint Denis par mails et par fax notre refus des souffrances que ce gouvernement fait subir en notre nom à une nouvelle famille.




93 Préfecture de Seine Saint Denis

124 rue Carnot
93007 BOBIGNY Cedex
tel : 01 41 60 60 60
fax : 01 48 30 22 88
www.seine-saint-denis.pref.gouv.fr
prefecture@seine-saint-denis.gouv.fr
Préfet : Philippe GALLI

pref-secretariat-prefet@seine-saint-denis.gouv.fr
Fax secrétariat préfet : 01 41 60 58 07

Secrétaire général :
Hugues BESANCENOT
hugues.besancenot@seine-saint-denis.pref.gouv.fr

Fax : 01 41 60 59 28
Directeur de cabinet: Jean-Marc SENATEUR
jean-marc.senateur@seine-saint-denis.pref.gouv.fr
Directrice des étrangers : Jean-Pierre SUDRIE

jean-pierre.sudrie@seine-saint-denis.gouv.fr

Fax : 01 41 60 56 63
Sous-préfète de Saint Denis
Nicole ISNARD



… sans oublier les expulseurs en chef, ceux qui sont réellement responsables :

Elysée :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Matignon:
57 Rue de Varenne
75007 Paris
Téléphone: 01 42 75 80 00
Premier ministre: Manuel VALLS
premier-ministre@pm.gouv.fr
Directrice de cabinet: Véronique BEDAGUE-HAMILIUS
Chef de cabinet: Sébastien GROS
Cheffe de cabinet adjointe: Stéphanie BES
Conseiller: Yves COLMOU

Ministère de l’Intérieur :
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet),
Fax: 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
Secrétaire général: Michel LALANDE
michel.lalande@interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet: Thierry MORVAN: eric.morvan@interieur.gouv.fr et Pierre-Antoine MOLINA: pierre-antoine.molina@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet: Gabriel KUNDE: gabriel.kunde@interieur.gouv.fr et sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration: Raphael SODINI: raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Directrice de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité à la direction générale des étrangers en France: Muriel NGUYEN: muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
Directeur général des étrangers en France: Benoit BROCART benoit.brocart@interieur.gouv.fr
Directeur général de la sécurité intérieur (DGSI): Patrick CALVAR
patrick.calvar@interieur.gouv.fr


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 21 Aug - 11:49

RESF wrote:


Les associations Solidarité Sans Papiers de CREIL et Solidarité Migrants de BEAUVAIS et le Réseau Education Sans Frontières (RESF) se mobilisent en faveur de la famille MANOUKIAN, d’origine arménienne. Cette famille arrivée en France en 2011, domiciliée à Creil est composée :

- ARTUR le papa

- HASHKHEN, la maman

- de GRETA la fille majeure de 19 ans scolarisée au lycée La Forêt de Chantilly (Oise) où elle doit rentrer en deuxième année de CAP option administration

- de HAIKAZ, le fils majeur de 18 ans scolarisé au lycée Amyot d’Inville de Chantilly (Oise) où il doit rentrer en troisième année de CAP option Cuisine.

- d’EMILIE fille née le 30/04/2014 à Senlis (Oise)

Dans le cadre de leur assignation de résidence, ils se sont présentés le mardi 19 août à Creil où on a demandé que la famille entière se présente à l’hôtel de police de Beauvais ce mercredi 20 aout à 10H. A cette heure, Artur, Greta et Haikaz ont été auditionnés. A 11 h on est venus chercher La maman Hashkhen et son bébé.

A 12h30 nous avons réussi à joindre la maman qui, en pleurs, nous a annoncé qu’on lui avait dit qu’un avion les conduirait en Arménie Vendredi 22 août. Ce soir, 20 août, ils, sont envoyés au CRA du Mesnil-Amelot.

Cette famille a été déboutée du droit d’asile. Une Obligation à Quitter le Territoire Français leur a été délivrée. Elle a été confirmée par le Tribunal Administratif d’Amiens. Un recours a été déposé à la Cour d’appel de Douai et attend d’être examiné.

Habitant dans la région parisienne à son arrivée en France en 2011, cette famille a plus tard été hébergée dans un foyer d’accueil à Senlis (Oise) avant d’en être expulsée. Une action avait eu lieu sur la bassin creillois à ce moment- là (manifestation devant les lycées de Chantilly avec la présence de nombreuses associations membres de RESF 60 (Solidarité Sans Papiers de CREIL, Solidarité Migrants de BEAUVAIS, Ligue des droits de l’homme, SNES-Oise, UNSA, la FIDL -Fédération Indépendante et Démocratique Des Lycéens-)

Juste avant la rentrée scolaire, le gouvernement profite des vacances pour tenter d’expulser des lycéens et leur famille. Haikaz et Greta doivent poursuivre et terminer leur scolarité e France pour obtenir leur CAP. En Arménie, leurs études seraient anéanties. Haikaz serait obligé de faire son service militaire dans un pays en guerre. Son expulsion signifie donc remplacer son stylo de lycéen par une mitraillette de soldat.

Ne laissons pas faire. Par téléphone, mail, fax, … réagissons en faisant savoir à la préfecture de l’Oise et aux ministères notre refus des souffrances que ce gouvernement fait subir en notre nom à une nouvelle famille, (en restant courtois malgré votre légitime colère).

1. Message destiné aux autorités de l’Oise,

2. Message destiné aux autorités nationales





1. Téléphonez, faxez aux autorités de l’Oise,

Préfecture Oise tel 03 44 06 12 60 Service des étrangers : Fax : 03 44 06 11 30.

prefecture@oise.gouv.fr
emmmanuel.berthier@oise.gouv.fr
julien.marion@oise.gouv.fr
jean-michel.delvert@oise.gouv.fr
herve.adeux@oise.gouv.fr
sophie.deloison@oise.gouv.fr



2. Téléphonez, faxez aux autorités nationales, les expulseurs en chef, ceux qui sont réellement responsables :

Elysée :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Matignon:
57 Rue de Varenne
75007 Paris
Téléphone: 01 42 75 80 00
Premier ministre: Manuel VALLS
premier-ministre@pm.gouv.fr
Directrice de cabinet: Véronique BEDAGUE-HAMILIUS veronique.bedague-hamilius@pm.gouv.fr
Chef de cabinet: Sébastien GROS sebastien.gros@pm.gouv.fr
Cheffe de cabinet adjointe: Stéphanie BES stephanie.bes@pm.gouv.fr



Ministère de l’Intérieur :
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet),
Fax: 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
Secrétaire général: Michel LALANDE
michel.lalande@interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet: Thierry MORVAN: eric.morvan@interieur.gouv.fr et Pierre-Antoine MOLINA: pierre-antoine.molina@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet: Gabriel KUNDE: gabriel.kunde@interieur.gouv.fr et sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration: Raphael SODINI: raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Directrice de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité à la direction générale des étrangers en France: Muriel NGUYEN: muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
Directeur général des étrangers en France: Benoit BROCART benoit.brocart@interieur.gouv.fr
Directeur général de la sécurité intérieur (DGSI): Patrick CALVAR
patrick.calvar@interieur.gouv.fr



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 27 Aug - 12:04

RESF wrote:


Et pendant ce temps-là, la machine à expulser continue à briser des vies.

Ebullition au sommet de l’état, pendant ce temps la machine à expulser en silence continue son sale boulot. Expulsion de quatre enfants et de leurs parents il y a quelques semaines, d’autres sont jetés à la rue, et les jeunes majeurs sont, à la veille de la rentrée scolaire, dans le collimateur des préfets. Pas de chaise vide à la rentrée ! Retour des expulsés ! La place des jeunes est au lycée, ou au travail, pas en rétention. Il faut les régulariser.

1/ Une jeune congolaise prise en charge par l’ASE, arrêtée 2 fois cet été, en danger immédiat.

Urgence pour Matsy Amongo, 20 ans, jeune majeure de nationalité congolaise (RDC) prise en charge par l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance), menacée d’expulsion immédiate. Arrêtée le 25 aout, elle est enfermée le même jour au Centre de rétention de Rennes. Réveillée dès 4 heures ce matin, elle a été escortée vers l'aéroport Roissy CDG à Paris. Matsy a refusé de prendre l'avion, elle est ce soir enfermée au CRA du Mesnil Amelot.

Pour la seconde fois cet été, Matsy Amongo a eu la désagréable surprise de voir hier débarquer la PAF dans le où elle réside.

Après avoir reçu une OQTF en juin dernier suite au refus de la préfecture de Rennes (35) de lui renouveler son récépissé alors qu'elle travaillait depuis 7 mois dans le nettoyage, la Police - PAF- est venue une première fois fin juillet l'interpeller à son domicile pour la placer au CRA. Le Tribunal administratif a annulé le placement en rétention, mais l'OQTF a été confirmée...

Hier la PAF est à nouveau venu cueillir Matsy chez elle. "Ils ne m'ont même pas laissé de temps de faire ma valise..." a-t-elle dit ce soir au téléphone. Cette fois, tout était prêt. Placée au CRA en soirée (après le départ de la Cimade), elle a été amenée à Roissy dès le lendemain matin à l’aube.

Matsy est arrivée en France en 2010, elle avait 16 ans. Prise en charge par l'ASE, elle a suivi plusieurs formations, jusqu'à ce qu'elle décroche un emploi dans le nettoyage.

Malade, elle a déjà subi 2 interventions et une troisième était envisagée....Ses éducateurs ne comprennent pas l'acharnement sur cette jeune fille qui a fait beaucoup d'efforts pour répondre aux exigences de la préfecture, malgré ses problèmes de santé. Matsy vit dans un Foyer de Jeunes Travailleurs, elle est encore sous contrat jeune majeur jusqu'au 21/11/2014 !

35 Préfecture d’Ille et Vilaine

Tél: 02 99 02 10 35
Fax: 02 99 02 10 15
contact@ille-et-vilaine.pref.gouv.fr

Préfet : Patrick STRZODA, préfet de région Bretagne, préfet de la zone de défense et de sécurité Ouest

patrick.strzoda@ille-et-vilaine.pref.gouv.fr

Secrétaire général : Patrice FAURE

patrice.faure@ille-et-vilaine.pref.gouv.fr



Tél : 02 99 02 14 34

Fax : 02 99 02 14 09

Chef du bureau des étrangers : Bruno Cheftel

bruno.cheftel@ille-et-vilaine.gouv.pref.fr





2/ Bolortuya ENKHTUR, 20 ans, élève de nationalité mongole, en rétention à OISSEL

Bolortuya ENKHTUR, élève de 1ère au lycée Robert Schumann au Havre (76) , a été contrôlée et arrêtée le 18 août dans le train Le Havre-Paris en train en compagnie de sa sœur qui entame des études de médecine à Tours à la rentrée. Une Obligation de quitter le territoire sans délai lui a été notifiée. Elle est enfermée depuis au centre de rétention administratif d’Oissel, son maintien en rétention a été confirmé en appel par le tribunal, elle risque d'être expulsée à tout instant vers la Mongolie, pays classé « sûr ». Depuis l’âge de 10 ans , elle a connu des allers et retours successifs entre la Russie et la Mongolie pour des raisons familiales, avant un départ définitif. Elle est entrée en France via la Russie en septembre 2010, à l'âge de 16 ans ½. Scolarisée depuis la classe de 3ème en France, elle doit entrer en Terminale STL (Sciences et Techniques de Laboratoire)

Les enseignants, leurs syndicats et les élèves du lycée ont été contactés et se mobilisent http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/1301839/le-havre--une-jeune-lyceenne-expulsee-vers-la-mongolie

Un rassemblement aura lieu jeudi 28 août à 18 h devant la sous-préfecture du Havre pour demander sa libération et sa régularisation

La place de Bolortuya est dans son lycée, pas en Centre de rétention.



Préfet de Seine-Maritime : Pierre-Henry.MACCIONI@seine-maritime.pref.gouv.fr



Fax : 02 35 98 10 50



Sous-Préfet du Havre : pierre.ory@seine-maritime.pref.gouv.fr,



Fax : 02 35 13 34 09





Et là où les décisions se prennent …

Elysée :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Matignon:
57 Rue de Varenne
75007 Paris
Téléphone: 01 42 75 80 00
Premier ministre: Manuel VALLS
premier-ministre@pm.gouv.fr
Directrice de cabinet: Véronique BEDAGUE-HAMILIUS
Chef de cabinet: Sébastien GROS
Cheffe de cabinet adjointe: Stéphanie BES
Conseiller: Yves COLMOU

Ministère de l’Intérieur :
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet),
Fax: 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
Secrétaire général: Michel LALANDE
michel.lalande@interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet: Thierry MORVAN: eric.morvan@interieur.gouv.fr et Pierre-Antoine MOLINA: pierre-antoine.molina@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet: Gabriel KUNDE: gabriel.kunde@interieur.gouv.fr et sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration: Raphael SODINI: raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Directrice de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité à la direction générale des étrangers en France: Muriel NGUYEN: muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
Directeur général des étrangers en France: Benoit BROCART benoit.brocart@interieur.gouv.fr
Directeur général de la sécurité intérieur (DGSI): Patrick CALVAR
patrick.calvar@interieur.gouv.fr



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Tue 2 Sep - 11:24

RESF wrote:



DEUX FAMILLES DE LURE (70) RISQUENT L'EXPULSION D'UN MOMENT A L'AUTRE !!! TROIS CHAISES VIDES SUPPLÉMENTAIRES DANS NOS ÉCOLES ... NE LAISSONS PAS FAIRE!




En Syrie, en Irak, les Yézides sont pourchassés, acculés à l’exil, persécutés. Devant l’horreur des images, les chefs d’états occidentaux, François Hollande en tête, prennent la pose pour condamner les exactions dont ce peuple est victime. Pour autant, c’est sans le moindre état d’âme que ce gouvernement met en œuvre l’expulsion de deux familles géorgiennes toutes deux en danger dans ce pays. Il s’apprête à expulser deux familles en France depuis plusieurs années, qui y ont trouvé soutiens et la possibilité de recommencer leur vie, des enfants scolarisés se reconstruisant peu à peu, les plus jeunes nés en France, quel gâchis ! Un gâchis humain, éducatif, moral. Et une politique coûteuse et inefficace, on sait que de nombreux expulsés reviennent, et surtout contraire aux valeurs de la gauche.


Maia MAKOEV, Alex MAKOEV, leur fils Nodar, 9 ans et le petit dernier Omar, 3 ans, né en France, Yézides de Géorgie. Ils sont en France depuis 4 ans et demi. Ils sont partis de Géorgie, pays où ils ont subi de fortes discriminations en raison de leur appartenance. Cette persécution à l’encontre des Yézides est tristement confirmée par la presse internationale qui dénonce le massacre actuel des Yézides en cours au Moyen Orient.


Ketevan GAGUA, Levan GAGUA, Maka leur fille de 11 ans, doit rentrer en 6e, Zurab, 8 ans et Davit, 3 ans 1/2, leurs fils, sont des Géorgiens. Ils sont en France depuis août 2011. Levan GAGUA a fui la Géorgie avec sa famille suite à des menaces répétées par des agents du Ministère de l’Intérieur. Il était engagé dans une organisation non gouvernementale des Droits de l’Homme « Institut d’Egalité », dirigée par Irakli KAKABADZE (voir Internet). M. KAKABADZE déclare : « le retour en Géorgie de Levan GAGUA et de sa famille représente un danger vital réel pour eux. »


M. GAGUA est condamné à 7 ans de prison. De nouveaux éléments en leur possession leur ont permis de faire une demande de réexamen à l’OFPRA mi-­août afin de démontrer que la peine d’emprisonnement encourue de 7 ans n’est pas justifiée, documents officiels géorgiens à l’appui.


Les deux familles MAKOEV et GAGUA sont assignées à résidence depuis le 19 août, ce qui implique une signature obligatoire quotidienne à la gendarmerie. Cette assignation semble le prélude à une expulsion imminente. En effet, le 26 août, lors de la signature auprès de la gendarmerie de Lure, il a été demandé à madame MAKOEV de signer un document attestant son accord pour un départ par avion le soir même. Puis accompagnée à son domicile par les gendarmes et un interprète, la même demande a été présentée à son mari. Tous deux ont refusé.


On vient de présenter les mêmes documents à la famille GAGUA qui a également refusé


L’arrestation de ces deux familles est maintenant imminente dans les prochaines heures.


Centre de rétention ? Centre de rétention avec les enfants ? Expulsion rapide en Géorgie ?


Quand tombera le couperet ?


PAS DE CHAISES VIDES DANS NOS CLASSES !


LES ENFANTS DOIVENT EFFECTUER LEUR RENTRÉE ET ÊTRE SCOLARISÉS SANS PEUR AU VENTRE, LEURS PARENTS RÉGULARISÉS !


Pour affirmer notre détermination à ne pas laisser les expulseurs faire leur sale boulot, pour refuser l'inacceptable, envoyez mails et fax à la préfecture de la Haute-Saône (en restant courtois).


Préfecture de la Haute-Saône



Téléphone : 03 84 77 70 00


Fax : 03 84 76 49 60




prefecture@haute-saone.gouv.fr




Préfet : Arnaud COCHET

prefet@haute-saone.gouv.fr


Téléphone: 03 84 77 70 08
Secrétaire général : Luc CHOUCHKAIEFF
luc.chouchkaieff@haute-saone.gouv.fr
Téléphone : 03 84 77 70 01
Directeur des services du cabinet : Michel ROBQUIN
Téléphone : 03 84 77 70 11
michel.robquin@haute-saone.gouv.fr






Et là où les décisions d'expulsion se prennent …chez les chefs


Elysée :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Matignon:
57 Rue de Varenne
75007 Paris
Téléphone: 01 42 75 80 00
Premier ministre: Manuel VALLS
premier-ministre@pm.gouv.fr
Directrice de cabinet: Véronique BEDAGUE-HAMILIUS
Chef de cabinet: Sébastien GROS
Cheffe de cabinet adjointe: Stéphanie BES
Conseiller: Yves COLMOU

Ministère de l’Intérieur :
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet),
Fax: 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
Secrétaire général: Michel LALANDE
michel.lalande@interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet: Thierry MORVAN: eric.morvan@interieur.gouv.fr et Pierre-Antoine MOLINA: pierre-antoine.molina@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet: Gabriel KUNDE: gabriel.kunde@interieur.gouv.fr et sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration: Raphael SODINI: raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Directrice de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité à la direction générale des étrangers en France: Muriel NGUYEN: muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
Directeur général des étrangers en France: Benoit BROCART benoit.brocart@interieur.gouv.fr
Directeur général de la sécurité intérieur (DGSI): Patrick CALVAR
patrick.calvar@interieur.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 5 Sep - 21:52

RESF wrote:
Une lycéenne de Saint-Cloud (92) en rétention au CRA de Cornebarrieu de Toulouse, un vol est programmé pour mardi 9 septembre .



CAMILA BARBOSA, 20 ans , brésilienne a été ARRETEE le 2 septembre 2014 à 1 h du matin à Perpignan, lors d’un contrôle routier en bus , elle revenait de vacances avec son frère Luciano, 21 ans, lui aussi sans papiers .



Lycéenne au L. Santos Dumont de Saint Cloud (92), Camila devait faire sa rentrée mardi en en 1ère Bac Pro Gestion Administration. Ses enseignants l’estiment, son parcours scolaire est sérieux , elle est scolarisée depuis l’âge de 15 ans ½ : un profil parfait pour satisfaire aux exigences émises par de Manuel Valls dans sa circulaire de régularisation.

Camila est arrivée en France à 15 ans 1/2 et scolarisée , de la classe de CLA à aujourd’hui. Tous les justificatifs de scolarité, les lettres de ses enseignants ont été présentés au T.A aujourd’hui à Toulouse . Le tribunal a rejeté le recours, motif « parcours chaotique ». Un an d’interruption pour des raisons familiales.

De qui se moque t-on ?

A 18 ans, au moment de demander un titre de séjour à Argenteuil, le passeport de Camila était périmé. Elle n’a pas pu déposer sa demande . Comme ne manquerait pas de dire quelque politique douteux, Camila s’est depuis « mise en conformité », elle a un passeport depuis le mois d’Août.



Camila vit à Rueil Malmaison (92) avec sa mère , Luciano son frère de 21 ans (tous deux sans papiers), et deux frères et sœurs de 8 ans et 2 ans , de nationalité portugaise, et son beau père portugais.

Demain JLD , à Toulouse à 13 heures .



La décision du TA et l’annonce du très prochain vol pour son frère et elle ont poussé Camila à accepter la médiatisation de sa situation.



Nous devons faire reculer Valls et Cazeneuve , obtenir la libération de Camila et de son frère et la régularisation de la famille .

Camila doit faire sa rentrée dans sa classe, et obtenir ses papiers . Sa vie est ici, avec sa famille, ses camarades et son compagnon Nicolas , qui fait TOUT pour obtenir sa libération.



66 Préfecture des Pyrénées-Orientales

Téléphone : 04 68 51 66 66

Télécopie : 04 68 34 68 51

Préfète : Josiane CHEVALIER

josiane.chevalier@pyrenees-orientales.gouv.fr

Téléphone : 04 68 51 65 01

Secrétaire général : Pierre REGNAULT DE LA MOTHE

Téléphone : 04 68 51 66 01

Directeur de cabinet : Fabrice ROSAY
Directeur départemental interministériel de la cohésion sociale: Eric DOAT

Téléphone : 04 68 35 50 49

eric.doat@pyrenees-orientales.gouv.fr
Sous-préfet de Céret: Gilles GIULIANI





Les expulsions de familles déboutées de leur demande d’asile se multiplient : après la famille Babayan, la famille Topalli , La famille ADEMI, d’origine albanaise, arrivée en France en avril 2010 et résidant sur Villefranche/Saône, 4 enfants dont 2 scolarisés (7 ans, 4 ans, 2 ans, 1 an) a été EXPULSEE en express vers le Kosovo le 4 septembre vers le Kosovo.

Dépasser les sinistres records de Sarkozy ? Voilà un domaine où ce gouvernement risque hélas de réussir.



Là où les décisions d'expulsion se prennent

Elysée :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr

Matignon:
57 Rue de Varenne
75007 Paris
Téléphone: 01 42 75 80 00
Premier ministre: Manuel VALLS
premier-ministre@pm.gouv.fr
Directrice de cabinet: Véronique BEDAGUE-HAMILIUS
Chef de cabinet: Sébastien GROS
Cheffe de cabinet adjointe: Stéphanie BES
Conseiller: Yves COLMOU

Ministère de l’Intérieur :
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet),
Fax: 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
Secrétaire général: Michel LALANDE
michel.lalande@interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet: Thierry MORVAN: eric.morvan@interieur.gouv.fr et Pierre-Antoine MOLINA: pierre-antoine.molina@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet: Gabriel KUNDE: gabriel.kunde@interieur.gouv.fr et sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration: Raphael SODINI: raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Directrice de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité à la direction générale des étrangers en France: Muriel NGUYEN: muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
Directeur général des étrangers en France: Benoit BROCART benoit.brocart@interieur.gouv.fr
Directeur général de la sécurité intérieur (DGSI): Patrick CALVAR
patrick.calvar@interieur.gouv.fr


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Tue 9 Sep - 11:07

rESF wrote:


M. Symphorien BILOLO NGINDU, malade et père de famille de 2 enfants ne doit pas subir le même sort qu'Abdelhak GORADIA (mort durant son expulsion) ! Sa place est ici auprès de sa compagne et de ses enfants ! Nous demandons sa libération immédiate !!!



M. Symphorien BILOLO NGINDU, ressortissant de la République Démocratique du Congo, est un père de famille sans histoire qui a rejoint en France, en 2011, sa compagne en situation régulière qu’il a connue en Europe et leurs deux enfants :



-Chloe Perpetue BILOLO NGINDU née le 10/06/2010 à Argenteuil et scolarisée

à l’école maternelle Les Marlières à Vaujours (93)

-Sara BILOLO NGINDU née le 15/12/2012 en Belgique



Monsieur a deux autres filles issues d'une précédente union, nées et résidant en Russie. Avant son arrestation, M. Symphorien BILOLO NGINDU menait une vie paisible entouré de sa petite famille. C’est avec tristesse que sa fille Chloé a fait sa rentrée scolaire ce mardi 02 septembre sans son père qui était très impliqué dans son éducation et sa scolarité. Elle réclame son papa depuis son interpellation le 27/08/2014 suite à un contrôle d’identité.



Soucieux de régulariser sa situation administrative au regard du séjour, M. Symphorien BILOLO NGINDU, a entrepris différentes démarches auprès des services préfectoraux, la dernière auprès de la sous-préfecture du Raincy pour laquelle il s’est vu opposer en mars 2014 un refus de séjour accompagné d’une Obligation de Quitter le Territoire Français. C’est sur la base de cette mesure qu’il a été placé au centre de rétention du Mesnil Amelot (77) par le préfet de la Seine-Saint-Denis le 27/08/2014, en vue de son bannissement du territoire français.



Pourtant la cellule familiale qu’il forme avec sa compagne et ses deux enfants ne pourra se reconstruire hors de France eu égard au statut de sa compagne.



C’est pour cette raison que M. Symphorien BILOLO NGINDU refuse d’être séparé des siens.



Par ailleurs, Monsieur se plaint depuis plusieurs jours auprès de l’infirmière du centre de rétention administrative du Mesnil Amelot qu’il ne se sent pas bien. Suite à une tension artérielle anormalement élevée, un traitement lui a été administré mais sans amélioration. Des examens médicaux ont donc été réalisés et semblent confirmer un état de santé nécessitant des soins.



Nous ne nous résignerons pas à l’expulsion de ce père de famille, avec tous les risques que cela comporte, et nous demandons au préfet de la

Seine-Saint-Denis de procéder instamment à sa libération et à sa régularisation !



S’il n’est pas libéré dans les prochains jours, un rassemblement est prévu le samedi 13 septembre 2014 à 13H00 devant le centre de rétention administrative du Mesnil Amelot pour dire non au démembrement de cette famille et exiger l’arrêt des expulsions de celles et ceux qui ne demandent qu’à pouvoir vivre en paix et travailler ici , en France.



Tous les recours étant épuisés, le préfet de la Seine-Saint-Denis, peut à tout moment user de son pouvoir discrétionnaire et mettre fin à la rétention de Symphorien. Ainsi, nous éviterons un nouveau drame humain et la France en sortira grandie....

Contact RESF 93 sur ce dossier : Malika CHEMMAH 0665751742



Préfecture de la Seine-Saint-Denis :

Préfet : Philippe GALLI

pref-secretariat-prefet@seine-saint-denis.gouv.fr



Fax secrétariat préfet : 01 41 60 58 07

Secrétaire général : Hugues BESANCENOT

hugues.besancenot@seine-saint-denis.gouv.fr

Fax : 01 41 60 59 28



Directeur de cabinet : Jean-Marc SENATEUR

jean-marc.senateur@seine-saint-denis.pref.gouv.fr



Et là où se prennent les décisions :
Elysée :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr


Matignon :
57 Rue de Varenne
75007 Paris
Téléphone : 01 42 75 80 00
Premier ministre : Manuel VALLS
premier-ministre@pm.gouv.fr
Directrice de cabinet : Véronique BEDAGUE-HAMILIUS
Chef de cabinet : Sébastien GROS sebastien.gros@pm.gouv.fr
Cheffe de cabinet adjointe : Stéphanie BES
Conseiller : Yves COLMOU


Ministère de l’Intérieur :
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 49 27 49 27 (standard, demander le Cabinet),
Fax : 01 40 07 13 90 (Directeur de Cabinet)
E-mail : bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr
Secrétaire général : Michel LALANDE
michel.lalande@interieur.gouv.fr
Directeur de cabinet : Thierry MORVAN : eric.morvan@interieur.gouv.fr et Pierre-Antoine MOLINA : pierre-antoine.molina@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet : Gabriel KUNDE : gabriel.kunde@interieur.gouv.fr et sec.chefcab@interieur.gouv.fr
Conseiller Immigration : Raphael SODINI : raphael.sodini@interieur.gouv.fr
Directrice de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité à la direction générale des étrangers en France : Muriel NGUYEN : muriel.nguyen@interieur.gouv.fr
Directeur général des étrangers en France : Benoit BROCART benoit.brocart@interieur.gouv.fr
Directeur général de la sécurité intérieur (DGSI) : Patrick CALVAR
patrick.calvar@interieur.gouv.fr


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur


Number of posts : 22812
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Tue 23 Sep - 12:39

resf wrote:


UN LYCEEN EN RETENTION !



Cheick Traoré est élève de troisième année CAP à l'EREA Edith Piaf (Paris 20°).

Arrivé de Côte d’Ivoire il y a quatre ans (il avait 16 ans), il a été pris en charge par l'Aide sociale à l'Enfance (ASE) an tant que Mineur isolé étranger (MIE). Mais en juin dernier, il était jeté à la rue, son contrat Jeune majeur n’ayant pas été renouvelé par l’ASE. On imagine sans peine la difficulté à rester élève dans ces conditions. C'est cependant le pari que lui son établissement ont fait, jusqu'à la catastrophe qu'a représenté son arrestation une dizaine de jours après la rentrée.

La suite est d'une affligeante banalité : maintien en rétention au Mesnil-Amelot, rejet de ses recours, présentation au consulat de Côte d’Ivoire pour obtenir un laissez-passer. Tous les recours ayant été épuisés, il peut désormais être mis à tout instant dans un avion.

C’est inacceptable. D'aucuns diront que Cheick Traore n’a pas eu un parcours scolaire rectiligne et sans bavures... Son histoire bousculée et la situation qui lui est faite y sont peut-être pour quelque chose ? Quoi qu’il en soit, cela relève de l’Education nationale, pas de la police aux frontières et ne saurait justifier un bannissement !

Cheick Traoré doit être libéré, en urgence. Il doit recevoir un titre de séjour qui lui permette de finir son CAP puis de travailler et de vivre normalement. Pour lui, parce qu’il vit ici depuis l’âge de 16 ans, qu’il y apprend un métier. Mais aussi pour le milieu scolaire, enseignants, personnel, parents et élèves qui ne sauraient admettre qu’un élève, quel qu’il soit, disparaisse du jour au lendemain simplement parce qu’il n’a pas les bons tampons sur les bons papiers. Si Cheick n'est pas libéré, les réactions d'indignation ne manqueront pas et on ne peut que s'en féliciter : que dirait-on d’enseignants ou de jeunes que de telles situations laisseraient indifférents ?

Il y a 15 jours, c’est bien la peur de la réaction des lycéens qui a obligé le ministre de l’Intérieur à bloquer l’expulsion de Camila, lycéenne Brésilienne de Santos Dumont (St-Cloud 92). Elle avait été arrêtée avec son frère lors d’un contrôle de police. Tous deux avaient été enfermés au CRA de Toulouse. Le samedi 6 septembre à 16h30, le tribunal validait leur placement en CRA. Tout était prêt pour une expulsion rapide : les billets Toulouse-Roissy et Roissy-Rio étaient pris pour eux et l’escorte policière. Mais, le samedi à 21h30, ils étaient libérés : entretemps les membres du cabinet du ministre chargés de ces tâches indignes, MM. Molina (ancien premier secrétaire de la fédération PS de la Drôme, la honte !) et Sodini, avaient entendu les protestations des syndicats lycéens UNL et FIDL, de l’UNEF, des syndicats de profs (CGT Educ et Sud-Educ), de la FCPE du 92 et du RESF. Et surtout, ils avaient appris qu’une mobilisation était prévue à la porte du lycée. Résultat, libération, et plus vite que ça ! Le jour même de son retour au lycée, Camila était prévenue par son proviseur que la préfecture de Nanterre l’avait appelé pour qu’il lui transmette un rendez-vous en urgence (trois jours plus tard, un record à Nanterre !). Rendez-vous d’où elle est ressortie avec une Autorisation provisoire de séjour qui devrait être suivie, selon toute vraisemblance, d’un titre de séjour quatre semaines plus tard.

Ce qui a été fait pour Camila doit l’être pour Cheick qui, lui aussi, doit être libéré et régularisé.

Il n’en demeure pas moins que la politique de ce gouvernement à l’égard des jeunes scolarisés est honteuse. On ne saurait se contenter de reculs ponctuels, la plupart du temps dus à la peur de mobilisations lycéennes. Puisque le gouvernement prépare une loi sur l’immigration, il doit y inclure une disposition accordant de droit à tout jeune scolarisé à sa majorité un titre de séjour pérenne, lui permettant d’étudier sereinement puis de travailler et de vivre. La loi doit changer !





Pour faire savoir ce que vous pensez de ces faits , pour exiger la libération et la régularisation de Cheick, pour demander que la loi change et que les lycéens sans papiers en reçoivent à leur majorité :

Elysée :
Secrétaire général : jean-pierre.jouyet@elysee.fr
Directrice de cabinet : sylvie.hubac@elysee.fr


Matignon :
Premier ministre : Manuel VALLS
premier-ministre@pm.gouv.fr
Chef de cabinet : Sébastien GROS sebastien.gros@pm.gouv.fr
Cheffe de cabinet adjointe : stephanie.bes@pm.gouv.fr



Ministère de l’Intérieur :
Cabinet du ministre,
Téléphone : 01 40 07 60 60 (standard, demander le Cabinet),
Directeur de cabinet : Thierry Lataste : thierry.lataste@interieur.gouv.fr

Directeur adjoint :Pierre-Antoine MOLINA : pierre-antoine.molina@interieur.gouv.fr
Chef de cabinet : Gabriel KUNDE : gabriel.kunde@interieur.gouv.fr

Conseiller Immigration : Raphael SODINI : raphael.sodini@interieur.gouv.fr







jean-pierre.jouyet@elysee.fr

sylvie.hubac@elysee.fr

premier-ministre@pm.gouv.fr

sebastien.gros@pm.gouv.fr

stephanie.bes@pm.gouv.fr

bernard.cazeneuve@interieur.gouv.fr

thierry.lataste@interieur.gouv.fr

gabriel.kunde@interieur.gouv.fr

pierre-antoine.molina@interieur.gouv.fr

raphael.sodini@interieur.gouv.fr




_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Today at 17:25

Back to top Go down
 
Sans papiers ( Tchétchénie et cie)
View previous topic View next topic Back to top 
Page 31 of 33Go to page : Previous  1 ... 17 ... 30, 31, 32, 33  Next
 Similar topics
-
» Chiens loups Tchécoslovaques
» [résolu]Antivir me signale sans arrêt que j'ai un virus quand j'utilise firefox
» transferer SANS FIL la video d'un pc sur une tv
» [Résolu] Clavier sans fil faisant des siennes...
» Question sur d-Link sans fil ?

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
LouiZeForum :: La Vie / Life :: I think / donc je suis-
Jump to: