LouiZeForum

3D vrml
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  3Dchats / forums3Dchats / forums  

Share | 
 

 Sans papiers ( Tchétchénie et cie)

Go down 
Go to page : Previous  1 ... 18 ... 32, 33, 34
AuthorMessage
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 12 Apr - 10:06

resf wrote:



1/ Elda MATWALA BISEWA, jeune congolaise (RDC) de 19 ans, sortie en 2014 de son pays avec l'aide d'une ONG pour éviter un enrôlement d'enfant-soldat, prise en charge par l'ASE du Haut-Rhin depuis 2014, est en rétention depuis le 4 mars 2017 au CRA du Mesnil Amelot

Expulsion prévue ce jeudi 13 avril.

Lycéenne sans histoire, Elda a obtenu un CAP ATMCF (Assistant technique en milieux familial et collectif), avec une moyenne de 12,75. Elle prépare actuellement la formation d'Auxiliaire de vie au Lycée Blaise Pascal de Colmar. Elle est en Contrat jeune majeur avec l'ASE jusqu'au mois de juillet.

Lors de sa demande de régularisation, il a été constaté qu'une première demande de visa avait été faite avec ses empreintes en 2008 sous un autre nom (VISABIO). Une Obligation de quitter le territoire lui a été délivrée, confirmée après recours.

Arrêtée à Besançon, elle a été placée en rétention au CRA de Metz le 4 mars, elle refuse une première tentative d'expulsion, est transférée à l'hôpital à la suite d'un malaise. La Paf est venue l'y chercher pour l'amener au Mesnil Amelot.

Son lycée est en vacances, tous les recours sont épuisés. Elda, parfaitement francophone, diplômée dans un secteur porteur d'emploi, ne doit pas être expulsée. Une décision aussi injuste n'apportera de voix ni à la droite, ni à l'extrême droite. Jusqu'où un tel aveuglement va-t-il entraîner ce gouvernement ?




Préfet du Doubs : Rapahel Bartholt raphael.bartholt@doubs.gouv.fr

Secrétaire général : Jean-Philippe Setbon jean-philippe.setbon@doubs.gouv.fr

Directrice immigration : Marie France Barreaux marie-france.barreaux@doubs.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 13 Apr - 18:35

RESF wrote:
Elda MATWALA BISEWA, jeune congolaise (RDC) de 19 ans, en rétention depuis le 4 mars 2017, libérée ce matin 13 avril du CRA du Mesnil Amelot, par la cour d'appel du Juge des libertés.

La forte mobilisation autour de sa situation a certainement pesé sur la décision du ministère de ne pas la conduire au vol pour Kinshasa programmé pour ce matin. Elle a donc été amenée au tribunal de Melun. Amenée à l'hôpital le plus proche à la suite d'un malaise, c'est là qu'elle a appris que la cour d'appel l'avait libérée. Elda est en route pour retrouver ses proches, elle fera sa rentrée dans une semaine. Il faut maintenant obtenir l'annulation de l'OQTF qui pèse toujours sur elle et sa régularisation.




Il faut sauver la famille Satellari ! Vol prévu pour l'Albanie vendredi 14 avril.




- signez la pétition http://resf.info/P3176 . 160 signatures depuis hier , on doit mieux faire ...


Ressortissants albanais d'origine égyptienne, Fatmir SATELLARI et ses deux fils, Kristjan, âgé de 23 ans, et Ledjon, 21 ans , scolarisé au Lycée Louis Blériot de Suresnes, seront expulsés vendredi 14 avril, en Albanie, si rien n'est fait pour arrêter une décision qui les envoie très certainement vers les violences et peut-être la mort.

Ils ont été placés en rétention au Centre du Mesnil Amelot le 20/03/2017 par la préfecture du 95 sur la base d'une OQTF du 16/03/2016 qu'ils avaient contestée avant le placement en rétention. Expulsés, ils laisseront Rudina Satellari, la mère, et leur fils plus jeune, Arjan, 12 ans, scolarisé en 4ème au Collège Jacqueline Auriol de Boulogne Billancourt, dans la détresse et l'angoisse.

Cette famille a subi violences et agressions dans son pays en raison de ses origines. Elle fait en effet l’objet de deux vendettas. Le premier litige est un conflit foncier (confiscation de terres, restitution, plaintes et représailles successives se soldant par la mort de deux hommes de la famille) impliquant depuis 1993 la famille de son épouse(famille RABUSHJA). Malgré la décision de justice favorable en 2012 à la famille RABUSHA, le conflit n'est pas éteint.

La seconde vendetta est née de l’histoire d’amour entre Kristjan SATELLARI (fils aîné de Fatmir) avec une jeune albanaise, Kristina. La famille de Kristina s’y est opposée en raison des origines égyptiennes de Kristjan et lui ont interdit de le voir.

Le 27 juillet 2012, Kristjan « enlevait » sa petite amie (consentante !). Le 30 juillet, la jeune fille était ramenée de force chez elle par ses parents tandis que Kristjan était violemment battu. Enfermée chez elle, Kristina se suicidait le 4 août 2012. Kristjan tentait à son tour de mettre fin à ses jours et devait être hospitalisé. Les violences entre les deux familles se sont poursuivies,

Kristjan tabassé, et laissé pour mort. Son père, Fatmir SATELLARI, le défendant au cours d'une violente bagarre était aussi hospitalisé.

Ses agresseurs arrêtés par la police…ont été libérés trois jours plus tard.

Ne supportant plus cette succession de violences, Rudina SATELLARI et ses trois enfants ont quitté l'Albanie le 4 mars 2013. Fatmir les rejoignait en France le 16 mai suivant.

Les violences n'ont pas pour autant cessé en Albanie, l'oncle paternel de Kristjan qui occupait l’ancien domicile de SATELLARI était à son tour violemment agressé par les membres de la famille de la jeune fille décédée.

En dépit des très nombreuses pièces versées au dossier (certificats médicaux, témoignages, article de presse), l’asile a été refusé à la famille SATELLARI, comme il l’est à 80% des demandeurs.

Leur expulsion est programmée pour vendredi 14 avril, dans un pays où la pratique de la vendetta est en constante expansion, s'étendant à la famille élargie, une pratique que reconnaît paradoxalement l'OFPRA dans son rapport de mission en 2014 « Un sang pour un sang » https://ofpra.gouv.fr/sites/default/files/atoms/files/rapport_de_mission_albanie_2014.pdf




Renvoyés en Albanie Kristjan et sa famille sont en danger. Ils doivent être protégés et obtenir le droit de vivre sereinement dans ce pays et y reconstruire leur vie.

Le cabinet du Premier Ministre et de la ministre de l'Education sont alertés, aidons les à peser dans le sens de l'humanité.




Préfecture de police de Paris, Préfet Michel Cadot

Fax direction de la police générale : 01 53 71 57 10

Prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr




Pour faire savoir ce qu’on pense là où se prennent les décisions :

jean-pierre.jouyet@elysee.fr Secrétaire général Elysée

premier-ministre@pm.gouv.fr Matignon

patrick.strzoda@pm.gouv.fr Dircab Matignon Ex-Dircab Matignon

julie.burguburu@pm.gouv.fr Dircab adjointe Matignon, ex-Dircab adjointe Intérieur

magali.charbonneau@pm.gouv.fr Conseillère Matignon ex-conseillère immigration Intérieur

jean-luc.nevache@interieur.gouv.fr Dircab Intérieur

emmanuel.cayron@interieur.gouv.fr Conseiller immigration

sec.immigration@interieur.gouv.fr

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr





_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sat 15 Apr - 22:27







Alain Dumenieu sur Facebook  · 13 avril, 11:19:
"mes pelles , mes fosses , mes mains , et encore de la terre " ..putain je me la passe en boucle depuis hier !! Smile bravo !


Guénaël Beschi..  13 avril, 11:34
Merci Alain, je sais que tu es sensible à mon travail.
Pour information je viens tout juste de remettre à jour mon site internet , il est bien plus complet aujourd'hui.
J 'ai mis des textes ( dont le tient et celui de Jean Yves, merci encore!) et des animations .


Alain Dumenieu  13 avril, 11:48
ah ! houlà ! ok je vais aller voir ! je crois pas pouvoir aller à Paris en mai juin , c'est con.
Pour faire un jeu de mot à la con , ouais la vidéo est "brute de décoffrage" , j'adore Smile


Alain Dumenieu
bon j'ai lu les textes , c'est bien , ça se recoupe bien.
Tu as mis la citation de Beuys , ahah , là on se sépare un peu, mais c'est pas grave , j'adore ton boulot .
Je te souhaite bon succès pour cette expo ( et les autres à venir) ,
les gens verront que c'est profond , c'est tellement évident.

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 17 Apr - 10:59

la difficulté à penser le lien entre art et biographie
(qui fait l'objet d'un sujet nouveau ici).



Qui est l'homme à la pelle ? from Guenael Beschi on Vimeo.




la difficulté à penser le lien entre art et biographie
(qui fait l'objet d'un sujet nouveau ici).

oui c'est une vraie question et par exemple ,
concernant Beschi,
j'étais toujours géné à lui parler de son passé de fossoyeur -laboureur.Et de sembler le rabattre là-dessus.
Je me disais que ça venait pas très subtilment de mon marxisme en kit.
Et j'étais toujours tenté de le voir comme le "fils de prolos qui est monté aux Beaux-Arts à paris" !
Je pouvais pas décemen le rabattre là dessus , mais bien sûr je m'y reconnaisssais.

Eh bien c'est marrant de voir comme lui-même joue de ça , avec ça , "artiste fossoyeur"..
"dans quelques instants , je vais vous parler d'un homme qui a entérré des centaines de personnes"


https://vimeo.com/212387144

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 20 Apr - 15:18

RESF wrote:
Il faut sauver la famille Satellari ! Deuxième tentative d'expulsion prévue pour l'Albanie vendredi 21 avril semble t-il à 7 h du matin
Hier 19 avril, Fatmir SATELLARI et ses deux fils, Kristjan, âgé de 23 ans, et Ledjon, 21 ans, scolarisé au Lycée Louis Blériot de Suresnes, ont été maintenus en rétention lors de leur deuxième passage devant un juge de la Liberté et de la détention.
L'exécution de leur expulsion a été programmée dans les 48 heures : le vol est programmé pour le vendredi 21 avril
Le 14 avril, ils ont pu refuser leur embarquement, c'était la première tentative.
Les tentatives suivantes, ce fut le cas pour Brahima Tounkara, père malien dans une situation identique en mars 2017, sont nettement plus musclées : menottée, la personne est ligotée et bâillonnée, montée comme un paquet dans l'avion. Souvent tabassée. Des pratiques inacceptables.

http://www.gettingthevoiceout.org/videos-dexpulsions-par-avions-de-personnes-dites-sans-papiers/
Ne laissons pas faire. Ce gouvernement est dans ses cartons, et vit ses derniers jours.
Il faut provoquer un sursaut d'humanité et de conscience morale chez ceux qui décident et appliquent cette politique odieuse. Il faut empêcher l'expulsion des Satellari.




Ressortissants albanais d'origine rom, Fatmir SATELLARI et ses deux fils, Kristjan, âgé de 23 ans, et Ledjon, 21 ans, scolarisé au Lycée Louis Blériot de Suresnes, seront expulsés vendredi 21 avril, en Albanie, si rien n'est fait pour arrêter une décision qui les envoie très certainement vers les violences et peut-être la mort.
Ils ont été placés en rétention au Centre du Mesnil Amelot le 20/03/2017 sur la base d'une OQTF du 16/03/2016 qu'ils avaient contestée avant le placement en rétention. Expulsés, ils laisseront Rudina Satellari, la mère, et leur fils plus jeune, Arjan, 12 ans, scolarisé en 4ème au Collège Jacqueline Auriol de Boulogne Billancourt, dans la détresse et l'angoisse.
Cette famille a subi violences et agressions dans son pays en raison de ses origines rom. Elle a subi deux vendettas loin d'être éteintes. Le premier litige est un conflit foncier (confiscation de terres, restitution, plaintes et représailles successives se soldant par la mort de deux hommes de la famille) impliquant depuis 1993 la famille de son épouse (famille RABUSHJA). Malgré la décision de justice favorable en 2012 à la famille RABUSHA, le conflit reste latent.
La seconde vendetta est née de l’histoire d’amour entre Kristjan SATELLARI (fils aîné de Fatmir) avec une jeune albanaise, Kristina. La famille de Kristina s’y est opposée en raison des origines égyptiennes de Kristjan et lui ont interdit de le voir. La jeune fille s'est suicidée, Le jeune homme a tenté de faire de même , puis, sauvé, a été l'objet de violences, tabassé, laissé pour mort, le père aussi.
Les agresseurs arrêtés par la police…ont été libérés trois jours plus tard.
Ne supportant plus cette succession de violences, Rudina SATELLARI et ses trois enfants ont quitté l'Albanie le 4 mars 2013. Fatmir les rejoignait en France le 16 mai suivant. Peu de temps après, l'oncle paternel était à son tour violemment agressé par les membres de la famille de la jeune fille décédée.
En dépit des très nombreuses pièces versées au dossier (certificats médicaux, témoignages, article de presse), l’asile a été refusé à la famille SATELLARI, comme il l’est à 80% des demandeurs.
Leur expulsion est programmée pour vendredi 14 avril, dans un pays où la pratique de la vendetta est en constante expansion, s'étendant à la famille élargie, une pratique que reconnaît paradoxalement l'OFPRA dans son rapport de mission en 2014 « Un sang pour un sang » https://ofpra.gouv.fr/sites/default/files/atoms/files/rapport_de_mission_albanie_2014.pdf


S'ils sont renvoyés en Albanie Kristjan et sa famille savent qu'ils risquent de retrouver les même persécutions.Ils doivent être protégés et obtenir le droit de vivre sereinement dans ce pays et y reconstruire leur vie.
Le cabinet du Premier Ministre et de la ministre de l'Education sont au courant, aidons les à peser dans le sens de l'humanité.


Prefecture de police de Paris, Préfet Michel Cadot
Fax direction de la police générale : 01 53 71 57 10
Prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr


Pour faire savoir ce qu’on pense là où se prennent les décisions :
jean-pierre.jouyet@elysee.fr Secrétaire général Elysée
premier-ministre@pm.gouv.fr Matignon
patrick.strzoda@pm.gouv.fr Dircab Matignon Ex-Dircab Intérieur
julie.burguburu@pm.gouv.fr Dircab adjointe Matignon, ex-Dircab adjointe Intérieur
magali.charbonneau@pm.gouv.fr Conseillère Matignon ex-conseillère immigration Intérieur
jean-luc.nevache@interieur.gouv.fr Dircab Intérieur
emmanuel.cayron@interieur.gouv.fr Conseiller immigration
sec.immigration@interieur.gouv.fr
sec.dircabadj@interieur.gouv.fr




, - signez la pétition http://resf.info/P3176 .

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 10 May - 12:27

RESF wrote:
HAFIZULLAH, 22 ANS, RENVOYE EN AFGHANISTAN VIA LA NORVEGE

Pour demander la libération d’Hafizullah qui va être expulsé en Afghanistan via la Norvège, merci de faxer, mailer à la préfecture de la Lozère. Vous pouvez utiliser le texte ci-dessous :

Hafizullah, jeune Afghan de 22 ans, menacé d'expulsion vers l'Afghanistan

Hafizullah, assigné à résidence à Marvejols, Lozère, a été arrêté déloyalement lors d’un pointage obligatoire à la gendarmerie, et emmené au centre de rétention de Lyon.

La France va l’expulser vers la Norvège car il y avait fait une demande d’asile.

Elle avait été rejetée.

Terrorisé à l'idée d'être expulsé vers son pays d'origine, par la Norvège qui a déjà expulsé 577 Afghans depuis février 2016, Hafizullah est venu demander la protection de la France qui ne considère pas l’Afghanistan comme un pays sûr.

En 2015, Hafizullah avait fui l’Afghanistan après l'assassinat de son père par les talibans. Sa vie est en danger dans ce pays toujours en guerre.

Je refuse qu’Hafizullah SAFI soit expulsé vers la Norvège, puis l’Afghanistan.

Je demande qu’il soit libéré et puisse déposer une demande d'asile en France.

Cabinet du préfet

Fax 04 66 49 17 23

Préfet - Hervé Malherbe

herve.malherbe@lozere.pref.gouv.fr

Secrétaire général - Thierry Olivier

thierry.olivier@lozere.pref.gouv.fr

Fax 04 66 49 03 17

Directrice des services du cabinet - Nadine Monteil nadine.monteil@lozere.pref.gouv.fr

Service des étrangers

Fax 04 66 49 67 22

courrier@lozere.pref.gouv.fr

Chef du bureau des titres et de la circulation – Évelyne Boukera

evelyne.boukera@lozere.pref.gouv.fr

Fax 04 66 49 67 22

Et, pour faire savoir ce qu’on pense là où se prennent les décisions :
jean-pierre.jouyet@elysee.fr Secrétaire général Elysée
premier-ministre@pm.gouv.fr Matignon
patrick.strzoda@pm.gouv.fr Dircab Matignon Ex-Dircab Matignon
julie.burguburu@pm.gouv.fr Dircab adjointe Matignon, ex-Dircab adjointe Intérieur
magali.charbonneau@pm.gouv.fr Conseillère Matignon ex-conseillère immigration Intérieur
jean-luc.nevache@interieur.gouv.fr Dircab Intérieur
emmanuel.cayron@interieur.gouv.fr Conseiller immigration
sec.immigration@interieur.gouv.fr
sec.dircabadj@interieur.gouv.fr




_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 7 Jun - 10:32

resf wrote:
Hafizullah Safi avait quitté l’Afghanistan en 2015. Dès le début de son voyage, en Iran, la police lui avait tiré dessus avec une Kalachnikov (il a depuis un problème au genou). Après 7 mois de peurs et de longs jours de marche, il avait réussi à mettre quelque 8000 km entre lui et les talibans qui ont égorgé son père.

Hébergé en Lozère, au CAO de Marvejols, il était sous procédure Dublin pour la Norvège.
Alors qu'après 2 années d’errances et d’angoisses, il avait besoin d’être entouré et aidé pour surmonter ses traumatismes et reconstruire une nouvelle vie, le 9 mai, Hafizullah Safi a été arrêté à la gendarmerie, lors d'un pointage auquel il était astreint, et emmené au centre de rétention de Lyon.

Le 10 mai, la France l'a expulsé vers la Norvège.

Le 1er juin, suite à l'attentat du 31 mai à Kaboul - qui a fait au moins 150 morts et 400 blessés -, l'Allemagne a annoncé qu'elle suspendait les expulsions vers l'Afghanistan.

Le 3 juin, la Norvège, qui contrairement à la France considère l’Afghanistan comme un pays sûr, a expulsé Hafizullah Safi à Kaboul.

Depuis dimanche 4 juin, Hafizullah Safi est en contact avec ses amis à Marvejols : il est terrorisé, en pleurs, et appelle à l'aide : « J’ai très peur. Je ne peux pas sortir. Il y a des explosions et des gens tués. Je ne peux rester dans cette maison que deux semaines, et après je dois partir. Je ne peux pas prendre contact avec ma famille, je ne sais pas où ils sont, je n’ai personne ici. »

Nous sommes atterrés et révoltés qu'Hafizullah Safi, qui avait trouvé refuge en Lozère, « Terre d'accueil », où la population l’avait accueilli avec humanité, ait pu être expulsé en Afghanistan où sa vie est en danger, la situation se dégradant de jour en jour, notamment à Kaboul.

Nous refusons d’être complices d’un meurtre et nous demandons que tout soit mis en œuvre pour organiser son retour en France.

Nous demandons aux autorités françaises de prendre leurs responsabilités, pour éviter un épilogue tragique à la longue errance d'Hafizullah Safi, et aux hommes politiques de tous bords de faire la preuve de leur humanisme en œuvrant à son rapatriement en France.

Nous demandons que le consulat de France à Kaboul délivre en urgence un visa à Hafizullah Safi.

Pour dire aux responsables de ces faits odieux ce que nous pensons de leur soi-disant renouveau politique et exiger le retour d’Hafizullah Safi

A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’immigration et de l’identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda ;

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr




_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 12 Jun - 16:09

[quote="resf"]Djelil, 15 ans et 8 mois, toujours enfermé au CRA Saint-Exupéry

La photo de Djelil : http://resf.info/article55040.html

Un « Juge des Libertés » est-il compétent pour traiter de l’âge des personnes qui le sollicitent ? C’est cette étrange question qu’a commencé par poser vendredi la JLD devant Djelil GUIGMA, 15 ans et 8 mois. Comme si une des premières libertés à faire respecter pour elle n’était pas celle pour un mineur ou présumé tel, de ne pas se faire enfermer dans un centre de rétention !

Réflexion faite, elle a décidé que Djelil devait rester au centre de rétention parce qu’il n’apportait pas la preuve de sa minorité.

Mais qu’apporte donc le Préfet du Rhône comme preuves de la supposée majorité de Djelil ?

- Un tampon ne serait pas bon sur son acte de naissance selon son service de la fraude documentaire. Pareil argument est ridicule quand tout le monde sait, l’Etat français le premier, que l’état civil de la Côte d’Ivoire d’où vient Djelil est sinistré. L’UNICEF France finance actuellement pour 4 millions d’euros un programme en cours visant à faire enregistrer environ 2, 8 millions d’enfants de Côte d’Ivoire non enregistrés à l’état civil. Sans compter que Djelil n’a pas la nationalité ivoirienne, ses parents étant venus du Burkina…

Dans ces conditions, chercher des poux dans la tête d’un acte de naissance ivoirien pour confondre un jeune que personne n’a aidé à chercher d’autres preuves de son identité, c’est le summum de l’hypocrisie.

- Restent les tests osseux ! 17 ans au poignet, 17 ans aux dents, 21 ans à la clavicule, et même pas la mention habituelle de « minorité exclue », voilà ce qui sert de preuve de majorité au Préfet et ce que reprend la juge pour justifier qu’il soit privé de liberté.

Sous Macron, comme sous Hollande, la chasse aux mineurs isolés étrangers qui arrivent en France reste donc un moyen privilégié de l’Etat pour repousser l’étranger au-delà de ses frontières. Elle prend des formes de plus en plus arbitraires et cruelles. C’est en Italie que le Préfet prétend renvoyer Djelil sous prétexte qu’il y est passé en premier. Déjà à Vintimille et à Nice, la police fait barrage au passage des migrants. A Lyon, le tri continue, et Djelil devrait être repoussé vers l’Italie avec une interdiction de retour de 18 mois. C’est à croire qu’aux yeux des autorités il eût mieux valu qu’il meure en Libye sous les coups de ses geôliers, ou qu’il reste noyé en Méditerranée ;

Protestez auprès du Préfet du Rhône contre la cruauté de la politique migratoire qu’il applique avec zèle !

Réclamez la libération de Djelil, l’annulation de son OQTF, la poursuite effective d’une vraie prise en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance, une assistance éducative à laquelle il a droit en tant que mineur isolé !

Préfet du Rhône

henri-michel.comet@rhone.pref.gouv.fr,
pref-sg-pref69@rhone.gouv.fr

jeremy.soucier@rhone.gouv.fr



A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’immigration et de l’identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda ;

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sun 25 Jun - 10:43

resf wrote:
Les J.O. à Paris ? Davit expulsé à Erevan

Davit Kosakyan est en France, à EPERNAY depuis 4 ans. Sportif de haut niveau (arts martiaux : judo et MMA(mixed martial arts), il vivait avec sa famille en Russie où il a été victime d'oppression, de chantage, de coups, blessures physiques et morales. Il a fui et est arrivé en France en septembre 2013, plus précisément à Epernay dans la Marne. Ses demandes d'asile n'ont pas abouti et tous les recours ont été épuisés !

Courageux, très sociable, dès son arrivée à Epernay, Davit a été un exemple d'intégration. Il a œuvré en tant que bénévole au club de lutte d'Epernay et est devenu entraîneur après avoir suivi l'intégralité des parcours de formation. Après un service civique au sein du club, il a demandé une régularisation par le travail pour un CDI à temps plein (il avait une offre d'emploi comme chauffeur, un métier qu'il exerçait en Russie). La Préfecture a refusé la régularisation par le travail et l'a assigné plus de deux mois à résidence ! Davit a signé tous les jours au commissariat, jusqu'au dernier jour. Le lendemain, la police lui a remis une exécution de l'OQTF l'invitant à se rendre au Commissariat de police d'Epernay, avec ses bagages, le 27 juin à 9 heures, afin d'être conduit ensuite à Roissy pour un embarquement sur vol commercial Air France en à destination d'Erevan , un pays où il ne vit plus depuis des années.

L'invitation est courtoise, c'est l'humanité du Président Macron ! la suite annonce la répression : « en cas de soustraction à l'OQTF, vous serez passible d'un an d'emprisonnement et de 3750 € d'amende. C'est la fermeté du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb. Pour info, les expulsés vers l'Arménie, se retrouvent souvent en prison à leur arrivée à Erevan !

Samedi 24 juin, plus de 50 personnes se sont mobilisées pour soutenir Davit, une mobilisation que la presse a relayée.

Une nouvelle mobilisation est prévue pour mardi . Un recours a été déposé à la cour d'appel de Nancy.

Nombre de responsables politiques, parmi lesquels le Président de la République, tentent de ranimer la flamme olympique dans l'esprit des citoyens. Une manière très concrète serait de reconnaître le droit à vivre ici de ceux qui comme Davit Kosakyan savent faire partager leur esprit sportif et leurs talents.

Pour faire connaître votre opinion :

Préfet de la Marne : Denis CONUS denis.conus@marne.gouv.fr

Te l : 03 26 26 10 10 Fax : 03 26 26 10 23

Dir Cab : Corinne SIMON Corinne.simon@marne.gouv.fr

Tel : 03 26 26 10 10 Fax 03 26 26 11 98

Secrétaire Général : Denis GAUDIN denis.gaudin@marne.gouv.fr

Tel : 03 26 26 11 32 Fax : 03 26 26 11 33



A l’Elysée, Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon, pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Thu 29 Jun - 10:12

RESF wrote:
Da Costa MALONGUI, Angolais arrivé mineur en France en 2009, pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance de la Somme, il a obtenu un diplôme de maçon-couvreur. Le patron chez qui il était en apprentissage tient à l’embaucher (il faisait chaque jour le trajet Amiens-Paris pour travailler). Refus de la préfecture. Contrôlé gare du Nord, mis en rétention au CRA de Vincennes, il doit être monté de force dans un avion pour Luanda ce soir à 22 heures, abandonnant sans ressources sa femme et ses deux enfants, Jenovie 4 ans et Enzo 2 ans.

Il ne reste que quelques heures pour rappeler qu’il faut choisir entre les grands mots du président de la République et la politique (aussi odieuse que celle de ses prédécesseur) de son ministre de l’Intérieur.





A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

01 40 07 60 60 demander le conseiller de permanence

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 17 Jul - 11:26

RESF wrote:
Huiling CAO, mère d’une fillette de 10 ans et enceinte de quatre mois encore menacée d’expulsion vers la Chine.

Ci-dessous la lettre que le cinéaste Laurent Cantet adresse au ministre de l’Intérieur. Chacun peut s’en inspirer pour faire savoir aux responsables ce qu’il/elle pense de la politique de Jupiter.

Décision ultra rapide ?

Adresses auxquelles envoyer les (nombreux !) mails.





A l’attention de Monsieur Gérard Collomb

Ministre de l’Intérieur.

Monsieur Le Ministre,

Je suis réalisateur, membre du Comité des Cinéaste pour les Sans-papiers et du Réseau Education sans Frontière. Je m’adresse à vous pour attirer votre attention sur le cas de Mme Huiling CAO, qui comme moi vit à Bagnolet.

Arrêtée le 28 juin 2017 sur son lieu de travail elle a été depuis lors retenue au Centre de rétention du Palais de Justice de Paris sur la base d’une OQTF prise le 14 septembre 2016 par le Préfet de Police suite au rejet de sa demande d’asile.

Ce matin, 14 juillet, Madame Cao a été conduite à l’aéroport pour être expulsée. Elle a refusé d’embarquer et a été reconduite en rétention. J’ai aussitôt tenté de joindre votre secrétariat qui devait me rappeler. N’ayant pas eu d’appel, je prends la liberté de vous contacter personnellement.

Madame Cao est la mère d’une fillette de 10 ans, Yizhen Chen, et est enceinte de bientôt 4 mois. Elle est passée plusieurs fois devant le juge des libertés et de la détention qui l’a maintenue en rétention refusant de prendre en compte sa vie familiale et sa grossesse. Une grossesse qui est d’ailleurs mise en danger par cette rétention, puisque depuis son arrestation, elle se plaint de douleurs au ventre. Au cours des deux semaines qu’elle a passées en centre de rétention, elle a perdu huit kilogrammes, et son état me semble assez alarmant.

Madame CAO est née le 21 mars 1985 en Chine. Elle et son mari sont arrivés en France en juin 2015 avec leur fille née le 15 décembre 2007. Ils vivent à Bagnolet et leur fille est scolarisée à l’école Langevin de Bagnolet depuis 2 ans, en CE2 après une année de classe d’accueil, ce qui prouve une très bonne intégration et l’investissement de ses parents dans sa scolarité. La petite Yizhen est inscrite pour l’an prochain dans la même école. Elle est très attachée à sa mère sans qui elle ne peut s’imaginer grandir. L’expulsion de Mme CAO porterait donc gravement atteinte au respect de la vie privée et familiale et à « l’intérêt supérieur de l’enfant ».

Cette histoire est malheureusement trop représentative du peu d’humanité avec laquelle sont traités les sans papiers sur notre territoire et a éveillé un écœurement ainsi qu’un mouvement de solidarité tant à l’échelle de la ville que parmi les réalisateurs au nom desquels je m’adresse à vous.

Un geste de votre part pour éviter ce nouveau drame vous honorerait grandement. Au nom de cette enfant qui, séparée de sa mère, vit dans l’attente et l’angoisse, en celui de l’enfant qui va naître , en celui aussi d’un mari désespéré, je vous prie de bien vouloir empêcher l’expulsion de Madame Cao et d'abroger l’Obligation de Quitter le Territoire Français prise à son encontre.

Je me tiens bien évidemment à votre disposition pour vous fournir de plus amples d’informations.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’expression de mes sentiments distingués.

Laurent Cantet


A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 24 Jul - 16:36

LIBERTE POUR Mme CAO

Après une tentative de suicide vendredi 21 juillet, Huilin CAO a été conduite en urgence à l’hôpital et soignée. Le soir même elle était ramenée au CRA dans l’ile de la Cité à Paris.

Cette jeune femme chinoise sans papiers de 32 ans, mère d’une fillette de 10 ans, est enceinte de 4 mois. Arrêtée le 28 juin elle est depuis enfermée au centre de rétention (CRA) dans l’ile de la Cité. Elle a perdu 8 kilos.

Se laisser expulser en Chine serait pour elle abandonner son compagnon, rendre sa fille de 10 ans quasi-orpheline de mère et son enfant à naître quasi-orphelin de père.

La politique de brute enveloppée dans des discours grandiloquents, ça suffit ! Liberté et régularisation pour Mme CAO et sa famille !

Pour faire savoir aux responsables ce que vous pensez d’eux et de leur inhumanité :

A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur





--------------------------------------------------------------------------------


_______________________________________________
Resf.info@rezo.net - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/resf

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sat 29 Jul - 12:35

resf wrote:
1) SUITE : Mme Huiling CAO, jeune femme chinoise, mère d’une petite fille et enceinte de 4 mois qui avait fait une tentative de suicide, sauvée puis ramenée au CRA a finalement été libérée suite aux multiples protestations contre tant d’inhumanité (celles de personnalités mais aussi des centaines de mails adressés aux responsables). Mais elle est assignée à résidence et doit pointer au commissariat deux fois par semaine pendant 45 jours. Il faut continuer à protester, seul moyen d’empêcher son arrestation et son expulsion.



2) LIBEREZ GARIK KHACHATRYAN

Garik Khachatryan est au Centre de Rétention Administrative de Lyon Saint-Exupéry depuis le 5 juillet.

Dans son pays, l’Arménie, Monsieur Khachatryan était membre du parti « Héritage », cet engagement a provoqué son incarcération au cours de laquelle il a été victime de violences.

Alors qu’il menait une vie aisée et avait une bonne situation professionnelle, il a dû fuir avec sa compagne et leur petite fille, choisissant refuge dans notre pays. Les séquelles des sévices qu’il a subis ont rendu nécessaire de longs soins médicaux encore en cours auprès d’un C.M.P, ce dont peuvent attester les autorités médicales et sanitaires.

Dans la nuit du 21 au 22 juillet, il a été informé qu’il serait contraint d’embarquer trois heures plus tard. Il a tenté de mettre fin à ses jours.
Les associations qui soutiennent Garik Kachatryan et sa famille sont très inquiètes ; la rétention de Garik dégrade son état psychologique déjà fragile, la situation de sa femme et de sa fille sont très pénibles, et en cas de renvoi en Arménie les risques encourus sont alarmants.

Ce samedi 22 juillet, une centaine de personne se sont réunies, place des Cordeliers à Annonay, sous des trombes d’eau, pour exprimer leur inquiétude.



Pour faire savoir aux responsables ce que vous pensez d’eux et de leur politique de brute :

Préfet de Privas (Ardèche)

alain.triolle@ardeche.gouv.fr

A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur


_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 2 Aug - 0:11

RESF wrote:
La situation dans la vallée de la Roy devient proprement intolérable : expulsions illégales de demandeurs d'asile et de mineurs, violences, arrestations arbitraires et répression à l'encontre de de celles et ceux qui protestent et fournissent les secours les plus élémentaires aux migrants. Le CP publié par Cédric Herrou et la vidéo du Collectif Roy Solidaire (CRS) en apportent des preuves révoltantes.

Pour faire savoir ce que vous en pensez à ceux qui ordonnent de tels gestes aux policiers, les adresses mails ci-dessous.

Communiqué de Cédric Herrou et vidéo à voir et à diffuser absolument

LA VIDEO EST EN LIGNE

"FESTIVAL DU DROIT D'ASILE DE CANNES"

https://youtu.be/AHF2BwFsb5o



Lundi 24 Juillet Cédric Herrou a été mis en garde à vue puis mis en examen pour « aide à l'entrée et a la circulation de personnes en situation irrégulière » alors qu'il suivait des demandeurs d'asile comme en train jusqu'en gare de Cannes afin d'être témoin d’éventuelles interpellations illégales et violations de leur droit.

Le collectif CRS dont fait partie Cédric avait pour projet de réaliser un film documentaire retraçant le parcours chaotique d'un demandeur d'asile dans les Alpes-Maritimes.

Ce projet a du être précipité à cause de l'arrestation de Cédric. Le présent film a été tourné en caméra cachée avec des téléphones portables et des caméras professionnelles.

Il démontre les violations des droits des demandeurs d'asile qui se sont vues interpeller et reconduits à la frontière au mépris de leurs statut de demandeur d'asile, sans examen de leur demande, sans accès à des interprètes ni à leurs avocats.



Contact des grands humanistes qui ordonnent des actes odieux camouflés derrière des discours grandiloquents :



A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Sun 20 Aug - 10:09

resf wrote:
Deux fillettes en rétention : LIBERTÉ pour elles et leurs parents !

Depuis le 11 août, une famille albanaise est enfermée au centre de rétention du Mesnil Amelot : Anissa, 5 ans, Elisa, 1an ½, avec leurs parents, Albana ROSAJ, et Gezim NIKA, arrivés depuis juillet sur le territoire français, fuyant une vengeance familiale leur coupant tout moyen d’existence. Arrivés à Besançon, ils avaient entrepris les démarches nécessaires pour demander l'asile et obtenu un rendez-vous pour le 27 septembre prochain. Après deux nuits à la rue, les associations leur ont procuré une tente pour dormir dans un parc. C'est dans ces conditions qu'ils ont été arrêtés au petit matin, embarqués sans le moindre effet. On leur a donné un papier à signer, sans explications, c’était un consentement au retour. Depuis, ils sont enfermés en rétention. Les enfants, dans des habits donnés par l’infirmerie du CRA, traumatisées, ne dorment pas, les parents sont dévorés’inquiétude, lui en tongs, et sur les épaules une veste canadienne donnée au moment de l’arrestation par un soutien. Le Juge des Libertés, la Cour d'appel et pas plus le Tribunal Administratif de Melun n'ont donné droit à leur requête et leurs voies de recours sont aujourd'hui épuisées. Que font-ils du droit des enfants concernés ?

La famille a demandé l'asile le 16 août depuis le CRA mais la préfecture n'en tient pas compte et s'entête à vouloir les expulser ; un vol est annoncé le 21 août prochain, à 9h45.



Il y a un an, la France était condamnée par la CEDH pour des pratiques « dégradantes » à l'encontre des enfants enfermés en rétention. Plus de 80 000 personnes ont signé depuis juin 2017 la pétition initiée par la Cimade http://agir.lacimade.org/retention adressée au Président Macron pour que soit effectivement interdit l'enfermement des enfants en rétention.



Enfants de sans papiers, ils sont les premières victimes des politiques migratoires qui délibérément les privent de leurs droits fondamentaux . Comme ses prédécesseurs, ce gouvernement s'affranchit de toute humanité et du respect de l'intérêt supérieur de l'enfant, plaçant en priorité ce que le ministre de l'intérieur Gérard Collomb appelle le "problème fondamental" de la demande d'asile albanaise en France, et qu'il assure vouloir résoudre "dans les prochaines semaines (Le Figaro. 12 juillet 2017). « En 2016, 1 140 personnes y ont été renvoyées. Et j’ai donné des consignes aux préfets pour que ce mouvement soit accentué ». (6 août 2017).



Par tous les moyens possibles, y compris l'enfermement des enfants.



25 Préfecture du Doubs

Téléphone : 03 81 25 10 00

Fax : 03 81 83 21 82


prefecture@doubs.gouv.fr



Préfet du Doubs : Rapahel Bartholt raphael.bartholt@doubs.gouv.fr

Secrétaire général : Jean-Philippe Setbon jean-philippe.setbon@doubs.gouv.fr

Directrice immigration : Marie France Barreaux marie-france.barreaux@doubs.gouv.fr



A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda.

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 25 Sep - 20:56

RESF wrote:
Patrick, 20 ans, jeune majeur en centre de rétention à Lyon.

En France depuis 4 ans, arrivé mineur et pris en charge par l’ASE, puis rejeté pour cause de contestation de minorité, Patrick doit être libéré et pouvoir poursuivre sa formation.



Patrick NGUIMKEU né en1997, Camerounais, a été transféré au CRA St Exupéry, le 21 septembre, alors qu’il revenait à Montpellier où il vit.

Orphelin de père, fils unique d’une mère restée au Cameroun, il est entré en France en Novembre 2013 à 16 ans ½. Il a été pris en charge par le conseil départemental de la Haute Savoie et a intégré un CFA en boucherie.

Mais sa minorité a été contestée, il a subi un test osseux, et comme la plupart de ces jeunes , il est sorti du dispositif ASE avec une OQTF (Obligation de quitter le territoire français) le 28/12/2015. Décision confirmée en première instance, puis par la cour d'appel d'Annecy.

Arrivé à Montpellier en mars 2017, hébergé par une compatriote et accompagné par RESF 34, choqué d’avoir vu sa minorité contestée injustement, il a pu obtenir une reconstitution de son acte de naissance authentifié par décision du TGI de Bonabérié (Cameroun). Il a reçu l'ensemble de ces documents le 8 septembre dernier.

Nous commencions à monter, grâce à ces nouveaux éléments, un dossier de demande d'admission exceptionnelle au séjour, en nous appuyant également sur une promesse d'embauche en tant qu'apprenti par un boucher en Lozère, et une possibilité d'entrer dans un CFA, afin de lui permettre de finaliser le parcours professionnel non abouti alors qu'il était sous la tutelle du département de Haute Savoie.

C'est en revenant d'aller chercher les documents concernant sa tutelle et un certain nombre d'attestations en sa faveur qu'il a été contrôlé à la gare de Lyon Part-Dieu et envoyé au CRA St Exupéry, le 21 septembre 2017.

C’est un garçon, posé, sérieux, avec de vraies valeurs. Il souhaite plus que tout finaliser sa formation pour s’insérer dans le monde du travail en France et retrouver ainsi une vie stable et équilibrée, vie qu’il avait cru trouver à son arrivée sur le territoire, et qui a basculé compte tenu d’une erreur d’appréciation très préjudiciable pour son avenir de mineur et de jeune majeur.

Il faut donner enfin sa chance à Patrick !




Merci d’écrire au Préfet du Rhône (celui qui a délivré l’OQTF et décidé la mise en rétention) pour demander la libération de Patrick.



Henri Michel COMET, préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône

pref-secretariat-prefet@rhone.gouv.fr ou henri-michel.comet@rhone.pref.gouv.fr

04 78 60 49 38



Caroline GADOU, directrice de cabinet, sous-préfet,

pref-dircab-pref69@rhone.gouv.fr ou caroline.gadou@rhone.pref.gouv.fr

04 78 60 15 46



Xavier Inglebert, secrétaire général de la préfecture du Rhône

pref-sg-pref69@rhone.gouv.fr xavier.inglebert@rhone.pref.gouv.fr

04 72 61 60 86

Catherine Méric, directrice de la citoyenneté, de l’immigration et de l’intégration
catherine.meric@rhone.pref.gouv.fr Télécopie : 04 72 61 62 41

Et là où les décisions se prennent




A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 20 Oct - 15:56

resf wrote:
Correction : les coordonnées de la Préfecture de Paris :

pp-dpg-sdae-secretariat@interieur.gouv.fr


En avance sur leur plan Migrants, Macron et Collomb font le plein dans les centres de rétention . Qu'ils démembrent des familles, brisent l'avenir de jeunes courageux, ratissent large pour faire marcher la machine à expulser. Les vies brisées, ce n'est pas leur problème. C'est le nôtre, et de la société dans laquelle nous acceptons de vivre.

1/ Lyon-Montpellier : Patrick, 20 ans, en rétention depuis le 21 septembre, expulsable à tout moment.

En France depuis 4 ans, arrivé mineur et pris en charge par l’ASE, puis rejeté pour cause de contestation de minorité, Patrick était au moment de son arrestation en train de rassembler les documents lui permettant de déposer une demande de titre de séjour.

Il est en rétention depuis le 21 septembre et a déjà pu refuser une première fois son expulsion : il n'avait pas avec lui l'ensemble de ses affaires. Une militante de Montpellier les lui a apportées mercredi au CRA de Lyon-St Exupéry. Il a été informé d'un vol dans le courant de la semaine du 16 au 21 octobre. Les amis proches et militants lui ont donné un peu d'argent. pour qu'il puisse sortir libre de l'aéroport au Cameroun !

En effet, le consul du Cameroun a accordé le laisser passer pour l'expulsion sans s'être entretenu avec Patrick.

Il faut empêcher cette expulsion indigne. Un recours a été, malgré tout, introduit auprès de la Cour d'Appel contre la décision du TA qui confirmait la décision de l'ex-préfet de Lyon !



Patrick NGUIMKEU né en1997, Camerounais, a été transféré au CRA St Exupéry, alors qu’il revenait à Montpellier où il vit.

Orphelin de père, fils unique d’une mère restée au Cameroun, il est entré en France en Novembre 2013 à 16 ans ½. Il a été pris en charge par le conseil départemental de la Haute Savoie et a intégré un CFA en boucherie.

Mais sa minorité a été contestée, il a subi un test osseux, et comme la plupart de ces jeunes , il est sorti du dispositif ASE avec une OQTF (Obligation de quitter le territoire français) le 28/12/2015. Décision confirmée en première instance, puis par la cour d'appel d'Annecy.

Arrivé à Montpellier en mars 2017, hébergé par une compatriote et accompagné par RESF 34, choqué d’avoir vu sa minorité contestée injustement, il a pu obtenir une reconstitution de son acte de naissance authentifié par décision du TGI de Bonabérié (Cameroun). Il a reçu l'ensemble de ces documents le 8 septembre dernier.




Grâce à ces nouveaux éléments, il allait déposer un dossier de demande d'admission exceptionnelle au séjour, avec une promesse d'embauche en tant qu'apprenti par un boucher en Lozère, et une possibilité d'entrer dans un CFA, afin de lui permettre de finaliser le parcours professionnel non abouti alors qu'il était sous la tutelle du département de Haute Savoie.

C'est en revenant d'aller chercher les documents concernant sa tutelle et un certain nombre d'attestations en sa faveur qu'il a été contrôlé à la gare de Lyon Part-Dieu et envoyé au CRA St Exupéry, le 21 septembre 2017.

C’est un garçon, posé, sérieux, avec de vraies valeurs. Il souhaite plus que tout finaliser sa formation pour s’insérer dans le monde du travail en France et retrouver ainsi une vie stable et équilibrée, vie qu’il avait cru trouver à son arrivée sur le territoire, et qui a basculé compte tenu d’une erreur d’appréciation très préjudiciable pour son avenir de mineur et de jeune majeur.




L'arrestation et la mise en rétention brise son avenir. Il faut donner enfin sa chance à Patrick !



Merci d'écrire et d'être très nombreux à le faire à : c'est la préfecture du Rhône qui a pris l'OQTF (nous sommes entre deux préfets et deux secrétaires généraux donc pas de noms les prochains prennent fonction le 23 oct)



pref-secretariat-prefet@rhone.gouv.fr

pref-sg-pref69@rhone.gouv.fr

Caroline GADOU, directrice de cabinet, sous-préfet pref-dircab-pref69@rhone.gouv.fr

caroline.gadou@rhone.pref.gouv.fr

Télécopie : 04 78 60 15 46

Catherine Méric, directrice de la citoyenneté, de l’immigration et de l’intégration
catherine.meric@rhone.pref.gouv.fr
Télécopie : 04 72 61 62 41

2/ Paris : Expulsion programmée d’un père le 18 octobre 2017




Arrivé en France en 2011 avec sa femme et son fils, M. JI Hairong, maçon d'origine chinoise, a été arrêté lors d’un contrôle d’identité dans la rue et emmené au CRA 3 de Vincennes le 6 septembre 2017. Ayant perdu ses différents recours devant la justice, il doit en principe être expulsé le mercredi 18 octobre 2017. Son fils JI Haojié, 19 ans, scolarisé depuis 4 ans, est en terminale CAP Restauration au lycée Belliard (18e) à Paris et a un rendez-vous à la préfecture le 30 octobre 2017 pour régulariser sa situation. JI Hairong (N° d’étranger : 75 03 86 18 91), né le 25/12/1972 en Chine, vit et travaille en France depuis plus de 6 ans. Il doit pouvoir pouvoir veiller à l’éducation de son fils et pourvoir à ses besoins, ainsi que maintenir ses liens avec ses deux sœurs et son frère qui ont tous des titres de séjour en France.




Préfet : Michel Delpuech

Fax cabinet du préfet : 01 53 71 67 23

Mail préfecture de police de Paris : pp-dpg-sdae-secretariat@interieur.gouv.fr





3/ Nice : M. MASKHADOV, demandeur d'asile débouté, en France depuis, expulsable en rétention au CRA de Nice


En France depuis, M. Maskhadov avait dû fuir la Russie dans des conditions dramatiques, rejoint par sa femme et ses enfants.

Depuis, il a subi les multiples démarches, erreurs et retards habituels de l’administration française et a vu sa demande d’asile refusée par 2 fois. Il est maintenant sous le coup d’une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français).

Mais il a aussi découvert la solidarité avec un hébergement et un accompagnement militants sur plusieurs années.

Soutenus par RESF 06, les enfants font un parcours scolaire exemplaire et leurs enseignants ne tarissent pas d’éloges sur leur intégration, leur assiduité, leurs résultats et leur gentillesse :

Eliman est en formation menuiserie, Deni en CM1 et le petit Usouf, né à Nice, est en Maternelle.

La sœur de M. MASKHADOV est française.

M. MASKHADOV a été arrêté sur contrôle d'identité, sans avoir commis aucun délit et enfermé au CRA de Nice.
Le Juge des « Libertés » (!?) a prolongé la rétention jusqu’à 28 jours. Malgré les excellents arguments de son avocat, la Cour d’appel d’Aix en Provence a confirmé cette décision.
Pourtant, plusieurs irrégularités auraient justifié l’annulation de la procédure (défaut dans l’information sur les droits du retenu, etc…).
Plus grave, la PAF a osé communiquer au Consulat de Russie un PV d’audition mentionnant que M. MASKHADOV était demandeur d’asile !!! Cette violation du secret a pour conséquence de l’exposer à de mauvais traitements s’il était renvoyé en Russie.
Le TA a annulé d’office l’IRTF (interdiction de retour sur le territoire français) car la Préfecture n’avait pas bien rempli le dossier (!) mais n’a pas annulé l’OQTF.

Il est désormais expulsable par le premier avion...


Nous refusons qu’il soit renvoyé dans un pays où il est en danger.

Nous refusons que les enfants soient privés de leur père (la convention des Droits de l’Enfant l’interdit).

Nous refusons que Mme MASKHADOV soit privée du soutien de son époux.

Nous demandons au préfet de libérer M. MASKHADOV, d’annuler l’OQTF et de lui délivrer un titre de séjour. Et nous agirons pour y parvenir.


Préfecture des Alpes Maritimes :
georges-francois.leclerc@alpes-maritimes.pref.gouv.fr
directeur-cabinet@alpes-maritimes.pref.gouv.fr
pftcabinet@alpes-maritimes.pref.gouv.fr
tel : 04 93 72 20 00
fax : 04 93 72 22 99 et 04 93 72 24 53





Et là où les décisions se prennent


A l’Elysée : Pour écrire au président :


http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/


Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet



Pour écrire au 1er ministre :


http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :


stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet


nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint


pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration


sec.dircabadj@interieur.gouv.fr


sec.immigration@interieur.gouv.fr


Ecrire au ministre de l’Intérieur


https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur





En avance sur leur plan Migrants, Macron et Collomb font le plein dans les centres de rétention . Qu'ils démembrent des familles, brisent l'avenir de jeunes courageux, ratissent large pour faire marcher la machine à expulser. Les vies brisées, ce n'est pas leur problème. C'est le nôtre, et de la société dans laquelle nous acceptons de vivre.







1/ Lyon-Montpellier : Patrick, 20 ans, en rétention depuis le 21 septembre, expulsable à tout moment.

En France depuis 4 ans, arrivé mineur et pris en charge par l’ASE, puis rejeté pour cause de contestation de minorité, Patrick était au moment de son arrestation en train de rassembler les documents lui permettant de déposer une demande de titre de séjour.

Il est en rétention depuis le 21 septembre et a déjà pu refuser une première fois son expulsion : il n'avait pas avec lui l'ensemble de ses affaires. Une militante de Montpellier les lui a apportées mercredi au CRA de Lyon-St Exupéry. Il a été informé d'un vol dans le courant de la semaine du 16 au 21 octobre. Les amis proches et militants lui ont donné un peu d'argent. pour qu'il puisse sortir libre de l'aéroport au Cameroun !

En effet, le consul du Cameroun a accordé le laisser passer pour l'expulsion sans s'être entretenu avec Patrick.

Il faut empêcher cette expulsion indigne. Un recours a été, malgré tout, introduit auprès de la Cour d'Appel contre la décision du TA qui confirmait la décision de l'ex-préfet de Lyon !



Patrick NGUIMKEU né en1997, Camerounais, a été transféré au CRA St Exupéry, alors qu’il revenait à Montpellier où il vit.

Orphelin de père, fils unique d’une mère restée au Cameroun, il est entré en France en Novembre 2013 à 16 ans ½. Il a été pris en charge par le conseil départemental de la Haute Savoie et a intégré un CFA en boucherie.

Mais sa minorité a été contestée, il a subi un test osseux, et comme la plupart de ces jeunes , il est sorti du dispositif ASE avec une OQTF (Obligation de quitter le territoire français) le 28/12/2015. Décision confirmée en première instance, puis par la cour d'appel d'Annecy.

Arrivé à Montpellier en mars 2017, hébergé par une compatriote et accompagné par RESF 34, choqué d’avoir vu sa minorité contestée injustement, il a pu obtenir une reconstitution de son acte de naissance authentifié par décision du TGI de Bonabérié (Cameroun). Il a reçu l'ensemble de ces documents le 8 septembre dernier.




Grâce à ces nouveaux éléments, il allait déposer un dossier de demande d'admission exceptionnelle au séjour, avec une promesse d'embauche en tant qu'apprenti par un boucher en Lozère, et une possibilité d'entrer dans un CFA, afin de lui permettre de finaliser le parcours professionnel non abouti alors qu'il était sous la tutelle du département de Haute Savoie.

C'est en revenant d'aller chercher les documents concernant sa tutelle et un certain nombre d'attestations en sa faveur qu'il a été contrôlé à la gare de Lyon Part-Dieu et envoyé au CRA St Exupéry, le 21 septembre 2017.

C’est un garçon, posé, sérieux, avec de vraies valeurs. Il souhaite plus que tout finaliser sa formation pour s’insérer dans le monde du travail en France et retrouver ainsi une vie stable et équilibrée, vie qu’il avait cru trouver à son arrivée sur le territoire, et qui a basculé compte tenu d’une erreur d’appréciation très préjudiciable pour son avenir de mineur et de jeune majeur.




L'arrestation et la mise en rétention brise son avenir. Il faut donner enfin sa chance à Patrick !



Merci d'écrire et d'être très nombreux à le faire à : c'est la préfecture du Rhône qui a pris l'OQTF (nous sommes entre deux préfets et deux secrétaires généraux donc pas de noms les prochains prennent fonction le 23 oct)



pref-secretariat-prefet@rhone.gouv.fr



pref-sg-pref69@rhone.gouv.fr



Caroline GADOU, directrice de cabinet, sous-préfet pref-dircab-pref69@rhone.gouv.fr


caroline.gadou@rhone.pref.gouv.fr


Télécopie : 04 78 60 15 46

Catherine Méric, directrice de la citoyenneté, de l’immigration et de l’intégration
catherine.meric@rhone.pref.gouv.fr
Télécopie : 04 72 61 62 41

2/ Paris : Expulsion programmée d’un père le 18 octobre 2017




Arrivé en France en 2011 avec sa femme et son fils, M. JI Hairong, maçon d'origine chinoise, a été arrêté lors d’un contrôle d’identité dans la rue et emmené au CRA 3 de Vincennes le 6 septembre 2017. Ayant perdu ses différents recours devant la justice, il doit en principe être expulsé le mercredi 18 octobre 2017. Son fils JI Haojié, 19 ans, scolarisé depuis 4 ans, est en terminale CAP Restauration au lycée Belliard (18e) à Paris et a un rendez-vous à la préfecture le 30 octobre 2017 pour régulariser sa situation. JI Hairong (N° d’étranger : 75 03 86 18 91), né le 25/12/1972 en Chine, vit et travaille en France depuis plus de 6 ans. Il doit pouvoir pouvoir veiller à l’éducation de son fils et pourvoir à ses besoins, ainsi que maintenir ses liens avec ses deux sœurs et son frère qui ont tous des titres de séjour en France.




Préfet : Michel Delpuech

Fax cabinet du préfet : 01 53 71 67 23

Mail préfecture de police de Paris : pp-dpg-sdae-secretariat@interieur.gouv.fr





3/ Nice : M. MASKHADOV, demandeur d'asile débouté, en France depuis, expulsable en rétention au CRA de Nice


En France depuis, M. Maskhadov avait dû fuir la Russie dans des conditions dramatiques, rejoint par sa femme et ses enfants.

Depuis, il a subi les multiples démarches, erreurs et retards habituels de l’administration française et a vu sa demande d’asile refusée par 2 fois. Il est maintenant sous le coup d’une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français).

Mais il a aussi découvert la solidarité avec un hébergement et un accompagnement militants sur plusieurs années.

Soutenus par RESF 06, les enfants font un parcours scolaire exemplaire et leurs enseignants ne tarissent pas d’éloges sur leur intégration, leur assiduité, leurs résultats et leur gentillesse :

Eliman est en formation menuiserie, Deni en CM1 et le petit Usouf, né à Nice, est en Maternelle.

La sœur de M. MASKHADOV est française.

M. MASKHADOV a été arrêté sur contrôle d'identité, sans avoir commis aucun délit et enfermé au CRA de Nice.
Le Juge des « Libertés » (!?) a prolongé la rétention jusqu’à 28 jours. Malgré les excellents arguments de son avocat, la Cour d’appel d’Aix en Provence a confirmé cette décision.
Pourtant, plusieurs irrégularités auraient justifié l’annulation de la procédure (défaut dans l’information sur les droits du retenu, etc…).
Plus grave, la PAF a osé communiquer au Consulat de Russie un PV d’audition mentionnant que M. MASKHADOV était demandeur d’asile !!! Cette violation du secret a pour conséquence de l’exposer à de mauvais traitements s’il était renvoyé en Russie.
Le TA a annulé d’office l’IRTF (interdiction de retour sur le territoire français) car la Préfecture n’avait pas bien rempli le dossier (!) mais n’a pas annulé l’OQTF.

Il est désormais expulsable par le premier avion...


Nous refusons qu’il soit renvoyé dans un pays où il est en danger.

Nous refusons que les enfants soient privés de leur père (la convention des Droits de l’Enfant l’interdit).

Nous refusons que Mme MASKHADOV soit privée du soutien de son époux.

Nous demandons au préfet de libérer M. MASKHADOV, d’annuler l’OQTF et de lui délivrer un titre de séjour. Et nous agirons pour y parvenir.


Préfecture des Alpes Maritimes :
georges-francois.leclerc@alpes-maritimes.pref.gouv.fr
directeur-cabinet@alpes-maritimes.pref.gouv.fr
pftcabinet@alpes-maritimes.pref.gouv.fr
tel : 04 93 72 20 00
fax : 04 93 72 22 99 et 04 93 72 24 53





Et là où les décisions se prennent


A l’Elysée : Pour écrire au président :


http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/


Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet



Pour écrire au 1er ministre :


http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :


stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet


nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint


pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration


sec.dircabadj@interieur.gouv.fr


sec.immigration@interieur.gouv.fr


Ecrire au ministre de l’Intérieur


https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur





Garanti sans virus. www.avast.com



--------------------------------------------------------------------------------


_______________________________________________
Resf.info@rezo.net - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/resf

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Mon 30 Oct - 14:08

RESF wrote:
TRES URGENT



Patrick NGUIMKEU, 20 ans, en rétention depuis le 21 septembre, au 40ème jour de rétention, expulsable à tout moment.
Lyon-Montpellier : En France depuis 4 ans, arrivé mineur et pris en charge par l’ASE, puis rejeté pour cause de contestation de minorité, Patrick était au moment de son arrestation en train de rassembler les documents lui permettant de déposer une demande de titre de séjour.


Il est en rétention depuis le 21 septembre et a déjà pu refuser une première fois son expulsion : il n’avait pas avec lui l’ensemble de ses affaires. Une militante de Montpellier les lui a apportées mercredi 11 octobre au CRA de Lyon-St Exupéry. Les amis proches et militants lui ont donné un peu d’argent pour qu’il puisse sortir libre de l’aéroport au Cameroun !


En effet, le consul du Cameroun a accordé le laisser passer pour l’expulsion sans s’être entretenu avec Patrick. Ce laissez passer expire le 31 octobre et les quarante cinq jours de rétention seront finis le 4 ou 5 novembre.


Sans mobilisation, Patrick aurait déjà été expulsé. Ne nous arrêtons pas avant d'avoir obtenu sa libération. Ne laissons pas saccager une vie en pleine construction.



Rappel :

Patrick NGUIMKEU né en1997, est Camerounais. Orphelin de père, fils unique d’une mère restée au Cameroun, il est entré en France en novembre 2013 à 16 ans ½.

Depuis il concentre toutes les procédures employées pour ne pas accueillir les mineurs isolés.



Il a été tout d’abord pris en charge par le conseil départemental de la Haute Savoie et a intégré un CFA en boucherie. On pouvait espérer qu’il soit pris en charge jusqu’à la fin de sa formation et régularisé.



Mais comme de plus en plus souvent, voire de façon systématique, il y a contestation de minorité, tests osseux, éjection de l’ASE avec une OQTF (décembre 2015) validée par le tribunal administratif puis en appel.



Laissé tout seul, privé de formation, mis à la rue, Patrick rejoint Montpellier en mars 2017. Avec l’aide d’une compatriote et de RESF il récupère un acte de naissance authentifié en septembre 2017 et espère obtenir une régularisation sur cette base d’autant plus qu’un boucher est prêt à le prendre en apprentissage et qu’un Centre de Formation des Apprentis l’accepte comme élève.



Catastrophe, il est contrôlé en gare de la Part-Dieu par la police. Pourquoi lui ? On peut se poser la question ! Il est placé en rétention. Il risque l’expulsion à n’importe quel moment.


pref-secretariat-prefet@rhone.gouv.fr

pref-sg-pref69@rhone.gouv.fr


Caroline GADOU, directrice de cabinet, sous-préfet pref-dircab-pref69@rhone.gouv.fr

caroline.gadou@rhone.pref.gouv.fr

Télécopie : 04 78 60 15 46
Catherine Méric, directrice de la citoyenneté, de l’immigration et de l’intégration
catherine.meric@rhone.pref.gouv.fr
Télécopie : 04 72 61 62 41

Et là où les décisions se prennent


A l’Elysée : Pour écrire au président :


http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/


Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet



Pour écrire au 1er ministre :


http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :


stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet


nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint


pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration


sec.dircabadj@interieur.gouv.fr


sec.immigration@interieur.gouv.fr


Ecrire au ministre de l’Intérieur


https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 17 Nov - 15:44

RESF wrote:
Un père de famille albanais

Vivant habituellement en France depuis 2009,

contraint par la préfecture à abandonner sa famille

L’intérêt supérieur de ses quatre enfants, leurs droits bafoués



Monsieur Skender Mjekerzaku, citoyen albanais qui vit en France, à Troyes depuis août 2009 avec son épouse et ses enfants, dont trois sont nés en France est actuellement enfermé au centre de rétention du Mesnil Amelot.

Il a refusé de monter dans l’avion qui devait le conduire en Albanie. Il a refusé d’être séparé de son épouse et de ses enfants.

En effet, monsieur le préfet de l’Aube a décidé vendredi 10 novembre 2017 d‘exécuter sa décision du 31 janvier 2017 obligeant ce monsieur à quitter le territoire français le contraignant à un éloignement en Albanie.

Toute la famille est profondément traumatisée par cette séparation brutale.

Pourquoi encore un rejet de la demande de régularisation de cette famille qui a multiplié les démarches pour obtenir une autorisation de séjour présentant un dossier complet avec promesse d’embauche pour monsieur, preuve qu’un de leurs enfants est handicapé et a besoin de soins et d’une scolarisation en classe spécifique, de nombreux témoignages prouvant leur intégration ?

Pourquoi des refus répétés de la préfecture de l’Aube au seul motif que monsieur aurait vécu plus longtemps dans son pays qu’en France ? Comment est-il possible d’exiger de ce père qu’il abandonne sa famille ?

Pourquoi infliger à ces enfants une séparation brutale avec leur père alors que l’article 3 de la convention internationale des droits de l’enfant précise que dans toute décision, « l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale » ?

Nous, soussignés manifestons notre indignation face à la situation faite à cette famille, nous leur apportons notre soutien et demandons le respect des droits supérieurs des enfants. `

Nous demandons que soit prise en considération avec humanité l’ensemble des critères du dossier de monsieur Skender Mjekerzaku et de son épouse et de bien vouloir abroger la décision l’obligeant à quitter le territoire français.




Pour faire savoir aux responsables ce que vous pensez de ces faits :

Préfet de l’Aube thierry.mosimann@aube.gouv.fr

A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 15 Dec - 13:01

resf wrote:
15 décembre 2017

Arman KAZARYAN, père d’une enfant de 2 ans, en grève de la faim et de la soif depuis le 9 décembre au CRA du Mesnil-Amelot

Arman KAZARYAN est Arménien. En 1988, il avait 12 ans. Sa mère, son beau-père (Azéri) et lui avaient été obligés de fuir l’Arménie lors des évacuations forcées d’Azéris organisées par les milices arméniennes lors du déclenchement de la guerre du Haut-Karabagh. Séjournant en Russie, ils étaient, là aussi, victimes de persécutions des nationalistes russes. La famille s’est une fois encore enfuie après qu’elle ait été agressée dans son appartement par des nationalistes russes. Le récit de leur existence est une suite de drames. Arrivés en France en 2013, Arman KAZARYAN et sa mère étaient déboutés de l’asile… l’Arménie étant un pays « sûr ».

Arman KAZARYAN est marié avec une jeune femme, Georgienne qui, elle, a le statut de réfugiée. Ils ont une petite fille qui doit fêter son deuxième anniversaire en décembre. Contrôlé dans le rue à Besançon, il était placé en rétention au Mesnil-Amelot le 3 décembre. Présenté à l’avion le 9 décembre, il refusait d’embarquer. Ramené au CRA, il entamait sa grève de la faim et de la soif.

Le président Macron saisit toutes les occasions pour faire des discours grandiloquents, brandir les grands mots et les valeurs universelles et, en même temps, conduit une politique de maltraitance qui détruit la vie de femmes, d’hommes et d’enfants dont le seul tort est de n’avoir des papiers de la même couleur que les siens. Nicolas Macron ?

Pour faire savoir ce que vous pensez de leurs actes aux responsables :

A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur



_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Fri 22 Dec - 1:05

resf wrote:
M. Ngoma, père de 2 petites filles nées en France, a déjà été présenté à l'avion le 19 décembre. Il y a urgence. Pour qu'il ne soit pas séparé de ses enfants, merci d'écrire aux responsables de son expulsion en vous appuyant sur le texte ci-dessous :

Monsieur Ngoma, a été arrêté lors d’un contrôle routier en Eure et Loir le 10 décembre et transféré au Centre de rétention du Mesnil-Amelot le 12 décembre. Il a refusé d'embarquer le 19 décembre mais il sait qu'une nouvelle tentative d'expulsion vers le Congo se prépare.

En France depuis 2007, Monsieur Ngoma a tout fait pour régulariser sa situation : sa demande d’asile a été rejetée ; en couple pendant 5 ans et père de deux enfants, il veut demander un titre de séjour vie privée et familiale mais la difficulté d'obtenir ses documents d'état civil l'en empêche. Après la séparation du couple, il demande un titre salarié qui lui est refusé en février 2017 et lui vaut une OQTF du Préfet du Val-d'Oise.

S’il est expulsé, ses petites filles âgées de 4 ans et demi et 2 ans et demi, nées en France, ont peu de chances de le revoir un jour.

Sa place est auprès d’Ines et de Franceska. Elles ont le droit, comme tous les enfants du monde de grandir auprès d’un père.

Nous demandons que Monsieur Ngoma soit libéré et que le Préfet du Val d’Oise abroge l’OQTF prise à son encontre afin qu’il puisse retrouver ses enfants.

Préfet du Val-d'Oise pour l'OQTF :

​Fax : 01 77 63 60 11

prefecture@val-doise.gouv.fr

Préfet : Jean-Yves LATOURNERIE
jean-yves.latournerie@val-doise.gouv.fr

Directeur du cabinet : Jean-Simon MERANDAT

jean-simon.merandat@val-doise.gouv.fr

Secrétaire général : Daniel BARNIER

daniel,barnier@val-doise.gouv.fr

Préfète de l'Eure-et-Loir pour l'arrêté de mise en rétention :

sophie.brocas@eure-et-loir.gouv.fr



A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

sec.edouard.philippe@pm.gouv.fr

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur






_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Wed 3 Jan - 19:04

resf wrote:
From:Michele Francoit
Sent: Saturday, December 30, 2017 10:15 PM
To:RESF collectif jeunes majeurs
Lyon ; resfrhone@googlegroups.com ; miepermanence@ml.free.fr ; 100pap -écrirecol69 ; collectif.etudiants.etrangers.lyon
; Animation
juridique ; resf
mie ; Liste de discussion
duréseau éducation sans frontières ; campagnejujie@framalistes.org
Subject: Protestez pour Deborah


Deborah passera
les fêtes de fin d'année derrière les grilles du CRA Saint-Exupéry. Voir nos
mels précédents.


Les responsables sont au gouvernement
et dans les préfectures...


Nous vous demandons d'adresser le plus
grand nombre possible de lettres de protestation à ces messieurs, notamment les
préfets de l'Ain et du Rhône, Macron et le Ministre de l'intérieur ou le 1er
Ministre.


Voilà ci-dessous un exemple de lettre que vous pouvez
recopier.


Suivi des adresses à utiliser.


Monsieur le Ministre,
Monsieur le Préfet

Deborah Abili, 21 ans, de
nationalité congolaise (RDC) est enfermée au CRA Saint-Exupéry depuis le 26
décembre, suite à l’OQTF que lui a délivrée la préfecture de l’Ain ce même jour.
Vos services préparent actuellement son expulsion en RDC, alors que sa liberté
et sa vie seraient menacées dès son arrivée à l’aéroport de Kinshasa.

En effet,
Deborah Abili, arrivée seule en France à l’âge à l’âge de 17 ans en raison
d’exactions commises pour des raisons politiques contre sa famille, a fait une
demande d’asile à l’OFPRA. Sa demande a été rejetée, mais
elle la désigne comme « opposante » au régime du président Kabila,
tout comme ses activités associatives menées au grand jour en France. Vous ne
pouvez l’ignorer car laCNDA française l’écrit elle-même dans une de ses décisions :
« Le rapport de
juillet 2017 de laCommission de l'immigration et du statut
de réfugié du Canada souligne que les personnes
éloignées de RDC sont interrogées à leur retour à Kinshasa par la Direction
générale des migrations (DGM) sur leurs agissements à l'étranger ; que des
cas de détention ont également été observés en particulier à l'encontre des
militants politiques ; qu'un article publié en février 2014.../...souligne
à ce titre la révélation des sources internes et confidentielles émanant des
autorités congolaises faisant de directives officielles tendant à l'arrestation
des déboutés du droit d'asile afin d'identifier des membres du mouvement des
« combattants » en Europe et préconisant l'usage de la torture, dans
la plus grande discrétion... »

Par
ailleurs, Deborah, arrivée seule à Lyon en 2013, avait été prise en charge par
l’ASE du Rhône. Elle s’est toujours accrochée à ses études. Elève du lycée
Jacquard d’Oullins, elle a obtenu son bac en juin dernier, et prépare
actuellement un BTS. Elle dispose en France de nombreuses attaches, et partage
notamment sa vie avec un compagnon détenteur d’un titre de résident. La raison
invoquée par le Préfet du Rhône-un échec au bac en 2016- pour lui refuser le
droit au séjour, à l’issue d’un réexamen ordonné par le TA, ne tient pas. Une
procédure à la Cour d’appel était en cours au moment de son arrestation. Elle ne
saurait justifier la mise en danger de sa vie et de son intégrité physique dans
le cadre d’une expulsion dans un pays dont on connaît la propension à bafouer
les droits humains.

Pour
toutes ces raisons, je vous demande d’annuler l’OQTF qui a été délivrée à
Deborah Abili, de la faire libérer, et de lui permettre de continuer
régulièrement sa vie parmi nous en France.


Signature



Pour écrire au
Préfet de l'Ain
Fax : 04 74 23
26 56
Préfet : Arnaud Cochet arnaud.cochet@ain.gouv.fr
Secrétaire
général : Philippe Beuzelin philippe.beuzelin@ain.gouv.fr
Directeur du
cabinet : Julien Kerdoncuf julien.kerdoncuf@ain.gouv.fr



Pour
écrire au président :
Patrick.strzoda@elysee.fr
Directeur
de cabinet


Pour écrire au
1er ministre :
sec.edouard.philippe@pm.gouv.fr


Intérieur :


stephane.fratacci@interieur.gouv.fr

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr
Dircab
adjoint


pauline.pannier@interieur.gouv.fr
Conseillère
immigration
sec.dircabadj@interieur.gouv.fr
sec.immigration@interieur.gouv.fr


Ecrire au ministre de l’Intérieur
https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur



Préfecture du
Rhône

pref-secretariat-prefet@rhone.gouv.fr

stephane.bouillon@rhone.pref.gouv.fr

pref-sg-pref69@rhone.gouv.fr

emmanuel.aubry@rhone.pref.gouv.fr

> caroline.gadou@rhone.pref.gouv.fr

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Tue 15 May - 15:44

RESF wrote:
Junior, 11 ans, sourd profond, son père menacé d'expulsion

La France doit être une chance pour tous, proclamait le candidat Macron. Un an plus tard, les critères du ministre de l'intérieur pour accorder cette chance sont plus restrictifs que jamais. Raymond Samuel, père d'un enfant sourd profond, nécessitant une prise en charge spécialisée et continue, est menacé d'expulsion par le préfet du Loiret.

Junior est né prématuré le 11 novembre 2006 au Cameroun. A 8 mois, sa surdité bilatérale est diagnostiquée. Il est appareillé 5 ans plus tard, (il faut trouver l'argent !) à Clermont-Ferrand, où réside sa tante, il bénéficie d'un implant cochléaire de la marque NEURELEC, une intervention chirurgicale d'une durée de deux heures, sous anesthésie générale. Il est d'abord suivi à Clermont-Ferrand, pour une rééducation post-implantatoire indispensable, puis à partir de 2012 à Orléans par l’Institution Régionale des Jeunes Sourds, l’IRJS où il est toujours suivi à ce jour en internat de semaine.

En 2014, sa tante ne peut plus assumer sa garde. Au Cameroun, aucun service ORL n’est en mesure d’effectuer les réglages trimestriels de l’implant OTICON implanté à Junior. En effet une autre marque d'implant, MEDEL, est présente dans ce pays. Par ailleurs, aucune école spécialisée au Cameroun ne peut l'accueillir et lui offrir les prises en charge paramédicales et éducatives indispensables pour consolider ses progrès, notamment sa communication.

M. Zeh décide de venir s’installer en France pour s’occuper lui-même de son fils. Sa femme et ses deux filles restent au Cameroun.

En octobre 2015, il obtient une Autorisation Provisoire de Séjour (APS) sans droit au travail, d’une durée d’un an, en tant que parent accompagnant un enfant malade. Il vit alors de ses économies, bénéficie d'un logement provisoire grâce à la solidarité locale à partir de décembre 2016.

En mars 2017, il obtient le renouvellement de son APS, avec droit au travail. Il travaille comme manutentionnaire, et en juillet 2017, il peut quitter l’association d’accueil et louer un logement à Beaugency.

Le 5 février 2018, M. Zeh, reçoit, de la Préfecture du Loiret, une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) à l’expiration de son APS c'est-à-dire le 6 mars 2018.

Dans l’attente du jugement du tribunal administratif le 22 mai prochain, M. Zeh demeure sous l’interdiction de travailler, lui et son fils vivent de la solidarité collective.

L’OQTF indique que l’état de santé de Junior nécessite une prise en charge médicale dont le défaut pourrait avoir des conséquences d’une exceptionnelle gravité.

En même temps, lors d’une audience du Tribunal administratif, l'avocat de la préfecture ose affirmer : « si cet implant n'était pas réglable au Cameroun, il suffisait de ré-opérer Junior pour lui en poser un dont la marque était connue là-bas ! » Une proposition irrecevable sur un plan éthique, qui a indigné les professionnels qui suivent Junior, présents à l'audience, tout comme ceux qui en ont eu connaissance depuis.

Les professionnels de l’IRJS et les spécialistes qui suivent l'enfant affirment qu’un retour au Cameroun, ferait perdre à Junior tous les bénéfices acquis depuis 2011 grâce à ses multiples prises en charges éducatives et paramédicales.

Le 22 mai, le tribunal administratif statuera sur le droit de M. Zeh à rester et à travailler en France, il statuera sur la possibilité de Junior de continuer à être pris en charge et de poursuivre ses progrès



Signez et faites signer la pétition de soutien à Raymond Zeh http://resf.info/P3315

Adressez vous au Préfet du Loiret pour lui demander d'annuler l'OQTF du père, et de lui délivrer un titre de séjour avec droit au travail, permettant ainsi la continuité de la prise en charge de cet enfant handicapé.

Préfet du Loiret : M. Jean-Marc FALCONE,

Préfecture du Loiret, 181 rue de Bourgogne 45000 ORLEANS

mail : jean-marc.falcone@loiret.gouv.fr



A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

sec.edouard.philippe@pm.gouv.fr

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur






_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
alain
fondateur
fondateur
avatar

Number of posts : 23222
Localisation : Dompierre sur Veyle ,France
Registration date : 2005-04-19

PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   Tue 19 Jun - 13:52

Trois élèves du lycée Monnet-Mermoz à Aurillac (Cantal) menacés d’expulsion

Arrivés en France en 2017, ces trois garçons, d’origine malienne ou guinéenne, Ibrahima Sory Sylla, Mamadou Diallo et Kandioura Wague sont mineurs et scolarisés en septembre 2017 au lycée à Aurillac.

Comme pour tant d’autres jeunes dans le pays, l’authenticité de leurs documents d’identité est contestée par la PAF (Police aux Frontières). Des tests d’âge osseux leur ont été imposés qui, évidemment, les déclarent majeurs. Des OQTF (Obligation de Quitter le Territoire français) leur sont délivrées, assorties d’assignation à résidence alors que deux d’entre eux étaient en stage. Plus de foot, plus de visites chez des amis !

Ces faits indignent ceux qui les connaissent, amis, camarades de classe, éducateurs, enseignants, entraineurs de foot. Un collectif solidaire est créé qui lance une pétition. Pour la signer : http://urlz.fr/7f3k

Pour faire savoir ce que vous pensez de ces faits :

Préfète du Cantal

isabelle.sima@cantal.gouv.fr

Contact : http://www.cantal.gouv.fr/contacts-r2068.html

A l’Elysée :

Pour écrire au président :

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Patrick.strzoda@elysee.fr Directeur de cabinet

Matignon :

Pour écrire au 1er ministre :

sec.edouard.philippe@pm.gouv.fr

http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre

Intérieur :

stephane.fratacci@interieur.gouv.fr Directeur de cabinet de Collomb. Il était secrétaire général du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous Hortefeux puis sous Besson ainsi que préfet du Doubs lors de l’expulsion de Léonarda. Belle carrière au service des droits de l’Homme !

nicolas.lerner@interieur.gouv.fr Dircab adjoint

pauline.pannier@interieur.gouv.fr Conseillère immigration

sec.dircabadj@interieur.gouv.fr

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Ecrire au ministre de l’Intérieur

https://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur

_________________
http://mixed3d.net/
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: Sans papiers ( Tchétchénie et cie)   

Back to top Go down
 
Sans papiers ( Tchétchénie et cie)
Back to top 
Page 34 of 34Go to page : Previous  1 ... 18 ... 32, 33, 34
 Similar topics
-
» [résolu]Antivir me signale sans arrêt que j'ai un virus quand j'utilise firefox
» Question sur d-Link sans fil ?
» Protection de zone sans détecteur
» E-Anim sans internet (ou avec?)
» Obtenir le nombre de caractère d'un fichier sans le charger en mémoire vive

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
LouiZeForum :: I think / donc je suis-
Jump to: